Amélioration des routines Google Assistant : Temporisation et désactivation

Amélioration des routines Google Assistant : Temporisation et désactivation

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Les routines sont un des éléments de domotique les plus importants sur Google Assistant. Elles permettent, entre autres, une gestion automatisée de votre habitation grâce à une suite d’actions mises bout à bout. Après les avoir grandement améliorées au fur à mesure de leur existence (avec notamment le mode coucher/lever de soleil ou chez moi/absent), Google continue de bonifier son système. Avec aujourd’hui deux ajouts avec une forte plus-value : La possibilité de désactiver une routine en un appui, mais surtout la possibilité d’ajouter une temporisation entre deux actions.

Ajouter une temporisation à vos routines Google Assistant

C’était un des plus grands défauts des routines de Google Assistant : toutes les actions programmées s’enchaînaient à la suite immédiatement après la demande ou après déclenchement à l’heure programmée. Pouvoir ajouter un temps d’attente entre deux actions était une demande constante des utilisateurs, ce qui avait d’ailleurs amené notre application Monsieur Home à proposer ce genre de service

Mais Google est passé par là et en cette fin de mois d’août, il est enfin possible de “retarder le début” d’une action selon les mots choisis par les ingénieurs de Mountain View. Cette option d’ajustement de temps est disponible lorsque vous paramétrez une routine.

Lors de la création d’une routine, appuyez sur “ajouter une action”

L’option “Retarder le début” apparaît en bas de votre écran

À vous de choisir la temporisation souhaitée entre deux actions

Quelques petites précisions tout de même:

le retard minimum est de 1 minute. Il n’est donc pas possible de faire un timer en seconde (toujours possible avec la temporisation de Monsieur Home)

Après chaque temporisation, il est possible de choisir sur quel appareil sera lu ou affiché l’action suivante

Il est permis d’arrêter une routine en cours de temporisation, mais pas à la voix. Seulement sur l’application Google Home

À la création d’une routine, il vous sera proposé de créer une routine pour toute la journée. Elle va vous permettre d’étaler vos actions de routine très simplement sur l’ensemble de la journée, en choisissant les jours, les heures et les actions à paramétrer.

Après une routine sur le télétravail, une nouvelle routine suggérée est apparue : Obtenir de l’aide pour partir à l’heure ! Elle exploite très bien la nouvelle temporisation en vous rappelant régulièrement combien de temps il vous reste avant de partir. Elle est à retrouver dans l’option Routines des paramètres de Google Assistant.

Désactivez vos routines d’un simple appui

Autre nouveauté, dont l’utilité est un peu moins fréquente mais pas dénuée d’intérêt, il est désormais possible de désactiver une routine d’un simple appui sur l’écran de gestion de la routine. Un petit curseur apparaît dorénavant pour activer ou désactiver son déclenchement. 

L’exemple le plus parlant de l’utilité de cette possibilité est une routine de réveil que l’on souhaite simplement désactiver pendant ces vacances. Plus besoin de rentrer dans les profondeurs des paramètres de la routine, un simple bouton vous permet d’y mettre fin jusqu’à réactivation. Par contre étonnamment, cette fonctionnalité n’est pas disponible pour les routines de bases de Google Assistant (telles que les routines Absence, Bonjour…).

Découvrez ces fonctions en vidéo

Plus d’articles :

Ouvrir une page web à la voix sur votre Nest Hub

Ouvrir une page web à la voix sur votre Nest Hub

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Nous savions déjà depuis longtemps qu’un navigateur web était intégré dans les écrans connectés de Google. Mais il fallait passer par des moyens détournés pour en profiter. L’apparition d’un clavier virtuel (pas encore disponible pour tout le monde) avait déjà ouvert la voie, mais il est dorénavant possible d’ouvrir une page web directement à la voix, depuis votre Nest Hub. Un ajout des plus séduisant.

Ouvrir une page web avec OK Google

Plus besoin de ruser, ouvrir une page web sur votre Nest Hub est devenu d’une facilité déconcertante. Il vous suffit de lui demander:

OK Google, ouvre Google.fr

OK Google, ouvre le site Amazon.fr

Il est tout à fait possible par exemple de consulter ces mails et même d’en envoyer si vous avez le clavier virtuel (qui sera peut-être disponible si vous passez votre enceinte en mode preview). Bon à savoir, si vous vous logguer sur un site, celui-ci restera en mémoire.

