Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Un Assistant vocal pour Noël !?

Nous rentrons une fois encore dans la période des cadeaux de Noël et comme, l’année dernière, vous vous posez la question de l’utilité d’un Assistant ! Allez-vous craquer et rejoindre la révolution vocale ? Et pourquoi acheter un appareil Google ? Et finalement, lequel choisir ?
On va tout vous dire et sans concession ! En effet, même si notre préférence se porte sur l’écosystème Google, nous n’en gardons pas moins un esprit critique car cette jeune technologie est en constante évolution et reste encore perfectible.
Et justement, le premier critère à prendre en compte ne serait-il pas l’Efficacité ?

Le Google Home, élu le meilleur Assistant vocal !!

En effet, tous les ans, le cabinet d’analyse Perficient Digital, met à l’épreuve les principaux assistants vocaux en posant 4999 questions. Et tous les ans, l’Assistant Google, le programme embarqué dans le Google Home et le Nest Hub est en première place avec 85% de bonnes réponses. Et, il faut bien se l’avouer, rien n’est plus désagréable qu’un assistant qui répond de travers ou qui ne répond pas du tout. La force indiscutable de l’assistant Google est de s’appuyer sur la puissance de son moteur de recherche et les requêtes sont donc mieux traitées. Un atout très important.

Le Multimédia : un jeu d’enfant pour l’assistant.

Mais pourquoi un appareil de plus ? Est-ce vraiment utile ?
Tous les témoignages sont identiques. Au départ, on achète un Assistant vocal pour un usage précis et c’est souvent la gestion du multimédia qui est le déclencheur. Le partage de l’unique enceinte Bluetooth de la maison est très compliqué à gérer et vous en avez marre d’être obligé de lancer votre musique avec un smartphone ! Pénible aussi de lancer Youtube en passant par la tablette. Nul encore de devoir passer par une box internet, un menu, un sous menu pour lancer sa série favorite sur Canal + ou Netflix sur votre télé. Des exemples, il y en a des tonnes !

Et vous l’avez compris, le Google Home sert au départ de télécommande vocale. C’est tellement pratique qu’il en devient presque indispensable.
Et la concurrence : Google a joué la carte du multimédia et vous ne retrouverez pas les mêmes possibilités sur le principal concurrent pour le moment. Canal Plus, Youtube Kids et surtout FRANCE TV sont uniquement disponibles et pilotables avec l’écosystème Google. Il faut le savoir .

Ok Google, allume le salon !

Bien évidemment, écouter sa radio préférée, connaître la météo de la journée pour savoir comment s’habiller et lancer les dernières infos, sans être obligé d’utiliser les applications de son smartphone, c’est tellement plus pratique à la voix et on se prend au jeu.
Et justement le jeu en vaut la chandelle, car, ce n’est pas juste pratique, c’est aussi plus confortable et cela peut même vous permettre de faire des économies d’énergie. En effet, les objets connectés, pilotés par les assistants vocaux se sont démocratisés et leur coût reste tout à fait raisonnable. Donc, pour quelques dizaines d’euros, on peut très facilement ajouter aux multiprises de sa maison des prises connectées qui permettront de réduire votre consommation en coupant l’alimentation électrique de tous vos appareils à la demande, par exemple pendant la nuit.
Et vous n’avez pas besoin de tout piloter du jour au lendemain. A votre rythme et besoins, ampoules, prises, interrupteurs ou thermostat pourront s’associer et se combiner au gré de vos envies et petits scénarios.

Et la concurrence : Soyons honnête, même si l’écosystème Google est largement suffisant pour la plupart d’entre nous, pour ceux dont la vraie utilité d’un assistant est avant tout de piloter sa maison, le principal concurrent a une petite longueur d’avance. En effet, vous pourrez retrouver plus de marques compatibles et plus de possibilités dans les scénarios. Google a déjà rattrapé une partie son retard depuis l’arrivée des Routines, mais ce n’est pas encore suffisant.

Un écosystème sur tous vos supports.

Avec certitude, les assistants vocaux ont gagné en performance et fonctionnalité. Et les témoignages des débuts racontant les galères concernant la compréhension vocale ou le manque de réponses sont maintenant anecdotiques. Cette technologie a mûri et n’est plus considérée comme un gadget. Votre assistant vous rend des services et vous êtes très nombreux à nous le confirmer. Et quand cette technologie fait partie intégrante de votre quotidien, on ne se rend même plus compte de la prouesse technique de l’écosystème de Google. En effet, grâce à Android Auto dans votre voiture, à l’assistant Google sur votre smartphone, sur votre PC, votre télécommande, votre barre de son, vous avez les mêmes possibilités sur tous ces supports et n’importe où (avec une connexion réseau bien évidemment). Et c’est certainement ce qui fait toute la différence par rapport à la concurrence. On a tout sous la main et avec une facilité d’utilisation assez incroyable. Grâce à Android et son système d’exploitation, ces applications simples de gestion de photos, d’agenda et de réveil, tout ce que vous utilisez au quotidien se retrouvent disponibles et consultables partout, tout le temps…

Et la concurrence : Apple est très proche de Google puisqu’il décline lui aussi de nombreux appareils qui communiquent ensemble. C’est d’ailleurs la seule bonne raison d’acheter un HomePod, l’appartenance à la marque. Amazon n’a pas encore d’écosystème qui lui est propre et pour retrouvez Alexa sur son Smartphone, il faudra installer et utiliser une application. Moins pratique.

