Test : Nest Doorbell avec Batterie

Test : Nest Doorbell avec Batterie

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Google vient de sortir une gamme de nouveaux objets connectés et nous l’attendions tous avec impatience,  la sonnette connectée sans fil de Google est enfin disponible. Il était temps…

Après plusieurs jours de test intensif, voici le verdict de Google Home France !

Enfin une batterie !!

Google avait déjà sorti en 2018 une Sonnette connectée la NEST HELLO. Pour autant, son prix prohibitif de 279 euros et une installation filaire réputée pas si simple vous avait certainement refroidi à l’époque.

Et bien Google a trouvé la parade avec sa nouvelle Sonnette Nest Doorbell en lui ajoutant une batterie et en réduisant le prix sous la barre des 200 euros. Il était temps car il y a de nombreux concurrents sur ce segment depuis longtemps.

Mais allez-vous changer votre ancienne sonnette pour autant ?

Une sonnette connectée pourquoi faire ?

L’explosion des achats par internet et donc des livraisons à domicile changent radicalement l’utilisation de notre petite sonnette.

En effet, nous avons tous connus les galères avec les transporteurs, des colis laissés dans le jardin ou des colis hyper importants que nous ne recevons pas car personne à la maison.Et pourtant, il aurait suffi certainement d’une prise de contact avec le transporteur pour trouver une solution.

Et bien c’est exactement un des nombreux services proposés par une sonnette connectée.

Vous êtes toujours joignable !!

 Et oui, des amis doivent arriver chez vous et vous êtes en retard, le facteur a colis important pour vous et vous êtes absent, et bien pas de panique, un appui sur la sonnette et vous pourrez répondre à vos visiteurs grâce à votre smartphone qui fait le lien à distance.

Tellement pratique. Par contre, j’aurai préféré que l’appui sur la sonnette déclenche un appel téléphonique ou un appel DUO sur le smartphone.

En effet, la notification lancée reste classique et donc trop discrète, j’ai donc été obligé de changer le son de celle-ci pour éviter de passer à côté sur mon smartphone.

Intégration parfaire avec les Nest HUB

Gros avantage bien sur à acheter la NEST DOORBELL de Google, c’est son intégration avec tous les NEST HUB de la maison. Sans surprise, dès l’appui sur la sonnette, l’affichage de vos écrans changent pour faire apparaitre la vidéo de votre sonnette.

Vous pouvez si vous le souhaitez interagir avec le visiteur en activant le micro, ou en sélectionnant une réponse prédéfinie. Pour l’instant celles-ci sont en anglais, mais si vous les utilisez, la sonnette diffusera un message en français, en attendant certainement une mise à jour pour une intégration parfaite dans notre langue.

Que faut-il vérifier avant de se lancer ?

Si comme moi vous n’aviez pas d’installation électrique sur le poteau de votre entrée, cette Nest Doorbell avec Batterie est exactement ce qu’il vous faut. Mais, avant de vous lancer, je vous conseille de vérifier quelques points importants.

En effet, j’ai la chance d’avoir la Fibre à la maison et ma Google Wifi est à une dizaine de mètre de la sonnette. Malgré tout, avant d’acheter la sonnette, j’ai vérifié la force du signal wifi que je comptais utiliser près de mon entrée grâce à mon smartphone. C’est écrit en tout petit sur la boite, mais la sonnette nécessite une connexion Wifi haut débit de 2 Mbit/s et une ligne ADSL peut-être insuffisante.

Attention aussi si vous avez des smart displays de marque différente que Google. En effet, la vidéo de la sonnette se diffuse sans problème sur mon NEST HUB, mon NEST HUB MAX mais pas sur mon petit LENOVO Smart Clock dans ma chambre. A savoir..

De plus, je n’ai pas réussi à lancer les streaming de la vidéo de la sonnette sur mon Google TV ou Chromecast 1er Génération. Ça c’est quand même assez étonnant. En espérant que Google rectifie le tir rapidement pour une intégration optimale sur l’ensemble des appareils de sa marque. C’est un minimum non ?

Installation logiciel et matériel.

Concernant l’installation de la sonnette dans l’application Home, c’est un jeu d’enfant. Bon, je dois quand même le mentionner, la première sonnette commandée sur le Google Store est arrivée défectueuse..Impossible de la connecter au réseau. Je n’ai pas eu de chance car, la deuxième reçu quelques jours après c’est installée avec une rapidité déconcertante.

