La nouvelle enceinte Google Nest a fuitée

La nouvelle enceinte Google Nest a fuitée

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Ce n’est une surprise pour personne, la fin de la mise en vente du Google Home premier du nom aux USA, annonçait une nouvelle version. Et les premières images ont fuitées.

Edit 10/07 : ce n’est plus une fuite c’est quasiment une officialisation de la part de Google, avec une vidéo montrant le produit et une image tout ce qu’il y a de plus officielle.

Comme nous vous l’annoncions hier dans ce même article, il a été confirmé qu’il s’agissait bel et bien d’un remplaçant au Google Home mais aussi au Google Home Max.

Une nouvelle enceinte nom de code GXCA6 

GXCA6! C’est sous ce nom barbare que la prochaine enceinte Google Nest a passée des tests de certification et c’est Android TV Guide dans un tweet qui a lâché les premières photos. Quelques recherches sur Google nous apprennent en effet que des tests ont été effectués sur un appareils de ce nom. La nouvelle enceinte Google Nest présente le même tissu coloré et la même base en silicone antidérapante que les autres haut-parleurs intelligents de Google. 

Une fiche d’information bien vide

Sur la photo, l’enceinte est allongée. Nous savons donc que sa hauteur sera d’environ 210mm et 140mm de largeur. Peu de spécificités sont disponible évidemment mais nous avons quelques informations sur ces moyens de communications. Rien que du classique avec une connectivité Wifi 2.4 et 5 Ghz et du bluetooth. Par contre et cela va en décevoir certains qui plébiscitaient ces options, pas de prise jack visible ni de prise RJ45 pour une connexion filaire.

Pas de date de sortie à l’évidence puisqu’aucune annonce officielle ne vient de Google, mais voilà de quoi patienter un peu en attendant. Selon nos sources, il semblerait que ce produit soit destiné à remplacer le Google Home mais aussi le Google Home Max. On s’attend donc à des performances musicales de premier plan.

Plus d’articles :

Les annonces de la conférence Google sur la maison intelligente

Les annonces de la conférence Google sur la maison intelligente

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Après un imbroglio assez improbable sur la date de la conférence, qui avait été annoncée pour le 8 juillet mais qui a eu lieu le 7 aux États-Unis, Google a présenté quelques nouveautés pendant sa conférence intitulée “Sommet virtuel de la maison intelligente”. Une conférence réservée aux développeurs, qui réserve peu de nouveautés croustillantes pour les utilisateurs. Et donc, pas de présentation d’un nouveau Google Home, ni du Chromecast Sabrina.

Une meilleur intégration de la maison intelligente dans Android 11

Les détails avaient déjà fuités et nous en avions déjà parlés, mais Android 11 permettra un accès plus direct au contrôle de maison. Avec une section dédiée à ces contrôles, les utilisateurs pourront choisir les commandes d’appareils qu’ils souhaitent inclure dans le menu et accéder aux appareils contrôlés par Google Assistant dans le menu d’alimentation.

Une amélioration sur les retours d’états!

Souvent décrié pour l’absence de retour d’état des objets connectés, Google a promis d’introduire de nouveaux outils dans les prochains mois pour permettre aux développeurs de tester et de déboguer la fiabilité des rapports d’état de leurs appareils. En effet, avec les nouveaux menus prévus dans android 11, le retour d’état seront mis en avant, et il n’aura jamais été aussi simple de vérifier si une lumière est allumée ou pas. Autant donc faire en sorte que tout soit pleinement fonctionnel et que les retours d’états soient fiables.

Des routines qui se déclenchent automatiquement en votre absence et présence

Il avait déjà été question de l’arrivé de ce genre de routine en 2019 et Google a donc réitéré sa volonté de développer ce service. Google Assistant sera donc en mesure d’exécuter automatiquement différentes routines selon qu’il y ait des personnes à la maison ou pas. C’était déjà une fonctionnalité Nest, mais ce sera désormais l’Assistant Google qui s’en chargera. Il s’appuiera sur la technologie de «détection de présence» pour décider d’exécuter les routines configurées sur les appareils lorsque tout le monde est absent. Les fabricants tiers d’objets connectés feront bientôt partie intégrante de ces routines et ils pourront ainsi créer et suggérer des routines personnalisées aux utilisateurs.