Des possibilités exclusives !

Tous les utilisateurs d’assistants vocaux sont unanimes. Ils veulent tous pouvoir passer des Appels et envoyer des SMS avec leurs appareils. Et nous l’avons vite compris, les négociations avec les fournisseurs d’accès seront longues. En effet,  ce sont eux qui permettent de nous fournir la liaison entre nos téléphones fixes et le réseau historique des Télécoms.
Finalement, et certainement pour éviter de faire attendre plus longtemps les utilisateurs, Google a donc choisi une autre option : Passer les Appels par son application de communication par Internet nommée DUO. Une sorte de Skype, mais dont Google est propriétaire. Et ça fonctionne parfaitement. Il suffit de créer un compte DUO et d’y inviter vos contacts, amis et famille, (c’est gratuit) et vous pourrez appeler tous les contacts DUO avec vos Google Home, Nest Hub et grâce au dernier, Le Nest Hub Max, l’image sera aussi au rendez-vous puisque cet appareil embarque une caméra. Par contre pour les SMS, cela n’est toujours pas possible.

Et la concurrence : Pour les appels, Amazon propose un partenariat avec Skype, mais l’offre est limitée à 2 mois offerts et 200 minutes d’appels. Au delà, il faudra donc payer le service. Pas terrible. Et aucun autre assistant ne propose l’envoi de SMS pour le moment.

Une vision moins connectée !

De plus, Google a commercialisé sa deuxième génération d’Assistants vocaux. En effet, le Nest Mini, arrivé fin Octobre, est désormais équipé d’une puce d’apprentissage. Les promesses sont très intéressantes et tellement attendues. En effet, l’assistant Google va évoluer vers une tendance forte. S’extraire le plus possible du Cloud dans le but de gérer les commandes vocales en local. La dépendance à l’internet sera moins forte et les interactions récurrentes seront donc plus fluides.

Mais lequel choisir ?

Google Home Mini et Nest Mini : Ces deux appareils sont les assistants vocaux d’entrée de gamme de Google. Mais leur potentiel et fonctionnalités sont identiques à tous les autres appareils de la marque. Un bon moyen de s’exercer à moindre coût. Très pratique pour écouter la musique dans une chambre, il est le compagnon préféré des enfants et ados. D’ailleurs, le Nest Mini a gonflé ses basses de 40% pour une meilleur écoute (Retrouvez le test ICI).

Google Home : L’indispensable et l’indémodable. Une qualité sonore très sympa pour un appareil qui saura se fondre dans le décor. Ajoutez-lui une batterie et vous aurez une vraie enceinte nomade et intelligente !!

Nest Hub et Nest Hub Max : Dernière génération d’assistants vocaux équipés d’écrans, ces appareils vous proposent une expérience augmentée. On peut voir ses photos, lancer des vidéos sur Youtube, regarder la télé ou ses séries préférées sur Canal+ et toujours avec des commandes vocales. Le Nest Hub et son écran 7 pouces est plutôt adapté sur une table de nuit, même s’il remplace régulièrement les Google Home Classiques dans le salon. Le MAX lui a vraiment l’envergure d’un bel objet qu’il faut voir car la qualité de l’écran, du son et de la caméra embarquée est vraiment exceptionnelle.

Conclusion :

La technologie du vocal concerne 10% des Français et ce nouvel outil est déjà une révolution aux US et en Chine. Hier, il fallait avoir un site Internet pour avoir une visibilité, aujourd’hui, les grandes marques ont aussi leur application vocale. Demain, selon une étude, c’est 30% des recherches sur le Web qui se feront vocalement. Et pourquoi ne pas faire un essai !? Si vous avez un smartphone Android, l’assistant Google est déjà disponible. Il suffit de l’activer et de lancer quelques questions. Et si finalement vous décidiez de franchir le pas, les premiers assistants sont à moins de 60 Euros et vous avez très régulièrement des promos.

C’est d’ailleurs une caractéristique incroyable de cette nouvelle technologie. Un prix si petit pour des possibilités tellement bluffantes, et nous n’en sommes qu’au début de l’aventure. Ça promet !!

 

Plus d’articles :