Minut Smart Home Alarm : l’alarme compatible Google Assistant

Minut Smart Home Alarm : l’alarme compatible Google Assistant

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Imaginez un appareil qui remplit des fonctions d’alarme, thermomètre, hygromètre (humidité), décibelmètre et veilleuse à détection automatique, le tout presque entièrement commandable / consultable par Google Assistant! C’est l’alléchant challenge que nous propose le Minut Smart Home Alarm. Le problème ? Le dispositif n’est pas encore compatible avec la langue française. Mais le service clientèle m’a informé que le support d’autres langues est en cours de développement. Un point important qui ne nous laisse pas insensible. Présentation d’un produit inédit sur le marché.

Minut Smart Home : Une alarme tout en un, compatible Google Assistant !

C’est le gros point fort du Minut Smart Home Alarm, l’appareil seul suffit pour profiter d’un dispositif de surveillance du domicile efficace. Pas de caméra, pas de détecteur d’ouverture de porte ou de fenêtre. Un simple appareil au look très similaire à une alarme incendie domestique, à poser au mur ou au plafond, suffit pour remplir tous ses objectifs. À savoir surveiller votre domicile tout en respectant votre vie privée.

En effet, c’est l’un des credo de la marque : pas de sécurité au dépend de votre vie privé. Et à l’heure où des scandales liés à des caméras de surveillances mal sécurisées sont rendus publics, le concept a de quoi séduire. Pas d’enregistrement visuel, pas d’enregistrement sonore.

Mais alors, comment ça marche ? L’appareil contient un détecteur de mouvement basé sur l’énergie thermique dégagée par d’éventuels intrus. Que l’alarme soit déclenchée ou pas, Minut enregistre tous les mouvements qui se produisent. Il sera donc à même de vous envoyer une notification instantanément si un événement imprévu se réalise ! Sans oublier les 95 décibels de l’alarme, force de dissuasion instantanée !

Au niveau de l’intégration à Google Assistant, Minut nous permet de mettre en route l’alarme à la voix (en anglais et suédois pour l’instant). En toute logique et pour des raisons de sécurité, la désarmer n’est pas possible.

Une alarme avec multitude de capteurs, parfois compatible Google Assistant

Minut Smart Home alarm n’est pas qu’une simple alarme compatible Google Assistant. Grâce à ses multiples capteurs, elle peut aussi servir de station de surveillance du bien être intérieur.

Le capteur de température est une fonction basique mais au combien utile. Minut peut vous avertir de toute augmentation ou baisse en temps réel, par l’intermédiaire de notifications sur votre téléphone. Et ceci en fonction de paliers que vous aurez déterminés. Une fenêtre ouverte, un chauffage défectueux… plus de secret avec votre domicile inoccupé ! Dernier point et non des moindres, il est possible de consulter la température avec Google Assistant selon la page d’aide ! Une fonction qui jusqu’alors était seulement réservée aux thermomètres switchbot

Le capteur de taux d’humidité est aussi présent. Les niveaux d’humidité peuvent avoir un impact négatif sur votre sommeil et sur votre santé en général. Cela peut aussi servir d’avertisseur en cas d’inondation. Même avantage que le thermomètre, envoie de notification et consultation par Google Assistant sont de la partie.

Minut surveille en outre le niveau sonore de l’environnement dans lequel il se trouve. Dans l’application, vous pouvez définir des seuils personnalisés. Ainsi, si le volume dépasse un niveau de décibels prédéfini, vous recevrez une notification sur votre téléphone. Une fonction supplémentaire et plutôt intéressante à été ajoutée : La reconnaissance sonore intégrée.  Minut peut ainsi détecter d’autres alarmes qui se déclenchent chez vous. Une alarme incendie ou un détecteur de CO2 qui se déclenche pendant votre absence fera l’objet d’une reconnaissance immédiate par Minut qui vous informera par la voie d’une nouvelle notification. Ne changez plus vos détecteurs domestiques pour des détecteurs connectés, c’est Minut qui le fera pour vous.  

Design, batterie et installation

L’objet sphérique est plutôt élégant ! Similaire à un capteur d’incendie mais résolument moderne, il ne jurera pas dans votre domicile. L’intérieur du cercle cache une source lumineuse qui nous offre une dernière fonctionnalité plutôt intéressante appelée “Nighlight”. Elle permet, une fois la nuit tombée, de détecter votre passage et ainsi d’éclairer légèrement votre chemin. Voilà une fonctionnalité bien pensée qui offre un intérêt supplémentaire à ce dispositif.

