Une nouvelle ampoule Yeelight

Une nouvelle ampoule Yeelight

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France.

Après notre test de la lampe de bureau Zemismart, on reste dans la lumière avec Yeelight. 

Yeelight est une des premières compagnies chinoises à avoir percées internationalement dans le domaine de la lumière connecté.

Son premier modèle d’ampoule avait fait sensation, avec des prix à l’import parfois inférieur à 10€ pour une ampoule RGB de très bonne qualité. Son association à l’écosystème Xiaomi aidant, les produits de la marque sont aujourd’hui connus de tous. Et donc quand Yeelight sors un nouveau model de son ampoule au format E27, on s’y intéresse forcément.

La Yeelight 1S, nouvelle référence de la marque

La première Yeelight avait une luminosité de 600 lumens et était compatible avec nos Google Home avant même que n’importe quels autres produits de l’éco-système Xiaomi ne le soit ! C’est donc en grande partie l’explication de son succès.

Une version 2 a ensuite vu le jour, avec une luminosité de 800 lumens, plus adaptée aux pièces du genre salon / salle à manger, avec un culot blanc pour la dissocier du culot gris de la première version.

Cette nouvelle ampoule Yeelight, baptisé sobrement 1S, va donc devenir la nouvelle référence de la marque, en tentant d’améliorer les caractéristiques de la version 2.

Yeelight 1S, une amélioration en demi teinte

3 points d’améliorations sont ciblés par Yeelight:

  • un meilleur effet de mélange de la lumière
  • une plage de variation plus large
  • une consommation d’énergie réduite

Ainsi on nous promet un meilleur rendu de la lumière, la possibilité d’atténuer encore plus la luminosité (il est vrai que pour la plupart des ampoules, même la luminosité la plus basse reste trop lumineuse), et une consommation énergétique réduite de 15% !

Caractéristiques

  

Nom du produit

Yeelight LED Ampoule 1S 

modèle du produit

YLDP13YL

Interface du produit

E27 (version UE) / E26 (version US)

Flux lumineux

800lm

Gamme de gradation

5% à 100%

Plage de température de couleur

1700K-6500K

Entrée nominale

100-240V 50 / 60Hz

Puissance nominale

8.5W

Connection

Wi-Fi IEEE 802.11 b / g / n 2,4 GHz

Configuration requise

iOS 9.0 et Android 4.4 et supérieur

Durée de vie

Environ 25000 heures

Les premières ventes ont eu lieu en Pologne et en Espagne, mais on peut évidemment la trouver sur les sites chinois comme Banggood!

Plus d’articles :

Les Nest Hub et Max détectent votre proximité

Les Nest Hub et Max détectent votre proximité

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France.

Nous vous l’avions présenté avec le nouveau Nest Mini, les ultrasons font leurs entrés dans l’eco-système Nest. Approché votre main du remplaçant du Home Mini et les lumières s’éclairent pour vous guider. Et bien les utlrasons débarquent aussi sur les Nest Hub et Nest Hub Max !

Les Nest Hub et Hub Max détectent votre présence !

Cette fonctionnalité est déployée à la fois sur le Nest Hub et le Nest Hub Max à compter d’aujourd’hui, apportant des fonctionnalités supplémentaires. Les enceintes avec écran affichent une interface utilisateur différente selon que vous vous trouvez à proximité ou pas, grâce à la propagation d’ultrason.

Par exemple, il y a maintenant une deuxième interface sur la minuterie, qui s’affiche alors différemment lorsque vous vous trouvez plus loin de votre Smart Dislay, et qui reviendra à une interface plus petite lorsque vous vous approcherez.

D’autres parties de l’interface utilisateur répondent également à votre proximité, comme la vue météo, la vue multimédia du lecteur Spotify … D’autres changements seront surement remarqués dans les prochains jours.

L’option est en déploiement progressif sur tous les terminaux, et s’active seule. Vous pouvez décocher l’option dans les paramètres de l’appareils !