Un navigateur sans artifice, avec juste ce qu’il faut

Votre écran va alors s’exécuter et charger votre page web dans le navigateur interne. Celui-ci reste très sommaire dans ces fonctionnalités, mais suffisant pour surfer confortablement notamment sur le Nest Hub Max qui dispose de plus de fonctionnalités :  un bouton d’actualisation, un bouton pour envoyer cette page web sur votre téléphone et un bouton “signaler”.

Quelques petites options sont disponibles afin d’adapter votre confort de lecture : Il y a ainsi une possibilité d’agrandir les caractères (100%, 125% ou 150%) mais aussi de déclencher la lecture de la page Web par l’assistant Google. Pratique pour les malvoyants!

Sur le Nest Hub, nous devrons nous contenter des flèches de navigation retour/ avancer et de la possibilité de zoomer avec les doigts. Donc quoi qu’il arrive, pas de favori, pas d’historique et certains sites ne sont clairement pas adapter à ce modèle de navigateur. La caméra n’est pas exemple pas reconnue. De même, les vidéos ne démarrent pas ou refusent de se mettre en plein écran.

Le clavier virtuel vous permet de faire des recherches sur Amazon et Google par exemple

La lecture de la page à la voix est très utile pour les mal voyants

Découvrez la fonction en vidéo

Plus d’articles :

Partagez vos photos depuis votre Nest Hub

Partagez vos photos depuis votre Nest Hub

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Beaucoup d’entre nous se servent d’un Nest Hub ou encore mieux d’un Nest Hub Max comme cadre photo numérique. En effet, celui-ci, relié à votre compte Google Photo dispose d’une bonne base de données afin de vous faire revivre les bons moment immortalisés par vos appareils photos. Il n’est donc pas rare que certaines photos particulièrement réussies attirent votre attention et vous donnent envie de la partager avec vos proches au plus vite. C’est désormais possible grâce à vos écrans connectés Google.

Ok Google, partage cette photo !

Vous le savez peut-être mais Google Assistant est un outil puissant lorsqu’il s’agit de faire le tri dans vos photos. Demandez-lui de vous montrer vos photos de vacances en Espagne, vos photos d’anniversaires ou celles du mois de juillet 2020, et votre écran connecté satisfera à tous vos désirs. Et si une de ces photos ou une de celles qui défilent aléatoirement vous plaît, il est désormais possible de la partager par e-mail avec la personne de votre choix en quelques secondes, avec une simple phrase :

“Ok Google, partage cette photo”

L’assistant vous demandera avec qui vous voulez la partager parmi vos contacts Google et vous demandera ensuite confirmation ! Et c’est terminé. Vous pouvez même directement demander :

“Ok Google, partage cette photo avec Mamie” 

“Ok Google, partage cette photo avec Prénom + Nom” 

si un tel contact existe dans votre répertoire.

Tout est faisable à la voix mais aussi en tactile. Quand vous naviguez dans vos albums photos, un icône “partager” est même disponible dans le coin en haut à droite après un premier tapotement sur l’écran. 

Un bouton de partage apparait sur vos albums photos

Votre repertoire apparaît pour choisir le destinataire

Partagez vos photos : Disponible sur Nest Hub, Nest Hub Max et Lenovo Smart Display

Les tests que nous avons fait ont permis de déterminer que le partage de photo est aujourd’hui effectif sur les Nest Hub, Nest Hub Max et Lenovo Smart Display. Par contre celui-ci n’est pas disponible sur les Xiaomi  Mi Smart Clock bien que ceux-ci peuvent aussi servir de cadre photo numérique. Il est donc très probable que celà soit aussi impossible sur les Lenovo Smart Clock.

Dernière chose à savoir, le partage de photo est fonctionnel, même si l’écran d’envoi reste quelques peut figer lorsque vous confirmer la demande. Pas d’inquiétude, la photo est belle et bien partie.

Le destinataire recevra un e-mail avec avec un lien Google Photo

La photo sera ensuite consultable très facilement sur Google Photo

Plus d’articles :

D-Link Leak Sensor, votre enceinte Google Assistant vous informe d’une fuite d’eau !

