La nouvelle enceinte s’appellera Nest Audio

La nouvelle enceinte s’appellera Nest Audio

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

C’est 9to5google qui a révélé le nom de la nouvelle enceinte munie de Google Assistant en fouillant dans le code source de la dernière mise à jour de l’application Google Home. Elle s’appellera Nest Audio ! Un nom qui en dit long sur le marché visé.

Nest Audio, la musique avant tout

Dès les premières révélations au sujet de la nouvelle enceinte Google, présentée comme un Google Home Max plus compacte, avec la possibilité d’appairer deux enceintes en stéréo, l’aspect musicale a été mis en avant. C’est donc somme toute logique que l’enceinte ait été baptisée Nest Audio. Le profil visé est clairement de faire jeu égal avec quelques ténors du marché comme la Sonos One.

De notre côté, nous avons pu nous faire confirmé toutes ces infos, qui devrait être officielle lors de la conférence de Google le 30 septembre. Nous vous avions déjà informé que la date probable de sortie pour le France serait le 15 octobre et que le prix devrait être de 99€. Un vrai jackpot si la qualité de la Sonos One est respectée, car cette dernière est facturée plus de 200€.

Des nouveautés pour l’application Google Home

Autres informations issues de la dernière mise à jour de l’application Home, il existe désormais une fonctionnalité de “détection de présence”. Uniquement disponible pour les USA pour le moment. Celle-ci vous permet de créer une «routine à domicile» et une «routine d’absence» pour régler la température ou allumer / éteindre les lumières lorsque vous arrivez ou partez. La détection de présence ou d’absence est évidemment automatique.

Source : Twitter

Autre nouveauté mineur, le bouton de la page principale qui servait à appeler votre domicile s’appelle désormais “Tél. maison” au lieu de “Appeler”. La mise à jour ajoute aussi de nouvelles catégories de notification que vous pouvez activer / désactiver à votre guise.

tuto sms google home

Le réveil en lumière sur les Nest Hub (USA Uniquement)

Vous avez un écran connecté type Nest Hub dans votre chambre ? Et bien Google pense à vous (enfin aux américains d’abord) en égayant votre matinée avec quelques options supplémentaires pour le réveil selon des informations glanées par 9to5Google.

La plus importante, appelée “Sunrise” est la possibilité d’utiliser l’écran de votre enceinte en mode “simulateur d’aube”, vous permettant un réveil progressif jusqu’à la sonnerie du réveil. En effet, l’écran s’éclaircit doucement avant votre alarme afin de vous habituer à la luminosité. Les utilisateurs peuvent définir la fenêtre (10 à 30 minutes) pour cet effet.

D’autres options sont désormais disponible sur le territoire de l’Oncle Sam concernant le réveil. Une page «Paramètres d’alarme par défaut» vous permet de définir de nombreuses préférences directement sur l’écran intelligent, notamment le volume de l’alarme, la tonalité, la durée maximale de l’alarme, la durée de répétition de la sonnerie et la possibilité d’arrêter l’alarme par un simple geste.

On attend avec impatience l’arrivée de ces options dans l’hexagone. Par contre aucune nouvelle sur la possibilité d’utiliser le réveil en musique avec un écran intelligent. Un comble.

Test : L’humidificateur connecté Switchbot

Test : L’humidificateur connecté Switchbot

Par Julien Traverse et Wade Wilson pour le groupe Facebook Google Home France

Vous le savez si vous nous suivez régulièrement, chez Google Home France nous sommes de grands fans de Switchbot. Après leur thermomètre connecté, le premier à avoir été consultable par Google Assistant, mais aussi l’interrupteur mécanique, petite merveille d’ingéniosité, Switchbot nous a proposé de tester en avant première leur humidificateur intelligent. Et ceci en exclusivité car le produit n’est pas encore disponible en France.

CONCOURS Google Home France & Switchbot

Pour participer et tenter de gagner un Humidificateur Switchbot :

Concours gratuit sans obligation d’achat du Dimanche 13 Septembre (19h00) au Dimanche 20 septembre (18h00)

Règlement

Un humidificateur connecté intelligent

Pour rappel, les humidificateurs d’air sont un excellent moyen de maintenir un taux d’humidité sain dans votre maison. En contrôlant l’humidité dans votre environnement, vous pouvez préserver la santé de votre famille, des nouveau-nés aux adultes. Et améliorer ainsi votre confort intérieur global. Choisir un humidificateur connecté comme le Switchbot vous permet de passer une étape supplémentaire dans ce confort : contrôle à la voix ou avec votre téléphone, scénarios, programmations… Tout est fait pour vous faciliter la vie.

Notre humidificateur, parlons en ! Les dimensions sont impressionnantes : quasiment 30 cm de haut pour un diamètre de 18 cm. Son imposant gabarit nous permet de profiter d’un réservoir de 3.5 litres. On nous promet jusqu’à 48 heures de travail non stop. L’appareil est livré en kit, il vous faudra donc bien suivre les instructions pour assembler l’humidificateur, notamment le nettoyage du filtre avant la première utilisation.