Bref, quand vous recevez votre sonnette, si vous entendez un petit bruit et que la lumière de la sonnette passe du blanc au bleu quand vous la branchez sur le secteur, c’est tout bon..

L’installation de la sonnette n’est pas plus compliquée. Il suffit de fixer son support en perçant 2 trous en respectant deux mesures. Votre sonnette doit être à 1,2m minimum du sol et doit avoir un espace dégagé de 5 cm au-dessus de celle-ci pour la déposer en vue des futurs recharges.

Autonomie, qualité vidéo et Indice de Protection.

Côté vidéo rien à redire. Les vidéos sont de très bonne qualité malgré un capteur couleur de 1,3 mégapixel seulement et un zoom numérique x6 diffusant des vidéos HD (960 x 1280 pixels) au format 3:4. La vision nocturne est disponible grâce à des LED infrarouges. Le champ de vision est de 145 degrés et cette sonnette résiste aux intempéries grâce à son Indice IP 54, mais n’est pas étanche. On pourrait donc se poser la question si son installation nécessite une position sous abri !?

Et bien, la protection aux intempéries est respectée car, ma sonnette n’est pas particulièrement protégé et fonctionne parfaitement même après un gros orage..Et dans le sud de la France, ça rigole pas.

Coté autonomie, Google nous promet environ 1 mois d’autonomie pour approximativement 25 à 30 événements enregistrés par jour et environ 2,5 mois d’autonomie entre 13 à 16 événements enregistrés par jour.

Je n’ai bien évidemment pas assez de recul pour vérifier ces infos, mais mon utilisation intensive depuis plus de 15 jours me donne à penser que ces infos semblent correctes. Dans tous les cas, quelques heures de recharges sur secteur grâce au port USB C à l’arrière de la sonnette suffiront pour retrouver une autonomie complète.

Fonctionnement quotidien.

Plusieurs options vous permettront de calibrer votre sonnette suivant vos désirs. Vous voulez tous enregistrer pour toutes détections même en votre présence !? C’est possible.

Vous souhaitez plutôt un enregistrement uniquement des personnes en votre absence, c’est faisable aussi.

Globalement vous allez pouvoir gérer la détection intelligente concernant des personnes, des animaux, des colis, des voitures ou des mouvements et y associer une notification ou pas si détection. C’est assez puissant et fonctionne très bien car je n’ai jamais eu de mauvaises notifications jusqu’à présent.

S’il y a détections, il y aura enregistrement dans le cloud jusqu’à trois heures d’historique vidéos pour vos évènements.

Maintenant si vous souhaitez passez à la reconnaissance des visages familiers et que vos enregistrements soient conservés pendant 30 jours, il faudra passer à un abonnement Nest Aware payant. Je vous laisse parcourir les avantages grâce à ce petit tableau très claire en cliquant sur le lien https://support.google.com/googlenest/answer/9233159?hl=fr#zippy=%2Csonnettes-nest

L’ historique des détections : 

 

Vous pouvez retrouver la chronologie des évènements très facilement dans l’application Home, dans l’onglet « Évènements Importants » qui a enfin trouvé son utilité.

Vous pourrez filtrer les recherches par date, et par catégorie de détection (animaux ou personne Etc…)

En sélectionnant une vidéo et en cliquant sur détails de l’évènement, vous pourrez télécharger la vidéo sur votre smartphone ce qui peut être utile.

L’arborescence est claire et facile à utiliser.

Bien joué Google.

Conclusion :

Google était peut-être une des dernières marques à ne pas proposer une sonnette connectée avec batterie et il était temps que ce vide soit comblé !!

L’appareil est de bonne facture et l’intégration parfaite avec les appareils de la marque. On n’en attendait pas moins, même si nous ne pouvons pas encore diffuser le streaming de la Sonnette sur tous les appareils d’autres marques et sur le Google TV et Chromecast. Mais je fais confiance à Google pour rattraper ces lacunes lors d’une prochaine mise à jour.

En attendant, vous pouvez acheter cette sonnette les yeux fermés, et vous ne louperez plus vos colis pour Noël prochain !!

