Les podcasts de Spotify sont disponibles sur nos enceintes Google Nest

Depuis 2020 et jusqu’à la fin novembre 2022, Google Podcast était le seul agrégateur de Podcast disponible sur nos enceintes et écrans connectés Google Assistant. C’est désormais terminé puisqu’il est maintenant possible d’écouter tous les podcasts présents sur Spotify et même de le choisir comme service utilisé par défaut.

Une nouveauté pas si anodine que cela car Spotify c’est tout de même une plateforme qui a beaucoup investi dans l’univers du podcast (plusieurs centaines de millions ces dernières années), et qui présentent de nombreuses exclusivités qui n’étaient jusqu’alors pas accessible via nos produits Google Nest (parmi elles, des podcasts exclusif à succès tels que Brut, l’Heure du Monde, Mythes et légendes, La table Ovale…).

Ces Podcasts sont désormais pleinement accessibles à nous utilisateurs, et il est même possible en vous rendant dans les paramètres de Google Assistant puis dans Podcast, de choisir Spotify comme service par défaut pour l’écoute. Le seul intérêt de la manœuvre est de voir le player Spotify démarrer au lieu de celui de Google Podcast pour les podcasts présent sur les deux plateformes. Car si vous demandez un podcast exclusif à Spotify, c’est ce dernier qui s’ouvrira même si Google Podcast est votre lecteur par défaut. Il semblerait même que les podcasts soient disponibles même sans être abonné (à voir dans le temps).

Le podcast selon Spotify

La version Google Podcast

Test : SwitchBot Lock

Test : SwitchBot Lock

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

On en a tellement entendu parler de cette SwitchBot Lock que la voir enfin disponible sur le marché français nous procure énormément de plaisir ! Nous promettant une installation facile et une utilisation aisée au quotidien, nous en attendions beaucoup. Et pour un coût relativement modeste, il semble que le produit soit une vrai réussite.

Un format prévu pour s’adapter à de nombreux types de serrures

La SwitchBot Lock fait en sorte d’être compatible avec un maximum de serrure. De nombreux embouts sont fournis pour maximiser les chances d’avoir une concordance avec le mécanisme de votre porte. Il me semble que la plupart des serrures à clés française ne devrait pas avoir de problème pour fonctionner avec. En effet le boîtier peut clairement être disposé dans n’importe qu’elle sens (le miens est mis à l’envers de ce qui est proposé sur la boite), et un système ingénieux permet au mécanisme de s’éloigner de la porte pour permettre d’englober la clé. Le boîtier se colle ensuite sur la porte, et si votre système de serrure n’est pas assez large pour le supporter, il est fourni un support en plastique qui se superpose à votre serrure pour permettre de coller correctement la SwitchBot Lock.

Par contre, à l’évidence, elle ne permettra pas de verrouiller des portes dont il est nécessaire de relever la poignée avant de fermer. Mais pas de problème normalement pour les cylindres à bouton. 

De nombreux adaptateurs sont fournis pour tous types de serrures

Le support en plastique permet de coller votre serrure connectée sur la majorité des portes

La suite après la publicité

Installation et fonctionnalité de la SwitchBot Lock

Une fois que vous avez choisi la meilleure option pour l’installation physique de votre SwitchBot Lock, vous avez quasiment fait le plus dur. L’installation sur l’application est très simple même si, et malheureusement c’est souvent le cas, la plupart des instructions sont en anglais. La reconnaissance du dispositif par l’application est très rapide. Le seul point sensible est la calibration. L’application vous demandera de verrouiller et déverrouiller votre serrure manuellement pour qu’elle en fasse l’apprentissage. Il est donc important de suivre scrupuleusement les indications.

La calibration est l’étape la plus importante de l’installation

L’appli vous demandera de fermer et d’ouvrir manuellement votre serrure

Quelques options supplémentaires que le simple verrouillage / déverrouillage s’offrent à vous. Il existe bien entendu la possibilité d’être notifié à chaque utilisation de la SwitchBot Lock. Vu que la Lock est fournie avec un petit détecteur d’ouverture, il est aussi possible d’être notifié si la porte est physiquement restée ouverte trop longtemps ou si la serrure est restée déverrouillée trop longtemps.

Il est de même faisable de paramétrer un “auto lock” qui permet de verrouiller automatiquement votre serrure après un certain laps temps. À utiliser avec modération et dans des cas bien spécifiques. 

À noter que le dispositif fonctionne par pile (2 piles CR123A) et tient largement les 6 mois avec une utilisation quotidienne.