Plus d’articles :

La lampe de bureau Zemismart

La lampe de bureau Zemismart

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France.

Zemismart est une entreprise complètement orientée sur la recherche et le développement de la maison intelligente. Elle propose un panel très large d’objets connectés pour la maison: Contrôle de l’éclairage, interrupteurs intelligents, rideaux, systèmes de sécurité, etc. Le tout contrôlé par WiFi, Zigbee ou même Infrarouge. Et pratiquement tous leurs produits sont bien sûr compatibles Google Assistant!

Des produits peu chers et attirants, qui nous ont donné envie de tester aujourd’hui cette Lampe de bureau WiFi.

Déballage

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’emballage est on ne peut plus neutre ! Une boite en carton blanche, sans aucune écriture, sans marquage Zemismart, ni de description de produit. Ce n’est pas très vendeur, mais pour commander sur internet, ce n’est pas un problème. 

Le contenu est lui aussi très minimaliste, et ce n’est pas plus mal. La lampe est faite d’une seule pièce, donc aucun besoin d’outillage pour la monter. Le câble avec le bloc d’alimentation est bien sûr fournis. A noter que j’ai reçu une alimentation avec prise chinoise. Sur le site internet, la prise est pourtant européenne sur la photo. Un message au vendeur pourrait surement arranger tout ceci. Le mode d’emploi est sommaire, une feuille A4 pliée en trois, avec uniquement de l’anglais. Et un schéma de la lampe de bureau pas vraiment conforme à la réalité…

Sur le pied, 5 boutons tactiles pour régler la luminosité, et un bouton on/off ! A l’arrière, une prise USB pour charger un téléphone par exemple (seulement en secours, la charge est plutôt lente).

Niveau design, on aime ou on aime pas. La lampe de bureau Zemistart est en plastique noir, brillant, qui rappelle l’évidence : C’est une lampe bon marché ! Pour autant la finition reste très correcte. 

Le meilleur pour la fin, et c’est sans aucun doute le point fort de cette lampe de bureau : la souplesse de son cou ! Elle s’adapte à toutes les situations, Tordez là, elle répondra aux doigts et à l’œil. L’adaptation à toutes les situations est donc son atout majeur.

Installation

Bien entendu, cette lampe de bureau à beau être connectée, elle est bien sur 100% opérationnelle dès qu’elle est branchée au secteur.

Mais ce qui nous intéresse, c’est bien entendu la fonction connectée. C’est le réseau Tuya qui est utilisé, donc cette lampe de bureau Zemismart s’affiche comme compatible Smartlife ! Très bonne nouvelle.

L’installation de cette lampe va donc se faire avec Smartlife. Mais comment faire l’association ? C’est finalement simple, mais il faut un trombone, une épingle ou quelque chose capable de rentrer dans le petit trou à gauche du port USB. Laissez appuyé quelques secondes jusqu’à ce que la petite lumière bleue, venant du second trou clignote. Votre lampe ne demande plus qu’à être installée. Il ne vous reste donc qu’à lancer la recherche dans Smartlife.

Fonctionnement de la lampe de bureau Zemismart

Fonction tout ce qu’il y a de plus classique pour une lampe de bureau : la luminosité ! 270 lumens maximum, largement suffisants pour ce genre d’appareil et idéals pour un bureau. Blanc chaud et blanc froid sont disponibles, ainsi bien sûr que le réglage de la luminosité. Le tout est réglable avec les boutons tactiles présents sur son pied.

Le réglage de la luminosité justement se fait très facilement avec 5 paliers, qui correspondent aux 5 boutons tactiles: Lumière de nuit, 40%, 60%, 80% et 100% !

L’application vous permet aussi de faire ce genre de réglage :  intensité lumineuse et chaleur du blanc. Le tout peut aussi bien sûr être contrôlé à la voix avec vos appareils Google Home et Google Nest !

