Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Un comparatif entre Google Assistant et Amazon Alexa sur un site appelé Google Home France, peut laisser penser qu’un certain déséquilibre dans l’objectivité serait à craindre. Et c’est certainement vrai. Pour autant la conclusion de cet article me semble implacable, Google Assistant est meilleur qu’Alexa, et on vous dit pourquoi.

Parce que ni Google Assistant, ni Alexa ne sont des box domotiques*

Il est certain que selon tous les avis, Alexa est plus développée dans le cadre de la domotique pure ! Plus de marques compatibles, plus d’interactions possibles, un système de routine mieux pensé et plus efficace… Pour quelle raison? C’est assez simple à comprendre, et c’est une chose qu’on ne peut pas enlever à l’assistant personnel d’Amazon: Alexa était la première sur le champ de bataille.

La première version d’Alexa date de novembre 2014. Contre Mai 2016 pour Google Assistant. 18 mois d’avance sur la ligne de départ ! Le premier Google Home est même sorti en novembre 2016, soit 2 ans en tout après l’Amazon Echo.

Mais au delà de ce laïus sur la date de naissance du bébé, les questions que l’on doit se poser sont les suivantes : le critère de la domotique est-il décisif ? Google Assistant est-il tellement inférieur à Alexa ? Pour nous, la réponse à ces deux interrogations est la même:  non !

Le postulat est donc certain : Alexa est en avance. Mais Google Assistant n’est clairement pas loin derrière. Toutes les grandes marques ont sauté le pas, le nombre d’appareils compatibles n’est clairement plus un critère capital. Les routines sont imparfaites mais très utiles tout de même. 95% des utilisateurs de domotique seront entièrement satisfaits des possibilités offertes par Google Assistant. Les 5% restants ? Ceux-ci devraient alors se tourner vers Alexa ? Que neni ! Un utilisateur averti se dirigera vers une Box Domotique !  Pourquoi se limiter à un assistant personnel plus poussé pour faire de la domotique de pointe alors qu’un vrai dispositif 100% dédié fera tout et en mieux ?

Si le seul avantage certain d’Alexa par rapport à Google Assistant est la domotique (et on verra plus tard que c’est le cas), cet avantage est désormais réduit à peau de chagrin, et la possibilité de recourir à une box domotique est la seule vraie alternative pour les fanatiques qui en désireraient plus.

*Domotique : Ensemble des techniques qui permettent l’automatisation de la maison (confort, sécurité, énergie).

Parce que Google Assistant avance plus vite qu’Alexa

Si il y a bien une chose d’indéniable, c’est la vitesse de développement de Google Assistant. Un seul chiffre peut suffir à vous convaincre : 9 ! 9 mois c’est le temps qu’il a fallu à Google pour mettre sur le marché le Google Home en France après les États-Unis. Combien de temps a-t-il fallu à Amazon pour faire la même chose avec son Echo ? 4 ans !

Disons le clairement, les chiffres ne mentent pas, l’internationalisation chez Amazon n’est pas la priorité. Alexa est présent dans 41 pays et dans 7 langues différentes. Google assistant, quand à lui, est présent dans 90 pays et dans 30 langues différentes. Une différence de développement on ne peut plus parlante.

De même, la domination mondiale d’Android sur les smartphones fait la place belle à Google Assistant. Il n’y a donc aucun doute que Google Assistant est l’assistant présent sur le plus grand nombre d’appareils à travers le monde, tous dispositifs confondus. On estime ce nombre à plus d’1 milliard, contre seulement plus de 100 millions pour Alexa.

Un géant de la tech tel que Google, avec un écosystème de service hyper développé et bien rodé, a bien entendu toutes les clés en main pour devenir l’assistant personnel ultime. Et son développement en sera d’autant plus rapide au fur et à mesure que ces services seront intégrés un à un. Au contraire d’Amazon qui lui n’a ni Gmail, ni Google Maps, ni Google Traduction, ni Google Agenda… Sans parler de l’antériorité d’Android Auto et d’Android TV !

Parce que Google Assistant est plus intelligent qu’Alexa

Lorsqu’il s’agit de parler d’intelligence, l’assistant Google règne en maître. Dans une étude récente de Loop Ventures qui a opposé Google Assistant à Alexa et Siri, les chercheurs ont posé à chaque assistant les mêmes 800 questions puis ont noté si les assistants avaient compris la question ainsi que la précision ou la justesse de leur réponse. Dans ce comparatif, Google Assistant a battu Alexa et Siri, comprenant 100% des questions et répondant correctement dans 92,9% des cas.

Alexa et Siri étaient tout prês d’obtenir un score parfait pour la compréhension des questions (99,9 % et 99,8 % respectivement), mais se sont retrouvées à la traîne lorsqu’il s’agissait de donner des réponses correctes (Siri a eu raison 83,1 % du temps, Alexa encore plus derrière avec 79.8%).

Dans une autre étude récente qui a ajouté Cortana de Microsoft, Google Assistant a une fois de plus dominé la compétition en étant le seul candidat à obtenir un score supérieur à 80 % pour la précision des réponses. 

De manière plus terre à terre, les prouesses de l’assistant Google ne sont plus à prouver. Son intelligence est bluffante quand il s’agit de démarrer de la musique. Donnez lui un indice sur l’artiste, une fraction des paroles de la chanson que vous recherchez, l’Assistant Google fera le reste avec une précision impressionnante.

Parce que tous les assistants vocaux ont des problèmes techniques

Les plus grand griefs que les utilisateurs font à leur Google Home sont très similaires : complexité, bug, surdité !