Les notifications vous permettent de connaitre le retour d’état de votre serrure en temps réel

Des scénarios sont envisageables selon que votre serrure soit vérouillée ou non

La suite après la publicité

10 mois de fonctionnement au jour le jour avec la SwitchBot Lock

J’ai personnellement eu la chance de disposer en avant première de la SwitchBot Lock et j’ai pu la tester dans ma vie de tous les jours pendant 10 mois avant d’écrire ces lignes. Avant toute chose, il est important de noter que si vous prévoyez de mettre le module sur votre serrure à clé, il est primordial que vous vous assuriez que votre serrure permet de recevoir deux clés en même temps (à l’intérieur et à l’extérieur). Car même si la fiabilité du produit n’est pas à remettre en cause, il est essentiel qu’en cas de problème il vous sera possible de déverrouiller votre porte manuellement. Si votre barillet ne permet pas de recevoir deux clés en même temps, passez votre chemin. Votre téléphone qui n’a plus de batterie, un problème de connexion, un souci avec le serveur et vous ne pouvez plus rentrer chez vous! Personnellement, j’ai connu une fois l’impossibilité de déverrouiller ma porte (erreur de réseau) donc cela n’arrive pas qu’aux autres ! Et puis si quelqu’un de votre foyer est réfractaire à la technologie, elle pourra toujours utiliser ces clés comme avant. D’autant plus que de l’intérieur, il est toujours possible de l’utiliser manuellement comme un simple verrou, à la différence de la Smart Lock de Nuki par exemple, qui nécessite toujours d’appuyer sur un bouton et d’utiliser le mécanisme d’ouverture/fermeture. Un bon moyen d’économiser la batterie.

C’est clairement sur ce point que la SwitchBot Lock m’a clairement séduit : c’est qu’elle peut être utilisée de différente manière. À la main comme nous l’avons vu, à la voix avec votre assistant vocal, par NFC, avec le Keypad, directement dans l’application SwitchBot mais aussi avec un Widget à placer sur l’écran d’accueil de votre Smartphone. C’est d’ailleurs ce dernier que j’utilise le plus pour déverrouiller la porte quelques minutes avant que je rentre chez moi. Et c’est toujours un plaisir de n’avoir qu’à baisser la poignée de la porte pour rentrer chez soi, plutôt que de fouiller ses poches pour retrouver ses clés (petite astuce pour le widget: appuyez 2 ou 3 fois plutôt qu’une seule fois sur le bouton “Lock” ou “Unlock” vous assurera un fonctionnement sans défaut). Il est même possible d’utiliser la télécommande SwitchBot Remote, à poser au mur à l’intérieur ou à emporter avec vous.

Expérience positive à partager, j’ai une fois mal fermé ma porte et la SwitchBot Lock n’a pas pu verrouiller la serrure correctement. J’ai immédiatement reçu une notification d’échec de la part de l’application, ce qui m’a permis de corriger mon erreur ! Le mécanisme n’a pas été bêtement au bout du processus, et voyant que la rotation rencontrait une résistance, a stoppé la manœuvre ! Appréciable

À chacun de s’adapter à la méthode qui lui convient : pour moi c’est Widget, manuel et Google Assistant

Le widget en page d’accueil de votre téléphone : le moyen le plus rapide de dévérouiller selon moi

SwitchBot Lock : Expérience avec Google Assistant

Si je ne devais retenir qu’une seule fonctionnalité pour la SwitchBot Lock, c’est bien entendu sa compatibilité avec Google Assistant. A l’évidence, verrouiller ou déverrouiller votre porte d’entrée avec votre smartphone est plutôt agréable mais il n’en reste pas moins que le faire à la voix est beaucoup plus pratique. Ouvrir votre porte, dire “OK Google, verrouille la porte” à votre enceinte puis fermer la porte en partant les mains dans les poches (ou les mains occupées)… C’est la classe. Plus besoin de sortir les clés, la porte se verrouille toute seule au bout de quelques secondes ! Le seul point noir est inhérent à la compréhension parfois hasardeuse de votre enceinte Google, et même si cela n’arrive pas souvent, il est possible que la porte reste ouverte si vous n’avez pas fait attention à la bonne exécution de la commande. Personnellement j’ai mis en place une notification à chaque verrouillage  / déverrouillage de la serrure et si je ne reçois pas la notification dans la minute, je verrouille manuellement avec le widget ou l’application. Mais encore une fois, heureusement, les loupés restent très rares.