Plus d’articles :

Mieux vivre son handicap grâce aux Assistants Vocaux.

Mieux vivre son handicap grâce aux Assistants Vocaux.

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Je vous ai déjà parlé des atouts indéniables concernant l’utilisation des assistants vocaux et surtout du Nest Hub Max avec les Séniors.

Aujourd’hui, je vais vous parler de tous les bénéfices à utiliser un assistant vocal pour améliorer l’autonomie des personnes Handicapées.

On en parle sur notre dernier Podcast !!

Vaste sujet qui ne se résume pas à mettre en place un appareil au détriment des rapports humains indispensables, mais, la technologie du vocale peut tellement apporter en terme d’autonomie, qu’il serait absurde de s’en priver.
C’est d’ailleurs le sens du dernier épisode de l’Atelier Google Home France.
Pour en témoigner, j’ai invité Florian, auxiliaire de vie au sein d’une association d’aide aux personnes Handicapées et Thierry, mal voyant que j’ai rencontré lors d’une émission du CKB Show concernant la Domotique avec les Assistants Vocaux Google.
Tous les deux sont unanimes, l’utilisation d’un assistant vocal peut changer la vie d’une personne handicapée au quotidien.

On pilote son environnement avec la voix

En effet, une fois passé l’installation de l’appareil et de quelques d’objets connectés, nul besoin d’ordinateur, de tablette ou surtout de smartphone.
La maison va réagir à la voix et cette technologie si confortable pour nous valide, devient si utile et adaptée pour nombreux d’handicapés.
Encore une fois, plus besoin de tapoter sur son smartphone pour passer un appel, pour lancer une musique ou une série de son choix. Nul besoin non plus d’appuyer sur un bouton pour mettre en marche le poste pour lancer une radio ou changer les chaines de sa TV. Pas la peine non plus de chercher les interrupteurs pour allumer les pièces de sa maison et bien d’autres possibilités sont tout à fait envisageable pour un coût assez réduit..

 

Une technologie abordable !

Et oui, pour moins d’une centaine d’euros pour pouvez déjà acheter un assistant et une dizaine d’ampoules connectées blanches. Il ne reste plus qu’à installer tout cela et nous revenons justement à l’initiative de Florian. J’ai d’ailleurs moi aussi repris cette idée pour proposer mes service auprès d’une Antenne de L’APF, du Maire et de la maison de retraite de ma commune…
Et le bilan est assez mitigé, car, même si le covid n’a rien arrangé à nos démarches, nos initiatives n’avancent pas. Pourquoi ?
On a du mal à comprendre. D’ailleurs nous en avons débattu durant le Podacast..

La technologie pour tous !

Les appareils serait-ils considérés comme des gadgets de Geek ? Nos initiatives bénévoles et citoyennes n’auraient peut-être pas la même portée qu’une grande entreprise ? Serait-on encore réticent à utiliser les nouvelles technologie avec les potentiels virus ou non respect de la vie privée ?
Bref, si nous pouvions enfin dépasser ces réticences qui n’ont plus de place, car, l’après covid, c’est une accélération des nouvelles technologies au sein des foyers et il serait vraiment dommage que cette accélération ne bénéficie qu’au valide.
Vous êtes intéressé par ce sujet et vous voulez apporter votre témoignage ou soutien, n’hésitez pas à laisser un commentaire….

Plus d’articles :

Le Podcast Spécial ENKI !

Le Podcast Spécial ENKI !

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Depuis des années, de nombreuses grandes entreprises Françaises ont participé à des Live par Tchat sur le groupe Facebook Google home France. Aujourd’hui, nous vous proposons une nouvelle formule grâce à notre nouveau support : Le Podcast !

La maison connectée selon Leroy Merlin.

Et justement, nous avions invité en octobre 2019 l’équipe marketing de ENKI lors de la compatibilité de ce système avec l’assistant Google. Leroy Merlin a répondu une nouvelle fois à notre invitation pour que nous puissions faire le point sur les nombreuses mises à jour depuis 2019 et les prochaines évolutions qui attendent les utilisateurs.

Laurent GLASER, directeur de la stratégie ENKI et Nicolas FRANCAIS, responsable de l’application ENKI se sont prêtés au jeu des questions pour un Podcast spécial ENKI. Des infos et échanges très intéressant qui nous ont permis d’en savoir plus sur cet écosystème Français.