L’installation quand à elle est quasi enfantine ! Pas de câble électrique mais une batterie qui promet 6 mois d’autonomie (qui peut évoluer en fonction du nombre d’alertes paramétrées)  pour 5 heures de charge. La plaque de montage magnétique peut être collée ou vissée au plafond sans difficulté. Bien sur le dispositif est raccordé au WiFi en 2.4 Ghz.

Conclusion : L’alarme de Minut, un potentiel hors norme

On ne va pas se mentir, la Minut Smart Home Alarm est un appareil très séduisant. On ne compte plus ces différentes fonctions (et je ne vous ai même pas parlé de l’outil d’analyse de risque de moisissure ou de la possibilité de partager vos alertes avec vos voisins – avec abonnement –  pour surveiller votre maison quand vous n’êtes pas là) et l’intégration à Google Assistant est un énorme point positif pour l’alarme de Minut.

L’absence de compatibilité avec le français est néanmoins clairement un obstacle pour la plupart d’entre nous. Pourtant la page dédiée à l’Assistant Google sur le site de Minut n’est pas très explicite sur ce point (ou l’on évoque la langue française mais en mélangeant Assistant Google et Google Smart Home sans que l’on comprenne exactement ce qu’il en est). Par contre, si l’anglais ne vous pose pas de problème, c’est selon moi un Must Have pour quiconque est fan de Google Assistant et n’est pas encore équipé en alarme chez soi. Tout en se rappelant que le support de Minut m’a garanti que d’autre langues étaient en cours d’intégration. On croise les doigts.

Le produit est en vente sur le site de Minut aux prix de 149€, ce qui est tout à fait raisonnable au vu de la multitude de fonctions disponibles. !

Plus d’articles :

Ikea Smart Home et Google Assistant

Ikea Smart Home et Google Assistant

Par Julien Traverse pour le groupe Facebook Google Home France

Le concept IKEA est ultra connu : le libre-service de la grande distribution appliqué aux meubles en kits avec une chasse aux coûts drastiques ! Alors quand IKEA s’est lancé dans l’aventure des objets connectés avec TRÅDFRI, l’intérêt de la communauté des fans de domotique s’est rapidement porté sur la firme suédoise. L’annonce de la compatibilité avec Google Assistant des produits rebaptisés IKEA SMART HOME a alors multiplié la curiosité des membres du groupe Google Home France. Présentation de la gamme et retour d’utilisateurs.

Postulat important, toute la gamme IKEA SMART HOME fonctionne avec le protocole de communication Zigbee! Il est donc nécessaire de posséder avant tout une passerelle (communément appelée “pont”) pour commander les objets connectés de la marque.  La passerelle IKEA coûte une trentaine d’euros et est pratiquement indispensable si vous souhaitez vous équiper entièrement de produits du géant Suédois. Encore plus si vous voulez associer vos ampoules à Google Assistant. Par  contre, si vous êtes déjà équipé du pont Philips Hue, il existe des solutions pour se passer d’une autre passerelle.

L’éclairage IKEA SMART HOME : une gamme presque complète d’ampoules, compatible Google Assistant

La grande force de l’écosystème IKEA est sans aucun doute son éclairage. C’est particulièrement les ampoules blanches qui selon les retours sont de très bonne qualité.

Pour les ampoules au culot E27, 3 alternatives sont possibles :

  • La TRÅDFRI à spectre blanc opalin (chaud et froid) avec une puissance d’éclairage de 1000 lumens ! À un prix de 12€99, soit un prix très correct, c’est certainement l’ampoule la plus utile de la gamme.
  • La TRÅDFRI blanc chaud opalin, avec une puissance de 806 lumens. Moins puissante, pas de blanc froid, pour seulement 3€ de moins, on peut raisonnablement faire l’impasse sur ce modèle pour préférer sa grande sœur. 
  • La TRÅDFRI à spectre blanc/coloré opalin est celle qui coûte le plus cher (19€99). C’est évidemment la possibilité d’utiliser un spectre de couleurs qui justifie ce prix. Problème, la luminosité est très décevante avec ces 600 lumens seulement. Mais c’est le cas de quasiment la totalité des ampoules du marché quand il s’agit de couleurs.

Pour les ampoules au culot E14, c’est bis repetita ! Même gamme (blanc chaud/froidblanc chaudcouleurs) et même prix ! Seule différence, la luminosité : 600 lumens pour les ampoules couleurs et blanc chaud/blanc froid, et seulement 400 lumens pour l’ampoule blanc chaud.