Une lampe de bureau compatible Google home!

La compatibilité Google Home est donc bien entendue de mise. Il est alors possible d’intégrer cette lampe de bureau dans vos routines et différents scénarios. Le pilotage à la voix se fait exactement comme une ampoule lambda. Le temps de réaction est très bon.

La question de l’utilité d’avoir une lampe de bureau connectée et pilotable à la voix, se pose ! On reconnaît l’utilité pour des lampes d’ambiance ou d’éclairage au plafond. Pour une lampe de bureau, pour laquelle la proximité est un facteur clé, on peut évidemment avoir un doute sur le bien fondé d’un contrôle vocal. D’autant plus que le contrôle tactile fonctionne très bien.

Conclusion : La lampe de bureau Zemismart répondra très bien à des besoins spécifiques

Oui cette lampe est un excellent éclairage de bureau ! Son côté pratique (flexibilité, réglage de la lumière pour un confort en toute circonstance) est indéniablement son point fort. L’esthétique laisse peut être à désirer, mais cela relève des goûts de chacun. Mais quoi qu’il en soit, n’espérez pas acheter une lampe d’ambiance, ce n’est clairement pas son rôle.   

Une présentation “légère” et un esthétique sobre permet donc à cette lampe de s’afficher à un prix inférieur à 35€, ce qui reste tout à fait raisonnable quand on en a l’utilité. Une alternative améliorée à la simple lampe de bureau non connectée auquel on aurait adjoint une prise connectée.  

Vous pouvez vous la procurer sur le site de Zemismart dès maintenant !

Review Video de la lampe de Bureau Zemismart:

Plus d’articles :

Le Programme Télé sur Google Assistant

Le Programme Télé sur Google Assistant

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France.

Consulter le programme télé avec Google Assistant devrait être aussi simple que d’allumer la lumière ou de programmer un réveil. Pourtant, tout se complique quand on souhaite connaître le film qui passera lundi soir sur TMC. Hors de question de le demander directement à votre enceinte connectée, cela aboutira obligatoirement à une erreur.

Pour combler ce manque, il y a les actions ! Plusieurs d’entre elles proposent de vous fournir le programme télé, pour un résultat plutôt inégal.

Alors après la revue des Actions pour enfants, voici la revue des programmes télé disponibles. OK Google, parler avec…

Guide TNT

Voilà un postulat qui se répète pour presque tous les programmes TV, la voix est féminine et trop souvent robotique. Passer ce défaut, place au contenu !

L’application commence classiquement par un “demandez moi le programme TV…”. Pas d’aide supplémentaire.

Commençons donc à l’aveugle : “Quel est le programme télé sur TF1?” ne donne rien. C’est droit au but, dire le nom de la chaîne, ensuite l’heure désirée quand on vous le demande. Si on a le malheur d’enchaîner les deux, ça ne marche pas… 

Dire “quel est le programme télé de ce soir?” ne marche pas non plus. Pas de liste donc. Une chaîne, une heure et voilà. Pas pratique, grosse perte de temps quand on a aucune idée du programme. 

Par contre il est possible de faire des recherches par thème ! Documentaires, Films, Sports… Problème, il faut aussi spécifier une heure ! Donc là aussi, on joue à l’aveugle si on a pas une petite idée de ce que l’on recherche.

Conclusion : la recherche par thème était une bonne idée mais gâchée par le fait qu’il faille donner une heure à chaque fois. Le reste est vraiment trop imparfait pour être intéressant. Le programme à demander chaîne par chaîne, c’est non !

TV Programme 

“Vous pouvez me poser des questions sur le programme télé”, voilà comment nous sommes accueilli. Pas de suggestion donc.