Pour retrouver cette épisode directement sur vos Assistants vocaux Google, il suffit de lancer : Ok Google, mets le Podcast l’Atelier Google Home France !!

Vous pouvez toujours cliquer sur le bandeau ci-dessous ou retrouver l’épisode sur différents services de Podcast comme Google Podcast ou Itunes..

1 utilisateur sur 2 utilise ENKI avec son Google Home

ENKI, c’est d’abord une application qui vous permet de regrouper l’ensemble de vos objets connectés de la maison sur une seule application. Forcément, l’aire des assistants vocaux à démocratiser cette technologie. Nul besoin de sortir son Smartphone pour commander les lumières de son salon. Et les utilisateurs l’ont bien compris puisque la part des commandes vocales avec l’assistant Google et le service ENKI est passée de 30 à 50 %.

 

Qu’elles sont les points forts d’ENKI par rapport à la concurrence ?

Laurent GLASER nous rappelle avant tout qu’ENKI est une application Française, avec un support et des interlocuteurs qui sont disponibles pour vous dépanner par téléphone, et tous les magasins Leroy Merlin sont aussi là pour vous conseiller.

C’est rassurant, quand on se lance dans le monde de la maison connectée, de pouvoir compter sur un SAV  à votre écoute. C’est d’ailleurs tellement rare, qu’il faut le souligner. En effet, les fabriquant d’objets connectés nous laissent souvent devant  des Foires aux Questions en guise de solutions.

Mais pourquoi utiliser l’application ENKI avec son Assistant vocal Google ?

C’est assez simple, l’assistant Google est compatible avec de nombreuses marques internationales, mais il reste encore de nombreux trous dans la raquette. Un exemple très révélateur : L’alarme SOMFY Home n’est pas compatible nativement avec l’application HOME. Il est donc impossible de lancer dans votre Routine “départ de la maison” la mise en route de cette Alarme. Et bien avec ENKI, c’est tout à fait possible. Il suffit de générer une scène dans l’application ENKI et de la synchroniser avec Home et le tour est joué.

Leroy Merlin lance ses objets connectés en marque propre.

L’équipe ENKI communiquait largement durant le CES 2020 sur l’arrivée d’un Smart Display pour piloter sa maison à la voix avec un Assistant vocal concurrent. Finalement, Leroy Merlin fait une pause dans ce projet pour se concentrer principalement sur des objets très attendus par les utilisateurs. Il faudra donc compter à l’avenir sur des Ampoules et prises connectées en marque propre de Leroy Merlin pour gérer les ambiances pour vos éclairages suivant vos envies.

Et l’avenir d’ENKI pour les mois à venir ?

Sans compter la commercialisation des objets connectés Leroy Merlin dont je viens de parler, Leroy Merlin ouvre son application ENKI vers l’Espagne et L’Italie très prochainement. Ce déploiement montre la bonne forme du système qui s’ouvre sur le marché Européen et cette mise à jour a été annoncé sur l’un des nombreux mail envoyés par l’équipe ENKI auprès de ses utilisateurs.
Enfin une entreprise de la Tech qui informe ses clients de l’avancée du service. C’est tellement rare qu’il faut le souligner. Enki est à l’image de Leroy Merlin, proche et à l’écoute de ses clients.

Plus d’articles :

Test : Le Suivi du Sommeil par Google !

Test : Le Suivi du Sommeil par Google !

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Nouvelle promesse et nouvelle Fonctionnalité, Google souhaite vous aidez à mieux dormir grâce au nouveau Nest Hub 2ème Génération. Sur le papier, nous étions assez sceptiques, mais l’équipe Google home France a dépassé ses à priori pour laisser sa chance à cette fonction bien être.

Comment ça marche ?

Google n’est pas la première marque à se lancer dans le créneau de la santé connectée. Pourtant, à l’inverse d’autres systèmes s’appuyant sur des montres ou bracelets à porter en permanence, ici votre sommeil est scruté sans aucune contrainte.

D’ailleurs cette technique est tellement novatrice qu’on est assez dérouté. Mais comment ça marche ? Et bien, le capteur SOLI, un radar miniature apparu sur le Pixel 4, équipe le Nouveau Nest et ça fait toute la différence.

