Juin 2020 : Le récap de l’actu (1/2)

Juin 2020 : Le récap de l’actu (1/2)

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Le premier récapitulatif de l’actualité du mois de juin 2020 sur Google Assistant, c’est ici et maintenant!

Android 11 mettra en avant des raccourcis Google Assistant

Les dernières révélations sur Android 11 nous promettent beaucoup de nouveautés, mais l’une d’entre elles nous intéressent plus que les autres. Il sera ainsi intégré à la dernière version de l’OS mobile de Google des raccourcis Google Assistant afin de nous permettre de contrôler notre maison plus facilement. Des tuiles présentant nos produits connectés seront à notre disposition, et permettront d’agir rapidement, mais aussi d’avoir un retour d’état (on/off, pourcentage de luminosité).

Un nouveau Chromecast plus perfectionné

Nom de code Sabrina, le “nouveau chromecast” change de famille avec Google Nest et apparaît comme un objet beaucoup plus évolué que le chromecast que l’on connaît aujourd’hui. Une télécommande avec un micro et un bouton Google Assistant, un software basé sur android TV, c’est alors une vrai box TV que nous réserve Google. On attend avec impatience sa présentation officielle, avec on l’espère une intégration complète de l’Assistant Google.

L’Arlo Video Doorbell, une sonnette compatible Google Assistant qui a du charme mais…

L’Arlo video Doorbell va très bientôt être disponible sur le marché français. Elle présente un intérêt majeur : elle est compatible Google Assistant, et cela se manifeste par un message vocal sur vos Google Home quand quelqu’un sonne à votre porte ! Impressionnant puisque jusqu’ici cette fonctionnalité était seulement réservée à la Nest Hello. 2 bémols, et non des moindres, elle n’affiche (pas encore?) la caméra au déclenchement de la sonnerie, et elle coûte pour l’instant 200€ ! Soit pas beaucoup moins chère qu’une Nest Hello qui elle est parfaitement intégrée.

À lire le test de la sonnette sur Maison et domotique.

Un correctif en déploiement pour les problèmes de lumières

On vous en a parlé le mois dernier, un étrange bug est survenu dans la gestion des commandes domotiques des lumières. Des phrases pour allumer ou éteindre des lumières qui marchaient depuis des années se sont mise à rencontrer des erreurs et plusieurs utilisateurs se sont retrouvés dépourvu de solution pour y remédier. Sans qu’une quelconque communication de Google soit apparue sur le sujet, il semblerait qu’un correctif soit déployé progressivement au vu du témoignage de plusieurs utilisateurs, correctif que j’ai pu constater moi même. En espérant que tout ceci ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Infos en vrac:

Par Laurent Mariani – 10/06/2020

Hue Sync Box : Enfin compatible Google Assistant !

Philips a annoncé la compatibilité de sa box avec l’Assistant Google et ça change tout ! Plus besoin d’utiliser l’application du smartphone, tout est maintenant pilotable à la voix, un vrai plus!


Plus d’articles :

HueSyncBox : Enfin compatible Google Assistant !!

HueSyncBox : Enfin compatible Google Assistant !!

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France

Nouvelle mise à jour pour la Hue Sync Box !

Et oui, depuis quelques jours seulement, Philips a annoncé la compatibilité de sa box avec l’Assistant Google et ça change tout ! Plus besoin d’utiliser l’application du smartphone, tout est maintenant pilotable à la voix, un vrai plus !

Mais c’est quoi HueSyncBox !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cet appareil, sous ce nom un peu long se cache un concentré de technologie qui permet une fonction quasi magique :
Synchroniser vos lumières en fonction des images et films diffusés sur votre TV !
C’est une expérience immersive surprenante et totalement bluffante!

Mais, ça marche avec toutes les ampoules ?

Et non ! Malheureusement, pour que cette technologie puisse fonctionner, il vous faudra être équipé d’ampoules Philips Hue et de préférence les modèles Couleurs.
Mais nous l’avions déjà vu, dans ce dernier article, vous êtes déjà très nombreux à utiliser cette marque d’ampoule reconnue.

Mais ça existe déjà sur les télés Philips et même sur une application gratuite !