2 points bonus : L’appareil permet de servir de diffuseur d’huile essentielle et son utilisation est très silencieuse. On nous annonce en effet pas plus de 36 décibels. 

Le fonctionnement de l’humidificateur Switchbot

La reconnaissance et l’’installation avec l’application Switchbot se passe sans encombre. Comme l’ensemble des produits Switchbot, l’humidificateur utilise le Bluetooth pour communiquer avec le téléphone. Il est donc nécessaire d’avoir le hub Switchbot pour pouvoir profiter des utilisations cloud comme la compatibilité Google Assistant. 

Son fonctionnement manuel est là aussi d’une simplicité enfantine. L’appareil dispose d’un bouton physique et vous avez accès via ce bouton à 4 modes : Faible, Moyen, Fort et Auto. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fait son travail. Un halo de vapeur assez dense se dégage rapidement de l’appareil dès que l’on va au delà du mode faible. L’efficacité est instantanée.

Niveau fonctionnalité via l’application vous pouvez effectuer des programmations. Si vous avez des thermomètres Switchbot, vous allez pouvoir créer des scénarios en fonction du taux d’humidité de votre maison. 

La compatibilité Google Assistant

Comme énoncé plus haut, la compatibilité avec Google Assistant nécessite de vous procurer le Hub Swichbot. C’est un coût supplémentaire à ne pas négliger si vous n’êtes pas déjà équipé.

Après association, l’humidificateur connecté Switchbot est bien reconnu en tant que tel dans l’application. Les fonctionnalité en vocale reste assez simple pour un appareil de ce type : marche / arrêt et sélection des 4 modes de diffusion. Ces mêmes fonctionnalités sont directement gérable en tactile par les smart displays tel que les Nest Hub et Nest Hub Max.

L’intérêt est tout de même limité car les options d’automatisations par l’application Switchbot permettent normalement de vous passer d’une gestion au cas par cas à la voix. Si tout est bien programmé, votre humidificateur se mettra en route et s’éteindra de lui même en fonction de l’humidité ambiante. Mais il est toujours appréciable de pouvoir éteindre l’appareil sans vous déplacer quand vous le souhaitez.

Conclusion

L’humidificateur connecté Switchbot apporte donc un vrai plus pour les gens qui sont déjà équipés de produit Switchbot, notamment avec les thermomètres et le hub. Pour les autres, c’est un produit relativement classique et sans innovation particulière, mais d’une efficacité redoutable quoi qu’il en soit.

L’appareil devrait être disponible sur Amazon d’ici la fin de l’année, pour un prix d’environ 45€.

tuto sms google home

L’application Action Blocks passe en français et s’appelle désormais Blocs d’actions

En mai 2020, une nouvelle application Google voyait le jour et permettait de créer rapidement des widgets Google Assistant : Action Block. Des widgets à installer sur l’écran de votre téléphone, qui permettent en une touche de déclencher une action prédéfinie. Une vraie révolution et un bel outils d’accésibilité. Mais pas sans défaut car l’application était entièrement en anglais.

Une mise à jour vient d’être proposée sur Google Play et quelques nouveautés voient le jour, avec notamment la traduction en français de l’application et l’apparition du dark mode pour les widgets.

Les Widgets avec le thème normal

Les Widgets avec le dark mode

Traduction oblige, le nom de l’application n’est plus Action Blocks mais plus simplement Blocs d’actions à retrouver sur Google Play. Tout le menu est maintenant dans la langue de Molière et cela représente un grand pas en avant pour les non anglophones. Autre nouveauté, le dark mode fait son apparition pour les widgets. Celui-ci s’adaptera au thème du système, sans possibilité de personnaliser. Si le thème général de votre smartphone est le dark mode, vos widgets seront aussi automatiquement en dark mode et inversement. C’est donc le même principe que le dark mode de l’application Home apparu en août.

En termes de nouvelles fonctionnalités, il existe aussi une option permettant aux blocs d’actions de vibrer lorsqu’ils sont activés, la possibilité d’afficher l’image en entier sur le widget et nommer un bloc est désormais facultatif.

Tous est en français

Options vibreur et recadrage

Les capteurs de portes Xiaomi Mijia remontent dans Google Home

Cela fait déjà quelques mois que les capteurs de portes de chez Tuya sont reconnus dans Google Home et dont le statut était consultable par Google Assistant. C’est désormais aussi le cas des capteurs pour portes et fenêtre Xiaomi Mijia. En effet, plusieurs utilisateurs ont eu la surprise de voir leurs capteurs de la marque chinoise apparaître dans l’application Home.

À quoi cela peut il servir ? Et bien tout simplement à demander à notre enceinte connectée si la porte ou la fenêtre est ouverte ou fermée !

S’ils n’apparaissent pas chez vous, essayez un “OK Google, synchronise mes appareils”. Par contre il semblerait que les capteurs de marque Aqara ne soient pas encore disponible. Nous attendons donc la suite, et pourquoi pas une intégration prochaine des passerelles…