Ce capteur va détecter votre présence et vos mouvements pour permettre, grâce aux algorithmes de Google, une analyse de votre sommeil. Et dès le départ, je peux vous le dire, c’est assez bluffant.

Ok Google, est-ce que j’ai bien dormi ?

Pour tout vous dire, je porte une montre connectée même la nuit. J’ai donc depuis pas mal de temps des infos sur le suivi de mon sommeil, et je peux donc déjà faire une première comparaison. Les infos fournies par mon Nest Hub sont fiables et quasiment identiques aux données de ma montre. Et là je dis Bravo. Seule vraie différence, le Nest Hub ne sait pas reconnaitre les différentes phases de sommeil Léger, profond…

 

Tous les matins, vous pourrez retrouver le bilan de votre nuit sous forme de trois cercles de différentes couleurs. On peut voir facilement les horaires, la durée et la qualité du sommeil. Si vous avez bien dormi, les cercles seront bleus, à l’inverse les cercles seront plutôt rouges.

Il faut donc arriver à aligner les cercles pour avoir un sommeil Optimal.

Ok Google, est-ce que je ronfle ?

Et oui, Google va aussi vous fournir des informations concernant votre bien-être respiratoire.

3 critères seront disponibles, La Toux, Le Rythme respiratoire, et les Ronflements. Vous ne pourrez plus rien cacher à votre Assistant, par contre, je serai assez réservé sur cette dernière catégorie. En effet, vous ou votre ado dort seul, ok pas de doute, les données sont exploitables.

Mais, si vous partagez votre lit avec une autre personne, j’ai du mal à imaginer que les micros du Nest Hub puissent faire la différence entre les ronflements de deux personnes dans la même chambre.

Bien positionner votre Nest Hub 2ème Génération.

Pour que votre appareil puisse suivre votre sommeil dans les meilleurs conditions, Google vous demande de respecter quelques recommandations. En effet, le Nest Hub 2ème génération devra être à moins de 60 cm de vous, orienté vers votre torse et la hauteur de l’écran au niveau du lit. Vous aurez même un test de calibration à effectuer pour vérifier que tout fonctionne.

A vrai dire, pour ma part, ma table de nuit étant assez basse, je n’ai pas pu respecter tous les critères, et pourtant, j’ai réussi à passer avec succès la calibration et les retours, depuis 1 mois, sont très satisfaisants.

Des conseils pour mieux dormir..

Après quelques jours de suivi, Le Nest Hub vous propose déjà des suggestions pour mieux dormir sous forme de message à retrouver dans les tuiles de votre Nest Hub.

J’ai pu lire quelques recommandations pour me coucher à des heures plus régulières et mon Nest Hub m’a même proposé de m’avertir, grâce à une alarme, à quel moment je dois me coucher.

Ces informations sont assez classiques, mais pertinentes. Pour ma part, j’aurai préféré que le Nest Hub soit un compagnon plus bavard en me proposant justement un bilan de ma nuit sur tous mes appareils…

Efficace, mais auncune intégration dans mon quotidien !?

Et oui, pour le coup, mon Assistant Google me connait encore plus, mais ne sait pas encore intégrer ces infos dans ma Routine Bonjour par exemple. Ce serait tellement pratique de retrouver un bilan de sa nuit, sans lui demander, avant le programme de la journée et la météo par exemple : Bonjour Laurent, votre nuit a été un peu agitée, vous devriez vous coucher plus tôt ce soir, souhaitez-vous que je programme une alarme ?

Autre petit bémol, si je demande des infos sur mon sommeil à un autre appareil que le Nest hub 2ème Génération de ma chambre, j’aurai une réponse standard. Seul le Nest Hub 2ème Génération de la chambre sera capable de me fournir les détails pertinents en rapport avec les données de mon sommeil. C’est bien dommage.

Bilan :

Après 1 mois de test, je dois l’admettre, le capteur SOLI fait des miracles, et nul besoin de montre au poignet ou de capteurs sous le matelas pour retrouver des infos fiables. C’est encore une fois assez bluffant. De plus cette technologie, très jeune, va certainement évoluer pour nous proposer des bilans de sommeil de plus en plus évolué, et je l’espère, une meilleure intégration dans les Routines de son quotidien.