Oui. Cette box permet justement de simuler la technologie Ambilight embarquée sur les téléviseurs Philips uniquement. Philips vous donne donc 2 possibilités pour y accéder. Soit utiliser une application gratuite sur un PC qui devra être branché en permanence pendant le visionage de votre film, soit passer par la fameuse HuesyncBox . D’ailleurs, nous étions très nombreux à réclamer sur les forums spécialisés, un hardware qui face le job, et Philips s’est engouffré dans la brèche..Merci

Le vocal, tellement plus pratique !

Après cette rapide présentation, revenons à notre box, et aux vrais atouts du vocal.
En effet, j’attendais avec impatience cette compatibilité avec l’Assistant Google pour vous présenter la HueSyncBox, car avant cela, il faut l’avouer, ce n’était pas super pratique.

Quelques exemples pratiques !

Cette Box est au cœur de votre expérience multimédia. En effet, vous pouvez y brancher 4 sources en HDMI, pour jongler entre la Console de Jeu du grand, le lecteur Blu-ray familial, le Chromecast Vidéo et la Box TV de votre fournisseur d’accès à internet par exemple.
Mais, pour passer d’un appareil à l’autre, Philips a prévu un seul bouton physique en façade. Il faut donc appuyer plusieurs fois pour trouver la bonne source.
Mais le hic, c’est que la source n’apparait pas instantanément. On attend parfois 2 ou 3 secondes, et il n’est pas rare de changer de source avant que celle-ci n’apparaisse..On se retrouve donc à appuyer plusieurs fois, avant de jeter l’éponge et prendre son smartphone en dernier recours..
Maintenant, il suffit de dire : Ok Google, mets la Box Hue sur TV….sur Xbox…C’est top !!

Synchronisation à la demande.

Faire varier les lumières en fonction de la TV c’est une sacrée révolution, mais, il faut l’avouer, cette fonction ne sert pas tout le temps. Pour regarder le journal télévisé, des émissions, etc, aucun intérêt. Par contre, au moment du film, c’est carrément une obligation. Le problème, c’est qu’il n’y a pas de bouton physique prévu pour lancer la synchronisation. Il faut donc passer une nouvelle fois par l’application sur le smartphone, c’est assez pénible.
Plus maintenant : Il suffit de dire, Ok Google, démarre la Box Hue ! Et la synchronisation se lance. C’est tout simplement indispensable.
Pour le moment, ces fonctions sont accessibles aux utilisateurs de la version Béta. D’autres fonctions comme le changement de la sensibilité à la voix ne semblent pas encore fonctionner. Mais, c’est déjà prometteur…

La voix en plus, la box devient vraiment fun !!

Il faut l’avouer, le budget de cette box, n’est pas pour toutes les bourses. En effet, il faudra débourser 249 euros pour bénéficier d’une gestion de vos lumières avec tous vos supports multimédias, sans compter le prix des ampoules ! Alors, le jeu en vaut-il la chandelle ?
La réponse est sans ambiguïté: Vous regardez régulièrement des films d’animations avec vos enfants, des films de science-fiction qui contiennent justement de nombreuses scènes avec des lumières artificielles, votre ado est fan des jeux vidéo et vous êtes déjà équipé des Ampoules Philips Hue!? Aucune hésitation ! La box est faite pour vous ! Et la voix rajoute justement la petite touche de fluidité qu’il manquait pour vous convaincre. Pour ceux qui douteraient encore, je vous laisse visionner deux petites vidéos. Deux installations qui pourraient vous permettre de choisir entre deux façons d’aborder cette technologie incroyable.

Vidéo A : 2 spots couleurs dans l’angle gauche, Deux ampoules couleurs au plafond, 1 lightstrip derrière la TV et 1 ampoule couleur dans l’angle gauche ! Les lumières sont dispersées dans toute la pièce pour un effet plus immersif !!

Vidéo B : Uniquement des Hue Play autour de la TV . Ce choix permet d’augmenter les effets de l’écran dans un halo captivant !!

A vous de choisir…Mais, aucun doute, une fois installé, vous ne pourrez plus vous en passer !!