“Quel est le programme télé ce soir?”. Bingo, le programme télé s’enchaîne, avec des images (sur téléphone et  smart display), la dictée est fluide, l’enchaînement des programmes est parfait de TF1 jusqu’à TMC et… se stoppe ! Sans raison. Même quand on précise bien que l’on veut le programme de la TNT. Dommage. Autre problème, si l’on veut aller plus vite que la dictée et que l’on fait défiler les images, le programme se stoppe et provoque une erreur.

“Quel est le programme en ce moment?” donne … le programme du soir !  Donc la liste de programme ne marche que pour la soirée. Pour le reste de la journée, il faut spécifier la chaîne.

Demander le programme du moment sur une chaîne précise permet de connaître l’heure de début et le temps qu’il reste. Une requête avec la chaîne et l’heure marche aussi.

Conclusion : c’est imparfait surtout pour le programme du soir qui s’arrête tout seul sans raison.

Télévision expresse

Voilà une application qui porte bien son nom : C’est expresse ! Programme du soir directement. TF1, France 2 , France 3, M6 et c’est tout… l’application quitte directement la conversation après son élocution. Pas même une option pour répéter.

Conclusion : Très spécifique, ne plaira qu’aux dinosaures qui ne regardent la télé que le soir sur les chaînes historiques.

Le programme télé

Le programme par chaîne et par heure marche sans soucis. Il y a même des suggestions de demande. On se sent moins abandonné. Il est même possible d’avoir des résumés des émissions pour certaines d’entre elles.

Il est possible de demander par thème : quel film ce soir ? Le sport en ce moment ? Sauf que les chaînes sont mal renseignées et apparaissent comme “undefined” (non définies)… donc inutile. Et là non plus pas de liste de programme qui s’enchaînent. C’est chaîne par chaîne, horaire par horaire.

Conclusion : beaucoup trop de défauts alors que certaines fonctions sont pourtant intéressantes.

Mon programme télé

L’introduction est rapide, pas de suggestion, débrouillez-vous !

C’est du classique, chaîne par chaîne, heure par heure. Pas de liste de programme qui s’enchaîne. Même pour la soirée. Pas de bug détecté.

Conclusion : Le programme donne des infos intéressantes (comme le temps qu’il reste sur le programme du moment), mais toujours pas de liste. Dommage.

Télé 7 jours

Un mastodonte du domaine ne peut pas nous décevoir. Et pourtant, tout n’est pas parfait. La liste de programme du soir existe mais n’est en fait qu’une sélection ! Sélection qui ne répondra pas à tous les goûts! Mais la présentation est très acceptable, avec des images notamment.

Demandez le programme en ce moment sur TF1 me donne le 13H alors qu’il est 15H. Les boutons disponibles sur le Nest Hub fonctionnent une fois sur deux. Demander le programme sur France 2 à 18h me donne le programme à 21H…

Point positif, il est possible d’enchaîner après la réponse sur des questions comme “connaître la seconde partie de soirée” “programme sur autre chaîne”…

Conclusion : Des bugs, des erreurs, des sélections de programme plutôt aléatoires… Pénalisant pour un spécialiste en la matière.

Télé loisir

Si on ne devait en retenir qu’un seul, ce serait surement Télé loisir. Certes tout n’est pas parfait, loin de là, mais l’essentiel est présent. 

L’application nous fait des suggestions, ce qui ne nous laisse pas seul face à notre Google Home. Il y a le programme du soir (sur les 6 chaînes principales seulement), mais les demandes chaîne + horaire marchent très bien. Il y a aussi une sélection de programme, mais un peu trop succincte.

Par contre, dommage, pas d’image disponible sur le Nest Hub. Mais tous les résultats de vos demandes sont écrites. 

Conclusion : Pas parfaite donc, mais surement la plus complète, et facile à appréhender. Et une voix masculine, ce qui nous change un peu des concurents. Certainement le meilleur programme télé disponible sur Google Assistant donc !

CONCLUSION: le programme télé parfait sur Google Assistant n’existe pas !