Les ampoules à culot GU10 existent en deux modèles :

Pas de GU10 couleurs donc. 

Bien entendu il existe des packs de démarrage, avec des prix légèrement plus intéressants qu’un achat à l’unité. Par exemple :

  • Le kit 2 ampoules couleurs + passerelle + télécommande
  • Le kit  2 ampoules E27 (spectre blanc) + passerelle + télécommande

La communauté Google Home France s’exprime sur les ampoules IKEA TRÅDFRI :

Pour Jean-Marie, il n’y a aucun doute : Ce qui fait la force d’Ikea ce sont les lumières blanches et leur puissance, mieux que Philips Hue. Et nous avons la confirmation que la TRÅDFRI à spectre blanc opalin avec ces 1000 lumens a un réel avantage  : Par contre il y a deux modèles avec une lumière blanche, une n’est pas très puissante donc bien lire les caractéristiques. Encore une fois, l’ampoule couleur ne remporte pas tous les suffrages : l’ampoule couleur n’est pas puissante et […] impossible de lui faire sortir un vrai vert. 

Pour Allan, même raisonnement : En intérieur, je privilégie le chaud, et là, c’est clairement les Tradfri qui l’emportent en blanc, et les Hue en RVB (couleur). Même  son de cloche pour Nicolas : pour du blanc, mais dimmable et changement de ton, tu as les TRÅDFRI d’IKEA qui fonctionnent très bien.

Un bémol, et non des moindres pour les fans de domotique en tout genre, aucune compatibilité avec le service IFTTT n’est possible. 

Une connexion avec le Pont Hue ?

Un des atouts incontestables de la gamme d’TRÅDFRI d’Ikea, c’est la compatibilité des ampoules avec la passerelle Philips Hue ! Les ampoules Hue sont certes performantes mais indubitablement très cher. Et on l’a vu, les ampoules blanches de chez Ikea ont un rapport qualité-prix très intéressant. Donc si l’éco-système Ikea vous intéresse et que vous vous êtes déjà engagés chez Philips, aucun soucis. L’investissement dans une ampoule TRÅDFRI est une solution tout à fait envisageable. 

C’est d’autant plus une bonne idée que les retours de la communauté sont unanime. Selon Tony Les ampoules Ikea connecté à un pont Phillips hue fonctionnent très bien avec Google Home et Google assistant, ça fait des mois et j’ai 7 ampoules Ikea et elles marchent très bien. Même son de cloche pour Mathilde : nous avons une lampe IKEA sur notre pont hue (jamais eu de pont IKEA) , elle fonctionne très bien avec nos Google Home et via l’application Hue sur nos smartphones.

L’installation reste assez simple, Aurélien nous dit qu’il suffit de lancer la recherche et allumer l’ampoule juste après. Avec une constante que nous rappelle Fred, et qui résout la plupart des problèmes de synchronisation : Il faut en effet allumer éteindre 6 fois mais surtout être très proche du pont pour la première synchro. Certains comme Tony ou Émilie préconisent d’utiliser l’application “Hue Essential” sur Android, qui facilite l’installation et permet même de faire des mises à jour d’ampoules.

Des stores connectés Google Assistant prêt à servir

Comme très souvent chez IKEA, on a l’art et la manière de donner des noms imprononçables à ses produits. Les deux gammes de stores connectés compatibles Google Assistant ne font pas exception :  KADRILJ et FYRTUR !

Deux stores connectés donc ! Mais quelles différences ? Une seule, l’opacité des stores. FYRTUR permet un blocage quasi-totale de la luminosité (et sera donc le complément idéal de vos fenêtres dans la chambre), alors que KADRILJ au contraire laisse passer un peu de lumière. 

Qui dit fenêtres, dit dimensions différentes. Les deux stores connectés vous proposent 5 largeurs de stores : 60 – 80 – 100 – 120 et 140 cm, mais une seule longueur maximum : 195 cm. Impossible donc de les installer sur une baie vitré qui généralement dépasse cette longueur. Pour les fenêtres plus petites, bien entendu la longueur du store est réglable à l’installation et ils garderont en mémoire ce paramètre.

Bonne nouvelle, pour la facilité de l’installation, le store fonctionne avec une batterie ! Aucun raccordement électrique n’est nécessaire. Idée intéressante, le produit comprend un répéteur de signal pour étendre le réseau Zigbee de la passerelle TRÅDFRI (toujours nécessaire au fonctionnement) au-delà de la portée habituelle. Ce répéteur est équipé d’un port USB vide pour charger la batterie amovible du store.