A retrouver sur Boulanger.com 

VIDEO A

VIDEO B

Plus d’articles :

Parler avec Les Bons Tuyaux

Parler avec Les Bons Tuyaux

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Homeserve est une entreprise qui conçoit des solutions d’assistance, dans les domaines de la plomberie, de l’électricité, du gaz et de l’électroménager. Nous vous avions déjà présenté leur première application vocale “OK Google, parler avec Homeserve” qui vous permet de vous accompagner dans votre diagnostic et d’être mis en relation avec un plombier, un électricien ou un chauffagiste en cas de problème urgent. Ils nous reviennent avec une nouvelle application vocale : Les Bons Tuyaux, destinée à nous guider dans l’entretien et la réparation de notre habitat.

Les Bons Tuyaux : des conseils en réparation et entretien

On le sait, l’électricité, la plomberie, l’entretien du domicile, se sont de vrais métiers qui requièrent une expérience et un savoir faire très particulier. Partager ce savoir avec le plus grand nombre à travers un assistant vocal, c’est l’objectif des Bons Tuyaux !

Des tutos explicatifs pour faire des réparations mineures dans votre maison (changer un fusible, réparer une chasse d’eau…), des conseils pour entretenir votre habitat (enlever  le calcaire, nettoyer les canalisations…) votre électroménager (lave-vaiselle, lave-linge) ou pour faire des économies de chauffage … Le champ d’application est très large et regorge de bons conseils issus d’experts Homeserve.

Vous naviguez entre les conseils réparations et les conseils entretiens. Les choix de trucs et astuces sont nombreux et variés. Les explications se font étapes par étapes. Ce qui facilite la compréhension des tutoriels. Homeserve nous promet d’ailleurs de mettre à jour régulièrement l’application avec de nouveaux conseils.

Les Bons Tuyaux, une application vocal utile et simple

Malgré quelques défauts, l’expérience utilisateur est satisfaisante. L’application est, je pense, une très bonne mise en bouche pour un profane qui souhaiterait se lancer dans de menus travaux. Certains conseils sont très simples à mettre en oeuvre, d’autres peut être moins. Je pense notamment à “comment ouvrir une porte claquée” qui m’a clairement laissé très sceptique quant à ma capacité personnelle à suivre ce tutoriel. J’aurai aussi apprécié parfois des illustrations plus parlantes sur les étapes à suivre.

Précisons tout de même qu’il est beaucoup plus aisé d’utiliser l’application sur un smartphone ou un écran connecté que sur une enceinte classique. Car même si les illustrations sont simplistes, elles permettent une navigation beaucoup plus agréable et intuitive.

Plus d’articles :

5 réponses aux questions les plus courantes sur Google Assistant

5 réponses aux questions les plus courantes sur Google Assistant

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Quand on débute dans l’univers des enceintes connectées, on peut facilement se perdre parmi les promesses des vendeurs, les articles de la presse tech pas toujours bien renseignés et les fonctionnalités annoncées mais jamais arrivées. Il est donc légitime de se poser des questions avant de s’engager dans l’achat d’une enceinte connectée. Voici les réponses aux 5 questions les plus courantes quand on débute avec une enceinte Google Assistant.

1) Une enceinte connectée avec écran, c’est comme une tablette ?

Parmi les enceintes compatibles Google Assistant, certaines, telles que les Nest Hub ou les Lenovo Smart Display, sont dotées d’un écran. Facile alors d’imaginer que l’on se trouve avec l’équivalent d’une tablette, sur laquelle on pourra installer des applications, des widgets, et personnaliser à l’infini l’affichage.

Il n’en est rien. Le système d’exploitation n’est clairement pas le même que sur vos téléphones ou tablettes android. Il est très clairement allégé, pour répondre à une exigence principale : apporter un support visuel instantané à la majorité de vos demandes à l’assistant, et une expérience sonore tout à fait acceptable.

Pas d’accès à un navigateur internet, pas de clavier virtuel, pas de raccourci sur l’écran d’accueil ni de personnalisation excessive. Mais par contre, il est question d’un visuel sur le minuteur, sur la chanson que vous écoutez, sur les rappels et rendez-vous que vous avez enregistrés, sur vos objets connectés, sur vos requêtes diverses et variées (définitions, calculs, traductions, images, trajets routiers, listes de courses…). Auquel il faut bien sûr ajouter l’aspect multimédia, avec diffusion de vidéo Youtube, la télévision, les Podcasts, les livres audio, la possibilité de diffuser  depuis son téléphone ou son PC (Disney+, Plex…), les appels en visio via Google Duo, l’affichage vidéo d’une sonnette connectée..

