Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Si il y a bien une marque d’objets connectés qui fait du bruit en ce début d’année 2021 c’est bien Lidl Smart Home. Déjà présente chez nos voisins belges et espagnols, la marque de supermarché débarque dans l’hexagone avec sa gamme connecté depuis début février. Nous avons déjà testé les ampoules, c’est au tour d’un autre produit plutôt intéressant et qui sort de l’ordinaire : le radiateur soufflant connecté !

Présentation du radiateur connecté Lidl

En premier lieu, un radiateur, connecté ou pas, se doit d’être efficace dans son domaine de prédilection : le chauffage. Même si je ne suis pas un spécialiste, l’effet de chaleur est indiscutable. Après un petit test rapide, une chambre de 12 m² a pris deux degrés en moins de 15 minutes d’utilisation à la puissance maximum. C’est plutôt correct. De même, divers fonctions rendent ce radiateurs plutôt utile : 2 puissances de chauffe (1200w et 1800w, distribution d’air horizontale et verticale, utilisable comme ventilateur (même si la ventilation est très faible), fonction minuterie (2 / 4 / 8 heures), filtre à poussière détachable pour le nettoyage…

Fourni avec une télécommande (avec son rangement astucieux au dos), un cordon d’environ 1m90 et un mode d’emploi, le radiateur Silvercrest de chez Lidl est une bonne surprise. Même si les matériaux sont loin d’être premium (le plastique notamment) et qu’à la puissance maximum il est assez bruyant, il n’en reste pas moins un très bon chauffage d’appoint. Bien entendu, pas de thermostat intégré. Il ne va pas s’arrêter tout seul. Un défaut qui peut être corrigé par son côté connecté, nous le verrons plus tard.

Commandable par sa télécommande et ses boutons tactiles situés sur le dessus de l’appareil, la prise en main est aisée, mais encore plus facilité par son aspect connecté, que ce soit avec l’application ou à la voix. Petite curiosité, l’arrêt de l’appareil n’est pas instantané. Une dizaine de secondes est nécessaire avant que l’appareil ne s’arrête totalement.

Son point fort : l’aspect connecté

Première chose à savoir, et c’est de la plus haute importance : même si tous les autres objets de la gamme fonctionnent en Zigbee (et donc nécessite une passerelle supplémentaire), notre radiateur connecté fonctionne en WiFi directement. Un atout assez précieux pour les gens qui ne sont intéressés que par ce chauffage. 

Celui-ci fonctionne avec l’appli Lidl Home, qui est un clone de Smartlife / Tuya. Le chauffage peut donc très bien être configuré sur cette dernière. Cela a d’ailleurs été mon choix, afin de limiter le nombre d’applications sur mon téléphone, et le service étant déjà associé à Google Home, tout est plus simple de cette façon. L’installation fut… surprenante ! Le mode d’emploi nous donne une manipulation pour appairer le radiateur à l’application, mais l’application me devance et me propose une association en Bluetooth ! Étrange car rien n’est indiqué concernant une compatibilité Bluetooth sur ce produit. De toute façon l’intérêt est limité par rapport au WiFi (pour commander notamment depuis l’extérieur) donc je refuse et continue l’installation classique. Sans encombre.

Une fois installé, l’application vous propose 4 menus différents : l’interrupteur pour allumer et éteindre, Mode pour choisir la puissance de chauffe, Minuterie pour déterminer le temps de fonctionnement et Paramètres afin de sélectionner le mode d’oscillation du chauffage. Les commandes sont donc identiques à celles de la télécommande et du pavé tactile de l’appareil. La minuterie me paraît être une option futile. En l’absence de thermostat, il ne me viendrait pas à l’idée d’utiliser ce radiateur 2 heures à la suite. Mais peut-être que certains trouveront à cette fonctionnalité un bénéfice.

Dernière chose et non pas des moindres, en bénéficiant de l’écosytème Tuya, il est tout à fait possible de coupler d’autres objets connectés Tuya avec notre radiateur. Et ainsi, par exemple, bénéficier d’une automatisation qui couperait le radiateur si un thermomètre Tuya attendrait les 21°. Avec IFTTT, il est même possible d’étendre ces automatisations aux autres marques.

Les fonctionnalités Google Assistant du radiateur connecté

Ce qui nous intéresse le plus est bien entendu la compatibilité de ce radiateur avec notre assistant connecté. Mais sur la boîte ou la notice, aucune mention de la compatibilité avec Google Assistant. Il est seulement fait mention d’une commande tactile sur l’appareil, de l’application et de la télécommande. Pas trop de suspense non plus, les retours des utilisateurs à l’étranger nous avaient déjà rassurés sur la compatibilité avec l’environnement Google. Et effectivement, ça marche même très bien pour peu que l’on passe un peu de temps à configurer des scénarios sur l’application.

En effet, lorsque le service est associé, notre radiateur apparaît immédiatement sur l’application Google Home. Par contre pas d’icône spécifique. Nous avons droit au visuel générique même si Google reconnaît bien le produit comme un chauffage. Peu d’importance pour la suite. Les possibilités qui s’offrent à nous semblent au départ très limitées. Allumer et éteindre et c’est tout. Aussi bien, sur l’application, qu’à la voix. Lors de l’allumage, le radiateur reprend le mode qui était le sien au moment de l’extinction. 

OK Google, allume [nom du radiateur]

OK Google, éteint [nom du radiateur]

Par contre, bonne surprise, sur les écrans connectés nous pouvons en plus déclencher le mode “oscillation” de droite à gauche. Un petit plus à prendre ! Et pour les autres modes alors ? Changer le mode de chaleur ? Déclencher le ventilateur ? L’oscillation de bas en haut ? Régler la durée de fonctionnement ? Nativement, rien n’est possible avec Google Assistant. Mais l’intégration des scénarios Tuya va nous permettre de faire tout ce que l’on souhaite !

Intégrer vos scénarios Tuya dans Google Assistant pour tout contrôler

Vous ne le savez peut-être pas, mais tous vos scénarios créés sous les applications Tuya telles que SmartLife et Lidl Home remontent automatiquement dans Google Assistant. C’est très transparent, ils n’apparaissent pas dans une rubrique Google Home mais sont bel et bien disponibles à la voix. Il vous suffit de dire “active [nom du scénario]”.

À partir de là, c’est à vous de créer tous vos scénarios sur l’application. Et pour notre radiateur, tout est disponible : modes de chauffage, oscillations dans les deux sens et minuteries. Toutes les commandes sont donc activable à la voix après un peu de paramétrage !

Par contre, petite déception, la programmation des tâches sur Google Assistant n’est pas encore possible sur les appareils de type chauffage. Donc impossible de dire “arrête le chauffage dans 20 minutes” par exemple… dommage! Surtout quand on connaît les limites de la minuterie intégré à l’appareil.

Conclusion:

Pour 39€99 c’est clairement une très bonne affaire. Et la compatibilité Google Assistant en fait un gadget des plus intéressant pour les passionnés que nous sommes. Pas d’hésitation si vous avez un chauffage d’appoint à vous acheter.

Notre test en vidéo:

Plus d’articles :