Aucune application n’est parfaite, loin de là. Et c’est bien dommage. Presque toutes présentent des fonctions intéressantes mais trop élémentaires ou déficientes pour être utilisées quotidiennement.
Les fonctions chaîne + heure marchent presque correctement pour toutes les applications mais il me semble qu’une liste enchaînant les programmes par heure serait un plus indéniable. A suivre … En attendant peut être un jour un programme télé natif sur Google Assistant !

Plus d’articles :

HomeServe : L’application à votre secours !

HomeServe : L’application à votre secours !

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Le vocal à votre secours !!

HomeServe met à disposition un nouvel outil Vocal pour ses clients et cette entreprise internationale c’est tout naturellement adressé au groupe Facebook Google Home France pour en faire l’écho.
En effet, vous êtes très nombreux à les connaitre, et pourtant leur utilisation n’est pas encore rentrée dans vos habitudes ! Ces “Actions on Google” ou Applications ne trouvent pas leur public et pourtant elles sont tellement pratiques. Pas la peine de les installer, à l’instar des Skills de la concurrence, elles sont déjà disponibles et il suffit de les appeler pour les lancer.

Ok Google, Parler avec HomeServe .

Et c’est justement tout l’intérêt pour HomeServe. Vous proposez une alternative, un autre canal de communication pour faire aboutir votre demande de service. J’ai d’ailleurs posé quelques questions au Product Owner Assistant Vocal de HomeServe qui nous le confirme.

Pour HomeServe, Le vocal était une évidence ?

Oui, c’est sûr que pour nous le vocal est une évidence. 

Tout d’abord, il faut savoir que chez HomeServe nous travaillons depuis longtemps sur des nouveaux canaux digitaux de relation client. Nous avons d’ailleurs lancé un chatbot sur Facebook Messenger en 2017. Ce chatbot permettait déjà de faire un e-diagnostic en cas de pannes en plomberie et d’avoir un devis personnalisé à prix fixe pour la prestation. Ce chatbot nous a permis d’apprendre sur la compréhension du langage naturel appliqué à notre métier par les assistant virtuels. Cette 1ère expérience a renforcé notre conviction que le canal préféré dans l’urgence est la Voix !

Ce n’est pas qu’une conviction, c’est également un fait. Nous avons effectué une étude avec le CSA en janvier 2019 sur les usages de la Voix dans notre métier. Un chiffre éloquent en est sorti : plus de 9 français sur 10 déclarent préférer exposer de vive voix un problème concernant son habitation, afin d’obtenir une réponse fiable. 

Enfin, quand on regarde les chiffres du marché et les usages sur les assistants vocaux, on ne peut être qu’attentif à leur évolution. Une étude de Juniper Research de février 2019 dit que l’on devrait passer de 2,5 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde aujourd’hui à plus de 8 milliards en 2023 ! En France, aujourd’hui 10% des foyers possèdent une enceinte connectée type Google Home ou Amazon Echo alors qu’ils n’étaient que 5% l’année dernière. Avec les sorties des nouvelles enceintes à écran, notamment, et les fêtes de Noel, le chiffre devrait encore exploser cette année. Les usages aussi évoluent ! Et même s’ils restent encore très cantonnés à “musique, trafic, info et météo” de plus en plus de marques sont présentes sur assistants vocaux. Nous pensons chez HomeServe que l’enceinte connectée dans la maison sera un futur point de contact privilégié entre les marques et les particuliers.

Bref, beaucoup de points convergent vers le vocal.

Etre précurseur dans de nouveaux services semble être l’ADN de votre entreprise ?

HomeServe a toujours innové ! Quand la société s’est créé dans les années 90 en Angleterre et aux débuts des années 2000 en France, il faut savoir que l’assistance d’urgence pour les pannes à la maison n’existait pas ! Le cœur de métier même d’HomeServe est né d’une innovation ! Aujourd’hui cet ADN ne nous a pas quitté. Nous innovons dans de nombreux domaines. Pour nos clients bien sûr avec de nouvelles offres comme la “Smart Home” qui vient de sortir. Je peux vous citer aussi notre nouvelle offre HomeServe Travaux qui est une plateforme dédiée aux travaux et à la rénovation, qui permet d’être mis en relation avec un grand nombre d’artisans certifiés et notés par les clients (tous domaines confondus).