La fonction “réveil en douceur” se généralise

Google ouvre la fonction “Gentle Sleep & Wake” qui a été lancée pour la première fois avec l’éclairage Philips Hue, aux autres fabricants de lumières. Ce lent éclaircissement / atténuation des lumières de la chambre lié aux heures de coucher et aux alarmes sera disponible pour tous les développeurs plus tard cette année. LIFX notamment a déjà adopté cette fonctionnalité.

Plus d’articles :

En Vacances avec son Google Home !

Par Laurent Mariani pour le groupe Facebook Google Home France.

Vous devez certainement vous poser la question. Et si j’emportai le Google Home dans la valise pour les vacances !? Alors oui, je suis d’accord avec vous. Les vacances servent aussi à déconnecter un peu. Pourtant des fonctions très pratiques peuvent toujours être accéssibles, même en camping! Mais comment connecter mon Google home pour continuer à diffuser sa musique préférée ?

Wifi ou Bluetooth ?

Vous avez eu la bonne idée de glisser votre Assistant Google dans votre valise. Mais, cet appareil, connecté en permanence au wifi de votre maison, a toujours besoin d’Internet pour fonctionner…

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour continuer à utiliser votre Google Home suivant vos besoins. En effet, vous voulez utiliser votre Assistant Vocal comme à la maison ?! Il faudra gerer le wifi dès votre arrivée en vacances. Par contre, si vous souhaitez utiliser votre Google Home comme enceinte bluetooth, la configuration pourrait-être plus simple à condition de bien respecter quelques étapes.

Connecter mon Google home au wifi du camping ou de l’hotel.

Le Wifi, réseau indispensable à la maison pour vos appareils, pourrait bien vous faire défaut dès votre arrivée en Vacances. Pourtant, tous les campings, Hotels et locations vous proposent le Wifi gratuit. Alors, si vous accedez à un réseau ouvert comme à la maison, aucun problème. C’est souvent le cas en locations dans lesquelle vous pouvez vous connecter à la box internet. Il suffit de changer le Wifi de votre Google Home est c’est reparti. Pour cela,  suivez le lien du Support Google pour effectuer une nouvelle procédure de configuration.

Pour les Hotels et Camping ça se complique. En effet, vous passez la plupart du temps par un service Internet dédié à la structure de vacances qui vous demande de vous connecter à une page Web de bienvenue. Et là, impossible de connecter son Google Home.

Astuce WIFI !!

Dès que vous branchez votre Assistant Vocal, il va donc rechercher le Wifi de la maison. Pas de soucis ! En deux minutes, on va recréer le Wifi de la maison avec son Smartphone.

Pour cela, il faut absolument récupérer, avant de partir en vacances, le nom du Wifi de la maison et le mot de passe et configurer, à l’indentique, le Point d’accès de votre Smartphone.

Direction les options des paramètres Réseau et Internet de votre Smartphone. Là, on sélectionne Point d’accès et partage de connexion. On va retrouver la fonction point d’accès WIFI. Il ne reste plus qu’à renseigner le nom du Point d’accès et le mot de passe qui seront exactement les mêmes que celui de votre maison. Et le tour est joué. Lancez l’activation de votre Point d’accès Wifi, et votre Assistant vocal va s’y connecter automatiquement, comme si vous étiez chez vous.

Si vous n’avez pas récuperé les caractéristiques de votre Wifi, il vous faudra passer par une petite procédure un peu plus longue avec 2 smartphones, mais c’est encore possible. Suivez le tuto ICI.

Biensur, laisser son Assistant Vocal connecté à votre Smartphone c’est forcément utiliser en permanence le forfait Internet de votre Smartphone, qui n’est souvent pas infini..A utiliser avec précaution. 

Le Bluetooth et Google Home !

Deuxième possibilité ! Utilisez votre Google Home comme enceinte Bluetooth. Dans ce cas, votre Assistant vocal sera une enceinte passive qui recevra uniquement les médias de votre Smartphone, mais impossible de lui demander quelque chose puisqu’il ne sera pas connecté au Wifi. Cela reste très pratique pour lancer vos musiques pendant les vacances.

Mais attention !! Vous devez absolument préparer cette fonction avant de partir ou votre petite famille et amis se moqueront bien de vous au moment de lancer vos morceaux favoris.

Suivez donc mes étapes , et tout se passera super bien.

Etape 1 : L’astuce Indispensable.