Et Alexa ne fait pas exception en la matière. En mars 2018, plusieurs utilisateurs américains ont remonté des cas où un rire diabolique se manifestait sans être sollicité, à n’importe quel moment et dans n’importe quelles conditions ! Septembre 2018, panne générale en Europe. Noel 2018, rebelote, une panne générale a impacté l’ensemble des services de l’assistant d’Amazon rendant inutilisable la totalité des services. Décembre 2019, une utilisatrice a rapporté que son Amazon Echo lui avait suggéré de se suicider après qu’elle lui ait posé une question sur les crises cardiaques! 

La surdité des enceintes est aussi de mise chez Alexa. Quelques minutes de recherches sur les réseaux sociaux ou les forums spécialisés nous éclairent pleinement sur le sujet. 

Quoi de plus normal? La technologie de reconnaissance vocale est encore toute jeune, nous ne somme que des bêta testeurs sur l’échelle de l’humanité. Tenter le pari des assistants vocaux aujourd’hui, quel qu’il soit, vous réservera son lot d’excitations, de nouveautés mais aussi de problèmes et crises de nerfs.

Parce que Google assistant offre des services inégalés

Le mode interprète

Une des fonctions sans aucun doute la plus impressionnantes, et qui fait de l’Assistant Google un programme unique en son genre, est la traduction instantanée ! Le mode interprète vous permet en temps réel de tenir une conversation dans deux langues distinctes. Le tout dans 27 langues différentes. Et c’est encore plus impressionnant avec un  écran, car la discussion est retranscrite en directe. Un atout sans pareil pour Google Assistant dans un comparatif avec Alexa !

Les commandes multiples

Autre avantage et non des moindres, un Google Home est capable d’éxécuter jusqu’à trois ordres consécutifs dans la même commande. Communiquer avec les assistants concurrents peut parfois donner l’impression de parler à une machine sans grande intelligence, qui ne peut prêter attention qu’à une seule chose à la fois. “Alexa allume la lumière” “Alexa joue de la musique” “Alexa règle la température sur 21 degrés”… Long, peu pratique, pas naturel ! Avec Google Home, vous pouvez dire “OK, Google, éteins les lumières, et mets le volume sur 50% et joue ma playlist du soir” pour accomplir cette même série de tâches, le tout en une seule fois. 

Les voix

2 en France. Une masculine, une féminine ! 10 aux USA, avec en plus celles de John Legend (chanteur et acteur américain) et Issa Rae (actrice, scénariste, réalisatrice et productrice américaine) pour quelques actions limitées. Ce sont les voix disponibles pour Google Assistant. Dans un comparatif, Alexa fait pâle mesure. Il y a certes une possibilité de changer l’accent de la voix de l’assistant d’Amazon mais rien de plus. A une exception près !

Aux USA il est possible d’avoir la voix de Samuel Lee Jackson ! Plutôt fascinant d’un premier abord. La voix de Mace Windu et Nick Fury ainsi disponible pour nous conter la météo, sans mentir, c’est très séduisant. Mais la réalité est tout autre. En premier lieu, les retours sont pour le moins négatifs. Le mécanisme de fonctionnement est plutôt ridicule. Au lieu d’avoir automatiquement la voix de l’acteur Américain, il faut demander à Alexa de demander à Samuel Lee Jackson la météo, la musique… Tout sauf naturel. Et la cerise sur le gâteau ? Le skill est payant ($0.99) ! Inimaginable chez Google pour une fonction aussi basique (quelle surprise, Amazon en veut à votre portefeuille).

Google Duplex

Une dernière fonction parmi tant d’autres qui démontre la supériorité dans ce comparatif entre Alexa et Google Assistant (même si elle n’est pas encore disponible en France), est la possibilité de demander à votre assistant d’effectuer une réservation à votre place. Ce n’est pas de la science fiction, c’est déjà possible aux États-Unis ! 

“OK Google Fais-moi une réservation au (nom du restaurant)”. On vous demandera la date et l’heure que vous souhaitez, et Google Assistant se chargera du reste en appelant lui même le restaurant, et vous enverra une confirmation. Fantastique !

Et 2020 nous réserve d’autres belles surprises suite aux annonces de ce début d’année au CES de Las Vegas. Sans compter la possibilité déjà effective de transférer des rappels aux membres de votre famille. Mais aussi les prémices de l’utilisation des ultra-sons, qui permettent entre autre de détecter votre proximité et ainsi modifier l’expérience utiliateur, ou d’ajuster le volume de votre assistant en fonction de l’environnement sonore.     

Découvrez les dernières mises à jour de l’Assistant Google dans notre chronologie des mises à jour !

Parce que les différents comparatifs entre Google Assistant et Alexa sont presque unanimes!

Selon Frandroid, le Google Home de première génération est toujours la meilleure enceinte connectée en 2020 ! Plus de 2ans et demi après sa sortie en France, sa polyvalence, son design, sa qualité musicale et l’écosystème Google fait toujours du Google Home l’enceinte la plus recommandée. De même, dans un comparatif entre le Nest Hub et l’Echo Show 5, Les Numériques déclare vainqueur le smart display de Google. Grâce à “sa reconnaissance vocale plus efficace” et son “rendu sonore un cran au-dessus”. Et enfin, CNET.COM à lui aussi élu le Nest Hub comme meilleur smart display sur le marché. “le plus intelligent et le meilleur dans l’ensemble”

Découvrez les enceintes et écrans connectés Google:

Conclusion

Des services plus complets, un déploiement plus important et plus rapide, une intelligence supérieure, des produits de meilleures qualités… Google n’est pas qu’un pari sur l’avenir, c’est déjà un acteur majeur de l’assistanat vocal ! Et dans un comparatif avec Alexa, Google Assistant est sans aucun doute le plus puissant.

Plus d’articles :