Par contre, Google nous précise que ce service est gratuit jusqu’à la fin de l’année. Un abonnement serait-il prévu pour garder les bénéfices de cette fonction assez étonnante ?

Il serait dommage de vouloir œuvrer dans la lutte contre les problèmes de sommeil qui concerne 60 % de la population, dans le but d’en faire du business avec un abonnement annuel. Mais c’est un peu le sens des annonces de Google en ce moment qui remet en question des services auparavant gratuits, comme le stockage des photos.

Restons donc vigilant concernant les annonces, mais, nul doute que si Google souhaite vendre des Nest Hub 2ème Génération et prochainement des montres connectées, devoir payer un service en plus ne sera pas bien perçu.

A suivre.

Le Nest Hub de 2ème génération est disponible chez Boulanger en version Charbon et Galet.

Plus d’articles :

Test : Nouveau Nest Hub 2ème Génération !!

Test : Nouveau Nest Hub 2ème Génération !!

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Le nouveau Nest Hub 2ème Génération est commercialisé depuis le 30 mars et, même si nous vous l’annoncions, nous sommes encore très surpris de son arrivée. En effet, la communication de Google a été très light. Peut-être un peu à l’image des évolutions du nouveau Nest Hub ? On va voir ça…

C’est parti pour le test Google Home France !

Déballage et premières impressions

Ce qui frappe dès l’ouverture de la boite du nouveau Nest Hub, c’est que rien ne change côté design. Les supers fans diront que la première génération avait déjà toutes les qualités, taille réduite mais pas ridicule et forme épurée et discrète. Mais, même si nous aimons le premier Hub, la commercialisation d’un nouvel appareil dans la famille Nest,  c’est normalement synonyme de nouveauté. Mais, là, pour l’effet waouh, c’est raté !

Extérieurement, le Nest Hub 2ème génération est un poil plus haut et il a perdu les bords autour de l’écran, qui ne nous dérangeaient pas particulièrement d’ailleurs. Ok c’est un peu plus épuré dans le design, mais vraiment il faut avoir l’oeil.J’ai même réussi à les confondre, c’est pour dire … Euh oui, le nouveau est celui de gauche…

Un lifting très léger à l’extérieur, mais sous le capot !?

Côté technique, on ne va pas se mentir, rien de très révolutionnaire non plus.

Google a ajouté un 3ème micro pour une meilleurs écoute et sensibilité, rend disponible le capteur SOLI des Pixel 4, capteur radar à courte portée qui vous permettra d’interagir avec des gestes sur vos médias grâce à la fonction Motion Sense, mais enfin une bonne nouvelle, il faut noter l’arrivée d’un traitement audio plutôt amélioré.

Oui, c’est notable, les médiums sont bien présents, le rendu sonore et la puissance est assez homogène et bien géré et il n’est pas indispensable de toucher à l’égaliseur pour booster les basses. C’est un bon point.

Bien évidemment, pour apprécier cette nouvelle expérience sonore, Je vous conseille de placer votre appareil dans une pièce de petite taille. Dans le Salon, ce n’est vraiment pas adapté.

A noter aussi, l’arrivée de la gestion du protocole Thread, installé mais pas encore disponible, il vous promettra d’améliorer la sécurité pour vos objets connectés compatibles. Nous espérons que cette promesse sera aussi tenue en France, car nous attendons toujours la fonctionnalité dans notre pays pour la puce d’apprentissage du Nest Mini et Nest Audio !

Le nouveau Nest Hub pour quoi faire ?

Le Crédo de Google est simple. Il s’attaque tout simplement à nos vieux radio-réveil qu’il veut remplacer par un Smart Réveil bourré d’Intelligence Artificiel.

Le coup marketing est immense, car, il fait l’avouer, nos réveils n’ont pas trop évolués. Alors, pour arriver à nous convaincre, Google nous fait une promesse. Nous aider à mieux dormir,  grâce à la fonctionnalité “Suivi du sommeil”.

Le Nest Hub 2ème Génération idéal dans votre chambre !

Oui, au vu des caractéristiques mises en avant par Google, tout est là pour vous apporter une expérience personnalisée en occupant une place de choix : Votre table de chevet.