Vous êtes encore chez vous. Allez dans l’application Home, dans les paramètres de l’appareil qui va partir en vacances avec vous, c’est la roue crantée, et allez dans paramètres Bluetooth associés. Vous y êtes, c’est bien. Maintenant appuyer sur, ASSOCIER. A ce stade , il faut aller dans vos paramètres Bluetooth du smartphone et vous allez retrouver le nom de votre Google Home et vous le sélectionnez. Pour l’exemple j’ai associé le Google Nest Hub. Et voilà vous avez associé votre assistant vocal en Bluetooth.

Parfait, vous pouvez le mettre dans la valise.

Etape 2 : Plus de wifi pour mon Google Home

Vous arrivez sur votre lieu de vacances. Vous branchez bien évidemment votre Google Home, ici le Google Nest Hub. Il va se mettre en service et il va vous dire qu’il ne trouve pas de wifi. C’est Normal.

Là, vous allez dans les paramètres Bluetooth du smartphone , et c’est très important, vous allez dans l’onglet, Appareils connectés  précédemment. Et vous allez retrouver votre appareil (Nest Hub). Vous le sélectionnez, et vous allez entendre un petit son sur votre enceinte. C’est fait.

Vous pouvez maintenant diffuser Spotify, Deezer ou Google play music. Vous pouvez écouter également YouTube et même lancer des jeux comme Akinator ou bien évidemment, Monsieur Home. Tout passera par le Bluetooth, et vous écouterez sans limite tous vos contenus de votre Smartphone.

Sans utiliser cette astuce et donc sans appairer votre Google Home en Bluetooth à la maison avant de partir, vous ne pourrez pas utiliser le Google Home grâce à ce mode de communication !

Et voilà, vous pouvez maintenant connecter votre Google Home en toute circonstances sur votre lieu de vacances…

A vous de jouer !!

Plus d’articles :

Belkin SoundForm Elite

Belkin SoundForm Elite

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Il est plutôt rare que l’on évoque une enceinte d’un constructeur tiers. A part les enceintes Lenovo, peu d’entre elles ont un réel succès en France. La plupart n’apparaissent même pas sur les étales de nos magasins, à l’image de la JBL Link View ou de la LG Xboom AI Thinq, inconnues au bataillon dans nos contrés. Alors pourquoi s’intéresser à la Belkin SoundForm Elite ? Parce que …

La Belkin SoundForm Elite intègre Google Assistant!

C’est une évidence mais l’intégration de Google Assistant est un choix très fort de la part du constructeur américain. Et ce n’est pas une surprise car ce modèle avait déjà été présenté au CES de Las Vegas en janvier dernier et il avait déjà à l’époque attiré notre attention. Même l’identité visuelle de l’enceinte avec son tissu gris ou noir, et les 4 leds alignées rappellent le Google Home Mini et le Nest Mini. Idéal pour lancer ces playlists à la voix, avec un son d’exception.

Belkin s’est associé avec Devialet pour le son!

Devialet est une entreprise française de systèmes audio avec une réputation qui n’est plus à démontrer. Alors quand Belkin s’associe à Devialet pour son enceinte connectée, on nous promet un son à couper le souffle, avec un “savoir-faire acoustique incroyable”.

Un son de haute qualité propulsé par 2 woofers de 70 mm et un autre haut-parleur de 35 mm. Niveau technologie, il est question de “Speaker Active Matching” qui permet de reproduire “parfaitement le son d’origine créé par l’artiste” avec un son homogène et clair. Mais aussi de la configuration “push-push” qui promet d’éliminer toute vibration.

La SoundForm Elite à un design original et des fonctionnalités intéressantes

Son design 360°, muni du tissu rappelant le Nest Mini, attire l’oeil et rappelle clairement son appartenance à la gamme Google Assistant. Plusieurs boutons de commandes tactiles sensitifs sont présents pour gérer la lecture, le volume d’écoute, désactiver les microphones et lancer l’appairage Bluetooth. Niveau connectivité justement, l’enceinte est équipée du  Bluetooth 5.0 et bien sur d’une connectivité WiFi pour profiter de Google Assistant.

L’autre gros atout de l’enceinte est bien sur la possibilité de poser son smartphone sur le haut de l’objet afin de profiter de la technologie de charge à induction de Belkin. Un spécialiste en la matière.

La Belkin SoundForm Elite est dès à présent disponible chez Boulanger, à un prix de 299€ en noir et en blanc/gris.