2) Pour écouter de la musique sur une enceinte Google Assistant, il faut payer ?

Mettons les choses aux claires. Si vous vous voulez écouter un morceau précis, d’un artiste précis, il faudra payer ! Que ce soit Deezer, Spotify ou Youtube Music, le principe est le même : un abonnement simple à environ 10€ par mois pour avoir un seul profil, et un abonnement familiale de quelques euros de plus pour que chacun puisse profiter de sa musique, quand il le veut, avec des suggestions personnelles. 

Des versions gratuites existent, pour chaque service, mais sans la possibilité de choisir précisément sa musique. Vous demandez un artiste et votre enceinte vous proposera des playlists d’artistes similaires. De plus, il y a de nombreuses radios disponibles gratuitement. Il y a donc clairement de quoi se satisfaire des offres gratuites, mais se priver de pouvoir lancer votre titre préféré à la voix à n’importe quel moment de la journée est tout de même bien dommage.

3) On peut changer le “OK Google” ?

Là aussi, il faut être claire : À part quelques bidouilles excentriques, changer la phrase de déclenchement “OK Google” ou “Hey Google” n’est pas possible. Cette possibilité a bien été évoquée par la presse spécialisée il y a quelques temps mais tout n’était que supposition. Qui se sont avérées sans fondement jusqu’alors.

On oublie donc les “Jarvis”, “Nestor” ou “Alfred” ! Par contre il est toujours possible de s’amuser avec des mots à consonances approchantes tels que “OK Doodle” “OK Poubelle” “Mickey Google” et autres déformations de la phrase originelle.

Autre information, si vous avez des difficultés à faire entendre la phrase de déclenchement à votre enceinte, il y a toujours la possibilité, par une petite astuce, de régler sa sensibilité !

4) Mon enceinte connectée m’écoute 24 heures sur 24 ?

La réponse est oui ! Par défaut votre enceinte écoute toutes vos conversations… C’est la règle du jeu. Si vous voulez que l’enceinte soit réactive quand vous prononcez la phrase de déclenchement OK Google, il faut obligatoirement que celle-ci soit à votre écoute. 

Pour autant, la nuance entre écoute et enregistrement existe. Oui votre enceinte vous écoute, mais elle enregistre seulement les ordres que vous lui donnez et les questions que vous lui posez. Et tous ces enregistrements sont à votre disposition et supprimables facilement. Google a mis en place tout un système afin de protéger votre vie privée et vos données personnelles. Rien de ce que vous dites avant le OK Google ne sort de chez vous. Retrouvez notre dossier sur le sujet ici même.

5) Sur Google Assistant, il n’y a pas d’application?  Ou des skills comme sur Alexa ?

Evidemment que oui ! Les applications vocales existent et sont nombreuses sur Google Assistant. Mais Google a choisi une approche différente de celle d’Amazon. Les skills chez Amazon regroupent l’ensemble des applications vocales et des compatibilités avec les marques. Google a choisi de différencier ces deux domaines, et d’en simplifier l’utilisation. 

La compatibilité avec les marques se gère depuis l’application Home de manière relativement simple. On se connecte avec son compte et les objets connectés compatibles apparaissent dans l’application. Pour les applications vocales, que l’on appelle Actions dans le jargon Google, le processus est différent. Il n’est nullement besoin d’activation préalable à l’utilisation, comme pour Alexa. Il suffit de dire “Parler avec + nom de l’action”. C’est aussi simple que cela. Mais où trouver ces Actions ? Ici même :  https://assistant.google.com/explore/

Programmes télé, Radios, Applications pour enfant, divertissements, actualités… Il y en a pour tous les goûts, avec des qualités diverses et variées. Et puis, il y a Monsieur Home, l’application vocale de Google Home France.

Vous en voulez plus ? 

Lisez notre article bien débuter avec Google Home.

Connectez votre maison avec Konyks, Xiaomi ou Ikea

Piloter ses lumières à la voix avec Philips Hue

Plus d’articles :