D-Link Leak Sensor, votre enceinte Google Assistant vous informe d’une fuite d’eau !

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Des détecteurs de fuite d’eau connecté, il en existe à la pelle sur le marché. Tuya , Xiaomi, Fibaro, Honeywell… Alors pourquoi avoir choisi de tester ce D-Link Water Leak Sensor ? Déjà parce qu’il figure parmi les détecteurs de fuites les plus performants selon de nombreux tests de spécialistes, un gage de qualité. Mais surtout parce que c’est le premier détecteur de fuite d’eau que nous avons identifié comme étant compatible Google Assistant. Et pour nous ça change tout.

Le détecteur de fuite D-Link connecté, pour quoi faire ?

Selon les statistiques, il est plus probable que vous fassiez face à un dégâts des eaux qu’à un cambriolage ou un incendie ! Et pourtant les alarmes et les détecteurs d’incendies sont monnaie courante dans nos foyers. Et bien plus que les détecteurs de fuites d’eau, qui peuvent elles aussi avoir des conséquences fâcheuses.

C’est donc toute l’utilité d’un tel achat. Et si il est connecté, c’est encore mieux. À l’évidence, recevoir une notification sur votre téléphone lors de la détection d’une fuite d’eau est un avantage indéniable. Et on le verra, le détecteur de fuite D-Link fait encore plus que ça puisqu’il est un des seuls à être compatible avec les enceintes Google.

Présentation du détecteur de fuite D-Link

Le détecteur de fuite se présente avec sa base à installer au mur (avec deux vis fournies) et un câble d’1m80 avec le capteur en son bout ! Cela permet de mettre à l’abri le module et la grande taille du câble vous laisse toute latitude pour le placer. Sous la machine à laver ou sous le lavabo, aucun problème puisque le capteur fait 1cm de hauteur.

Caractéristiques :

La sirène de 90dB se déclenche lorsqu’elle détecte une fuite d’eau + envoi d’une notification

Installation facile

Piles AA ordinaires (18 mois de protection)

Fonctionne avec votre réseau Wi-Fi domestique

Compatibilité maison intelligente : compatible avec mydlink, Google Assistant et IFTTT

Installation et fonctionnalités

Pour installer votre détecteur de fuite D-Link, il est nécessaire de télécharger l’application Mydlink sur votre store habituel. Avant de commander ce capteur, je m’étais évidemment renseigné sur ces propriétés et beaucoup de retours d’utilisateurs m’avaient interpellés sur la difficulté rencontrée à faire reconnaître le produit par l’application. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’effectivement j’ai moi même rencontrer des difficultés! 

La notice papier est très spartiate et schématique! Elle ne vous sera d’aucune utilité malheureusement. Il s’avère qu’une fois alimenté, le capteur créé son propre réseau WiFi auquel il faudra se connecter manuellement (grâce aux identifiant de connexion fournis avec la documentation) pour faire l’installation. Le problème étant que l’application est très peu didactique et que le réseau WiFi du capteur apparaît et disparaît à sa guise. Donc on va d’échec en échec, redémarrage du module en série (en enlevant les piles) jusqu’à avoir assez de chance pour que tout se passe bien…

Première étape, faire reconnaitre votre capteur gràce au QR code

Connecter le cable et insérez les piles est la deuxième étape

Connectez votre téléphone au WiFi créé par le produit

Une fois installé, vous avez fait le plus dur ! Le fonctionnement du capteur est enfantin ! Une fois votre capteur renommé (utile pour Google Assistant), vous n’avez plus rien à faire que d’installer physiquement votre détecteur de fuite D-Link.

Une fois installé, le capteur apparaît  dans l’application

Sur  le menu, suivez le niveau de batterie et l’historique d’alerte

Peu d’option sont disponible, le fonctionnement est basique

Une fois une fuite d’eau détectée, la sirène va se déclencher. 90 décibels, c’est déjà pas mal ! À moins d’habiter dans un château, vous l’entendrez obligatoirement. Vous recevrez bien sûr une notification sur votre téléphone (si fuite d’eau il y a, et ensuite si la fuite s’est arrêté). 