Plus d’articles :

Le ventilateur sans pale Zemismart

Le ventilateur sans pale Zemismart

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Zemismart est une entreprise complètement orientée sur la recherche et le développement de la maison intelligente. Elle propose un panel très large d’objets connectés pour la maison: Contrôle de l’éclairage, interrupteurs intelligents, rideaux, systèmes de sécurité, etc. Le tout contrôlé par WiFi, Zigbee ou même Infrarouge. Et pratiquement tous leurs produits sont bien sûr compatibles Google Assistant!

Aujourd’hui nous nous intéressons à l’un des derniers objets sorti par la marque chinoise : un ventilateur sans pale, autonome et compatible Google Assistant.

Déballage du ventilateur Zemismart

Une fois n’est pas coutume, Zemismart nous ayant habitué à des emballages des plus neutres, le ventilateur est livré dans une boite qui respire la qualité. Le design est sobre et s’inspire grandement des leaders du marché chinois des objets connectés comme Xiaomi.

À l’intérieur c’est la surprise, pas de mode d’emploi! De quoi me laisser quelque peu perplexe. Notamment sur la procédure d’appairage au WiFi. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que le fonctionnement du produit soit simplissime.

Dans la boite nous trouvons donc le ventilateur, un câble USB et c’est tout. Pas de chargeur. Un geste eco-frendly du constructeur ? il est vrai que des chargeurs de téléphone, nous en avons à la pelle chez nous et ils sont, sans problème, compatibles. De plus, nous le verrons plus tard, le ventilateur a tout du petit ventilateur de bureau efficace. Le câble permet donc de le brancher facilement à un ordinateur ou une lampe de bureau munis d’un port USB. Très pratique histoire de ne pas encombrer la multiprise.

Le ventilateur quand à lui surprend par sa légèreté et par sa taille. Il est petit (30x12x9cm) et affiche 699 grammes. Idéal donc pour un bureau où le peu d’encombrement du produit est un réel avantage. Le plastique ne respire pas la qualité premium mais permet sans aucun doute de justifier sa légèreté. Le design s’inspire très largement des ventilateurs sans pale des grandes marques et est plutôt réussi.

Installation

Premier réflexe, en l’absence de mode d’emploi, brancher le ventilateur. Aucune réaction dans les premières secondes. Je m’interroge donc sur la procédure à suivre. Après quelques instants et quelques tergiversations, le voyant du bouton frontal s’allume. Me voilà rassuré. Il s’avère que la batterie (oui il y a une batterie, et c’est cool) a besoin de quelques dizaines de seconde pour être opérationnelle au premier démarrage. 

La reconnaissance par Smartlife est assez simple. Il faut ajouter le ventilateur manuellement. Les ventilateurs se trouvent dans la partie “Petits appareils”, il suffit de suivre les instructions pour réinitialiser l’appareil et l’application le reconnaît sans problème.

Fonctionnement du ventilateur sans pale

Rapidement on se rend compte que le bouton central permet d’allumer et de régler la vitesse du ventilateur: Un premier appui pour la vitesse 1, un deuxième pour la vitesse 2, un troisième pour la vitesse 3. Un quatrième permet d’éteindre le ventilateur. La gestion est donc ultra simplifiée, ce qui, on le verra, va nous poser problème. 

La vitesse du vent est suffisante. Même la première vitesse nous réserve une petite brise très agréable, le tout à un niveau sonore très raisonnable. Par contre, vu son petit encombrement et l’impossibilité de tourner sur lui même, il est à réserver à l’utilisation d’une seule personne.  

Il est possible d’illuminer le ventilateur grâce à un bouton tactile placé au dessus du bouton central. Même principe, chaque appui permettant de passer d’une couleur à l’autre (trois variations de bleu, rose, jaune, et variation de couleurs automatiques). La lumière est décorative. Cela donne un petit style très sympathique et permet de servir de veilleuse pour un enfant, tout en le rafraîchissant la nuit.

Si il est très facile de se servir du ventilateur avec les boutons physiques, l’utilisation par l’application manque de naturel car elle répond de la même manière dans l’application qu’avec les boutons physiques. Un appui pour la vitesse 1, un deuxième pour la vitesse 2 … avec parfois une légère latence, on arrive à s’y perdre. Heureusement il y a un retour d’état. Il est donc possible de suivre sur quel programme on se trouve, ce qui permet sans trop de problème d’éteindre le ventilateur même sans l’avoir sous les yeux. Même principe pour la lumière, une pression sur le bouton dans l’application est nécessaire à chaque fois pour changer la couleur. Pas de possibilité de choisir une lumière personnalisée par contre, même avec l’application.