Nous innovons aussi sur les canaux de relation client, comme l’assistant vocal sur Google Assistant et Amazon Alexa.

Nous innovons aussi beaucoup sur des process internes. Juste pour vous donner 1 exemple, HomeServe est une des toutes premières entreprises de sa catégorie tester et à déployer le télétravail pour ses téléconseillers. 

Pouvez-vous nous décrire les grandes lignes de votre application ?

Notre assistant vocal est le 1er dédié aux pannes de la maison. 

Le 1er point très important à dire est qu’il s’adresse à tout le monde ! Pas besoin d’être client HomeServe pour utiliser notre application vocale. L’expérience est juste légèrement différente si vous êtes client ou pas. 

Pour activer notre application vocale, il faut dire “OK Google, parler avec HomeServe”. Sachez aussi que l’on travaille aussi au référencement pour ressortir en position 0 en cas d’invocation implicite comme “J’ai besoin d’un plombier” ou “ma douche est bouchée”, par exemple. 

Notre app pourrait se diviser en 2 grandes parties :

  • une première partie “diagnostic”, qui permet d’identifier quel est le problème de l’utilisateur. L’app propose un diagnostic fiable, rapide et précis en cas de problème de plomberie, d’électricité ou de gaz. Soit l’utilisateur répond aux questions du bot (3 questions maximum pour faire le diagnostic), soit l’utilisateur expose directement son problème, en langage naturel.
  • une 2° partie “apport de solution” qui permet à n’importe quel utilisateur, client et non client HomeServe, d’être dépanné. Une fois le diagnostic validé par l’utilisateur, le bot va demander si vous êtes un client HomeServe. Si vous avez un contrat HomeServe, on va vous demander un N° sur lequel vous pouvez être rappelé par un chargé d’assistance, qui ensuite s’occupera de l’intervention d’un professionnel chez vous. Si vous n’êtes pas client, l’application vous enverra un SMS avec un lien vers notre site “à la demande” HomeServe Dépannage pour pouvoir commander la prestation de dépannage. Vous bénéficierez alors de toute l’expertise HomeServe à un prix compétitif.

Enfin, à la fin de chaque conversation, notre application donne un conseil à l’utilisateur afin d’éviter que le problème ne prenne des proportions trop importantes. Ce sont des conseils simples comme “fermer le robinet d’arrêt général”, “couper l’électricité avant toute manipulation d’appareils électriques”…

Le Vocal Incontournable !

Le vocal tout azimut. Les enseignes de la grande distribution, les mairies, les associations, la SNCF….

Tous font le pari du vocal pour apporter un service plus simple et plus naturel aux utilisateurs.

HomeServe surf sur cette tendance qui n’est plus à négliger. Tous les commerces ont leur site internet.

Demain, ils devront compter aussi sur le vocal !

Testez l’appli et tentez de Gagner un Nest Hub Max !

Et si vous donniez votre avis sur cette application ? Parler à HomeServe existe depuis quelques mois, et les retours sont déjà prometteurs. Mais, de nombreux avis supplémentaires pourraient identifier des améliorations et besoins pour de futurs mise à jour. Nous comptons donc sur vos tests et retours à partir de Lundi 04 Novembre à 18H00 sur le Groupe Facebook Google Home France. Votre commentaire pourrait vous faire gagner un Nest Hub Max d’une valeur de 230 euros ou un Google Home Mini…

N’hesitez pas à rejoindre La première communauté d’Entraide des utilisateurs de l’Assistant Google pour participer au Jeu Concours HomeServe !!

Plus d’articles :