En effet, la fonction Alarme est hyper pratique et très poussée. Des tonnes d’options sont disponibles, jusqu’au lancement d’une Routine Bonjour pour activer vos objets connectés de la maison et la possibilité d’utiliser le “Réveil simulateur d’Aube”..

Ce simulateur vous promet la diffusion d’un son apaisant au démarrage de l’alarme, avec un allumage progressif de votre chambre et de l’écran du Nest Hub…tout un programme.

Nouvelle acteur Santé et bien-être..

De nombreuses sociétés surfent sur la tendance Santé et bien être et Google n’est pas en reste. Je vous rappelle d’ailleurs, que depuis le 15 janvier dernier, FITBIT est la propriété de Google.

En attendant la prochaine montre connectée, Google lance donc un service ambitieux. Analyser votre sommeil sans objet à porter, ni à placer sous le lit. Cette Technologie est donc transparente pour les utilisateurs et c’est une première. Pour cela, le Nest Hub va utiliser ses capteurs de luminosités, de présence, de son et de température pour récupérer de nombreuses infos : Rythme Respiratoire, Ronflements, Toux, durée de sommeil. Grâce à ces relevés, le Nest Hub vous propose tous les matins un bilan de votre nuit et vous guidera vers une amélioration de votre sommeil en vous laissant des conseils personnalisés.

Je ne peux pas vous donner un avis très précis concernant cette nouvelle fonction plutôt prometteuse, mais je ne manquerait pas de vous faire un retour plus complet dans quelques jours.

Pourtant, je peux déjà vous donner des éléments importants. En effet, j’ai déjà une montre connectée qui me permet de suivre mon sommeil, et je dois dire que les relevés sont assez similaires sur plusieurs critères. C’est déjà encourageant. Le petit plus pour le Nest hub, c’est qu’il va écouter votre sommeil, ce que ne fait pas une montre connectée. Et vous ne pourrez pas cacher vos ronflements à votre appareil …

Je dois craquer ou pas !?

Vous recherchez le Reveil connectés ultime qui vous permettra un réveil en douceur, une analyse de votre sommeil sans contrainte. Le Nest Hub 2ème Génération a des atouts pour vous plaire. Par contre, vous souhaitez l’acheter pour suivre des recettes de cuisine, pas la peine de se précipiter sur le dernier modèle. L’ancien fera très bien l’affaire et il est fort à parier que les prix de celui-ci vont chuter pour écouler les derniers stocks disponibles. 

De bonnes affaires en perspective.

Maintenant, si votre enfant est un inconditionnel de Youtube pour écouter des clips musicaux, la qualité sonore améliorée du nouveau Nest Hub peut faire pencher la balance..

Cette évolution du Nest Hub aurait pu proposer une caméra, absente une nouvelle fois sur cette appareil. Mais vous l’avez compris, Google orientant l’utilisation du NEST HUB avant tout dans nos chambres, la présence d’une caméra n’est forcément pas adaptée.

Conclusion :

La discrétion de Google concernant la sortie du Nest Hub 2ème Génération est assez troublante. Même si le covid a changer la donne pour les annonces Tech, nous ne pensions pas possible qu’un appareil puisse arriver sans renfort de comm et publicité.

Maintenant, nous ne sommes pas sur un nouvel appareil, mais juste une évolution sensible. Une petite mise à jour matériel et logiciel que Google ne doit pas considérer comme majeure.

Ce qui est sûr, c’est que le saupoudrage de quelques fonctionnalités perçues comme un peu gadget avec le capteur SOLI et le Suivi du Sommeil n’a pas enthousiasmé la communauté Google Home France. Le verdict est sans appel.  D’après un sondage, seulement 4% des utilisateurs d’assistants Vocaux Google étaient intéressés par cette deuxième Génération. 

Il faut donc espérer que le Suivi du Sommeil soit une belle surprise et qu’il soit une fonction incontournable à l’avenir.

Malgré tout, il faut noté que le prix reste assez correct pour cette deuxième génération qui ne vous coutera que 99 euros, alors que la première génération était proposée à son lancement à 129 euros. 

Le Nest Hub de 2ème génération est disponible chez Boulanger en version Charbon et Galet.

A très vite pour un test complet sur la Fonction Suivi du Sommeil

Notre test en vidéo

Plus d’articles :