Attention tout de même, un défaut important existe selon moi ! La sirène ne s’arrêtera que si le capteur n’est plus en contact avec de l’eau. Pas de problème si vous êtes chez vous. Beaucoup plus compliqué à gérer si vous êtes en déplacement.

Mais quoi qu’il arrive, le gros plus de ce détecteur D-Link, c’est sa compatibilité avec Google Assistant. En effet, votre enceinte Google Nest vous annoncera vocalement elle aussi si une fuite a été détectée !

Les notifications sont très rapide sur votre téléphone

On retrouve l’historique dans l’application

la compatibilité Google Assistant et IFTTT du détecteur de fuite d’eau D-Link

Voilà clairement ce qui m’a convaincu d’acheter ce détecteur de fuite D-Link. Il est pleinement compatible avec Google Assistant. Une fois le service Mydlink associé dans Google Home, il vous est possible de demander à votre enceinte si une fuite est détecté:

OK Google, est-ce qu’il y a une fuite d’eau dans la cuisine ?

On ne va pas se mentir, cette requête n’a que peu d’intérêt ! Par contre, plus intéressant : Votre enceinte Google va vous annoncer vocalement qu’une fuite d’eau a été détectée. Concrètement, elle va vous lire les notifications envoyées par l’application Mydlink ! Pour les fans de Google Assistant, cette interaction est tout à fait nouvelle et présente un intérêt certain pour les possesseurs d’une grande maison qui risquerait de manquer la sonnerie du module mais qui serait équipé d’enceinte Google Nest dans chaque pièce. Bien sur pour que cela soit possible, il est nécessaire d’activer les notifications vocales dans les paramètres du capteur dans l’application Google Home.

Une fois le service Mydlink associé, le capteur apparait dans Home

Pas d’action possible directement depuis l’interface de Home

Ne pas oublier d’activer les notifications vocales

Envie d’une petit démonstration de la compatibilité du détecteur de fuite d’eau D-Link avec Google Assistant ? Là voici en vidéo :

Autre fonctionnalité intéressante, même si limitée depuis l’obligation d’avoir un abonnement pour en profiter, la compatibilité avec IFTTT présente quelques possibilités plaisantes, tel que allumer une lumière lorsqu’une fuite est détectée par exemple.

Conclusion

Le capteur D-link est un des meilleurs détecteurs de fuite d’eau du marché avec une compatibilité Google Assistant, qui à l’image des sonnettes Tuya, fait parler votre enceinte ! Que demander de plus ? Rien à redire sur le produit à part la très pénible installation via l’application. La qualité est présente, et vaut bien son prix compris entre 50 et 60€ sur Amazon. Presque un must have pour les inconditionnels de Google Assistant. 

Plus d’articles :

Un lanceur d’application pour le Nest Hub ?

Un lanceur d’application pour le Nest Hub ?

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Un utilisateur de Reddit à fait une découverte plutôt étonnante sur son Nest Hub Max. En faisant glisser (très difficilement) son doigt du bas de l’écran vers le haut, une nouvelle fenêtre est apparue, avec un éventail d’applications directement disponibles avec le doigt.  

Un lanceur d’application pour le Nest Hub en test

La possibilité de télécharger des applications est une demande assez récurrente de certains utilisateurs, qui aimeraient pouvoir utiliser leur Nest Hub comme une tablette Android. Ce lanceur d’application, que 9to5google qualifie de “test”, ne permet pas encore de satisfaire à cette demande car les applications aperçues sont celles qui sont déjà disponibles à la voix ! Mais son déploiement serait tout de même une avancée exaltante, et une alternative intéressante au lancement à la voix parfois capricieux.

Météo, Youtube, Duo, Zoom, Netflix … le panel d’application disponible sur l’exemple que l’on a vu n’est pas seulement réservé aux app Google et c’est là aussi une bonne nouvelle. Il est tout à fait possible que cette nouvelle fenêtre s’adapte à l’historique d’application de l’utilisateur à défaut d’être paramétrable par celui-ci. On vous laisse découvrir la séquence enregistrée par l’utilisateur Linardi.

Ce lanceur d’application n’est bien sûr pas disponible pour le grand public pour l’instant. Un test sans lendemain ou une vraie future mise à jour ? L’avenir nous le dira, mais chez Google Home France on vote oui pour un déploiement.

Plus d’articles :