La suite après la publicité

Votre serrure sous Google Home est representé par un cadena, mais sans retour d’état malheureusement

Le type d’appareil reconnu par Google Assistant est donc « Vérouillage »

A noter, tout le monde peut utiliser vos enceintes Google pour demander la fermeture de la porte. Aucune vérification avec Voice Match ne se fait. Par contre à l’évidence, le déverrouillage à la voix ne peut se faire qu’avec un code PIN. Celui-ci est à paramétrer dans l’application SwitchBot, dans les paramètres de la Lock puis dans Service Cloud – Google Assistant – Set PIN. Le code (à 4 chiffres) peut aussi bien être énuméré chiffre par chiffre qu’entièrement. Il est même possible de taper le code tactilement sur un Nest Hub par exemple.

Tapez votre code PIN directement sur l’écran de votre Nest Hub pour déverouiller la serrure

Autre fonctionnalité intéressante pour les plus anxieux d’entre nous, il est possible d’interroger vos enceintes Google pour savoir si la porte est verrouillée ou non ! Terminée l’angoisse de se retrouver dans son lit en se demandant si on a effectivement bien fermé la porte. Il suffit de demander “OK Google, est-ce que la porte est verrouillée? ». Par contre, mauvaise surprise, il n’est pas possible d’utiliser la temporisation avec la SwitchBot Lock. “OK Google, ferme la porte à 22h” vous donnera des résultats de recherches ou tout simplement une erreur. 

Petite fonctionnalité en lien avec l’actualité Google Assistant, La SwitchBot Lock remonte bien comme déclencheur dans les nouvelles routines. C’est-à-dire que vous pourrez déclencher une routine lorsque la Lock se verrouille. Ainsi il est possible de paramétrer l’allumage automatique de vos caméras de surveillance ou l’extinction de toutes vos lumières à chaque fois que vous verrouillez votre porte (sur les plages horaires de votre choix bien sûr). 

Bien entendu, comme pour la majorité des produits SwitchBot, le fonctionnement avec Google Assistant et à distance en général nécessite d’avoir le SwitchBot Hub Mini.

Le Keypad

Ajout intéressant mais pas obligatoire, le Keypad présente tout de même quelques atouts qui vont particulièrement contribuer à améliorer le confort d’utilisation de la SwitchBot Lock. Celui est obligatoirement à utiliser du côté extérieur de la porte. Il permet très simplement et de plusieurs manières différentes de verrouiller ou déverrouiller la porte. Par un procédé très classique il est possible de définir un code PIN à 6 chiffres pour déverrouiller la porte. Ainsi toute personne en possession de ce code pourra entrer chez vous même en votre absence (à bien sûr ne partager qu’avec des personnes de confiance). Deuxième cas, il est possible d’enregistrer à l’avance des empreintes digitales. Ainsi un simple appui du bout du doigt sur le cercle se situant en bas du keypad permet de déverrouiller la porte ! On se croirait presque dans un film d’espionnage ! Enfin, il est fourni avec le Keypad une carte NFC qui permet d’un simple passage devant le dispositif de déclencher la SwitchBot Lock.

Il est bien sûr possible de verrouiller très simplement la serrure sans code ni empreinte, en appuyant tout bonnement sur le dernier bouton en bas à gauche en forme de cadenas. Et c’est sans aucun doute le moyen le plus rapide et sûr de verrouiller votre porte car vous en serez immédiatement témoin.

Conclusion

Il vous faudra obligatoirement passer par une période de transition pour changer vos habitudes. Mais sortir votre téléphone quelques mètres avant d’arriver chez vous ou bien demander à vos Pixel Buds d’ouvrir la porte ne sera bientôt plus qu’une formalité. Et pas de doute, c’est confortable, on s’imagine déjà ouvrir la porte à sa belle mère qui est venue déposer quelque chose à l’improviste alors que vous étiez absent ! Et comme je l’ai dit, les réfractaires à la technologie peuvent continuer de se servir de leur clés à l’extérieur et mieux encore, verrouiller manuellement depuis l’intérieur. Pour environ 130€ hors promo, la SwitchBot Smart Lock n’est pas qu’un gadget mais bel et bien un dispositif séduisant qui sera à même de vous simplifier la vie

Vous pouvez retrouvez la SwitchBot Lock sur Amazon et sur le site internet de SwitchBot !

Notre test en  vidéo

Plus d’articles :

Améliorer la réactivité de Google Assistant

Paramétrer la météo grenouille sur Nest Hub

Zoom et Google Meet sont disponible en France sur vos Nest Hub Max