Un ventilateur compatible Google Assistant

La compatibilité Google Assistant est donc bien entendue de mise. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’est pas parfaite. Car encore une fois, elle fonctionne par étape, sans possibilité par exemple de passer de la vitesse 1 à 3 d’une seule phrase ou d’allumer directement sur la vitesse 3. Pour allumer le ventilateur et passer à la vitesse 3, il faudra dire 3 fois “Ok Google, allume le ventilateur”… La phrase “éteint le ventilateur” ne donne aucune action. Et oui, pour éteindre le ventilateur, il faut être en troisième vitesse et dire “allume le ventilateur”… Cela reste donc une compatibilité gadget, sans retour d’état. Bon courage donc pour éteindre le ventilateur à distance si vous ne savez pas sur quel vitesse il est réglé. Il y a tout de même la possibilité d’intégrer des scénarios dans Smart Life pour ensuite les déclencher à la voix (par exemple : interrupteur allumé x 2 pour passer directement à la deuxième vitesse du ventilateur).

Dernier mauvais point, la lumière n’est pas commandable par Google Assistant. Le produit est reconnu comme un ventilateur seulement. Encore une fois, il est possible de palier ce problème avec un scénario sous Smart Life qui remonte dans l’application Home. 

Conclusion

La compatibilité avec Google Assistant est donc limitée. Elle n’est utile que si on a le ventilateur en visu. Et cela nous fait clairement perdre du temps si le ventilateur est atteignable à la main car l’utilisation manuelle est simplissime. Celle avec Smartlife est perfectible mais tout à fait utilisable grâce au retour d’état du ventilateur et la possibilité de commander la lumière. Alors que penser de ce ventilateur ? C’est un jugement bien sûr subjectif mais le design est suffisamment réussi pour être noté. La lumière ajoute un petit côté esthétique bienvenue, surtout dans la pénombre. Sa petite taille et sa batterie (2h30 d’autonomie à la vitesse 1 pour autant de temps de charge) en font un compagnon très mobile, qui s’adapte à beaucoup de situations (Bureau, chambre d’enfant, terrasse…). L’utilité est donc certaine pour des petits espaces grâce à ses facultés passe partout, sa puissance de ventilation et sa compatibilité Smart Life.

Il est possible de trouver ce ventilateur sur Amazon mais aussi sur la boutique Zemismart ou sur Aliexpress entre 35 et 38€ selon le vendeur.

Plus d’articles :

Smart Life de retour sur IFTTT

Smart Life de retour sur IFTTT

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Si il y a une annonce qui n’est pas passé inaperçu en avril 2020, c’est bien la fin de la compatibilité du service IFTTT avec les produits de la gamme Tuya / Smartlife dès le 26 mai! Alors que les technophiles avaient à peine commencé leur deuil, sans aucune annonce préalable, SmartLife est de nouveau (encore?) compatible IFTTT aujourd’hui.

Smar Life sur IFTTT : le retour !

Alors que les spéculations allaient bon train sur les raisons qui avaient poussées Tuya à briser les liens qui les unissaient à IFTTT (une histoire de gros sous réclamés par le service web), la surprise est totale en ce jour. 

Le CEO d’IFTTT, Linden Tibbets, avait déjà ouvert la voie à SmartLife sur IFTTT tôt dans la journée du 1er juillet avec un message plutôt mystérieux sur Twitter en réponse à une question d’un utilisateur qui cherchait une alternative : “Il n’est pas retiré, plus d’informations bientôt sur ce sujet !”

Et en effet le service Smart Life est accessible sur IFTTT. Nous n’avons rencontré aucune difficulté pour créer une nouvelle applet et les anciennes sont toujours valides. Certaines personnes se demandent même si le service a vraiment disparu un jour.

Pour rappel, IFTTT est un service web gratuit permettant à ses utilisateurs de créer des chaînes d’instruction simples appelées applets. Très populaire auprès des utilisateurs d’assistant vocaux, le service permet notamment d’enchaîner des actions sur des objets connectés de marques différentes, avec des déclencheurs plus complets et complexes que ceux  présent dans les routines Google Assistant.

Edit 07/07 : Selon nos informations un accord entre IFTTT et Tuya / Smart Life a été trouvé pour prolonger le partenariat pour un an, après quelques semaines d’arrêt.

Plus d’articles :