Petit bémol, plusieurs utilisateurs ont remontés des problèmes d’installation, et d’appairage avec la télécommande et/ou la passerelle ! 

La commande Vocale

Le store est bien sur équipé d’une télécommande, mais évidemment ce qui nous intéresse c’est la commande vocale. Une fois votre compte IKEA SMART HOME appairé à l’application HOME, il est donc possible d’ouvrir, fermer et même demander un pourcentage d’ouverture ou de fermeture à l’assistant Google. Classe ! Surtout que le délai de réaction est presque immédiat.

Vous pouvez retrouver un test complet de ces stores sur l’article de Julien qui était venu nous faire un présentation pleine d’intérêt sur le groupe Google Home France.

De 125 à 165€ pour les KADRILJ  et de 149 à 189€ pour les FYRTUR  selon la taille, les stores connectés IKEA restent relativement bon marché comparé à certains concurrents comme SOMFY. Même les équivalents chinois trouvables sur Aliexpress restent relativement chers, tout en ne bénéficiant pas de la simplicité IKEA et de la garantie du constructeur suédois.

Les prises connectées IKEA SMART HOME

Les prises connectées comptent parmi les objets domotiques les plus populaires aujourd’hui. Une simple prise peut vous permettre de rendre connectés en quelques instants de nombreux objets non connectés munis d’un simple bouton ON/OFF. Un lampadaire (acheté chez IKEA?), un ventilateur, un chauffage d’appoint… voilà vos petits objets du quotidien connectés, et utilisables à la voix !

Bien évidemment, si on évoque cette prise ici même, c’est qu’une fois connectée à la passerelle TRÅDFRI, elle est pleinement contrôlable avec Google Assistant. Les fonctions sont très basiques : Allumer/éteindre, minuterie, action groupée… Pour 7€99 c’est une affaire qui roule, à un prix défiant toute concurrence si vous avez déjà la passerelle. Même les prises connectées des plus obscures fabricants chinois atteignent rarement ce prix à l’unité.

Bémol et non des moindres, tout comme les ampoules, aucune possibilité de créer des scénarios avec IFTTT. Il faudra donc passer votre chemin si vous désirez monter un scénario domotique “complexe” comme l’allumage de votre chauffage d’appoint en fonction de la température de la pièce captée par vos thermomètres Switchbot par exemple! Dernier point, pas de compatibilité avec le pont Hue possible.

Retrouvez tous les produits compatibles Google Assistant sur la page IKEA SMART HOME !

Plus d’articles :

Effectuer un appel duo ciblé vers un google HOME / NEST

Effectuer un appel duo ciblé vers un google HOME / NEST

Par Alexer BASILEU pour le groupe Facebook Google Home France.

Les appels DUO sur les Google HOME ou NEST, étaient une fonctionnalité très attendue par la communauté. Maintenant que c’est possible, il y a certaines évolutions attendues. Comme le fait de pouvoir depuis votre téléphone, contacter une enceinte de la gamme Google HOME ou NEST en particulier. Et non pas que tous les appareil sonnent en même temps.

Aujourd’hui nous allons donc vous montrer une astuce pour forcer un Google HOME ou NEST à lui-même vous passer un appel.

Cette astuce est possible grâce aux « routines ciblées » dont je vais vous expliquer plus bas le principe.

FORCER UN GOOGLE HOME/NEST À VOUS APPELER

Avant toute chose, je tiens à signaler que cette astuce est à utiliser dans le respect de la vie privée, même s’il s’agit de chez vous.

Pour commencer :

1) Vous devez créer un nouveau contact à votre nom et numéro dans Google contact :  https://contacts.google.com/?hl=fr

Après avoir enregistré ce contact, Google Assistant le considérera comme un contact à part entière, même s’il s’agit de vous et votre numéro.

2) Créer une routine dans l’application Google HOME en inscrivant une phrase de déclenchement « ex : 1 duo ciblé » cette phrase ne sera jamais utilisé.

Et dans la partie actions vous saisissez la commande d’appel par exemple me concernant « appelle Alexer ».

Puis enregistrez la routine.

3) Une fois la routine crée vous allez la retrouver dans le raccourci des routines, disponible dans l’application Google HOME ici :

4) Cliquez sur « modifier » en haut à droite afin « cibler la routine » donc choisir quelle Enceinte vous souhaitez obliger à vous appeler. Puis appuyer sur OK.

5) Une fois choisi, cliquez sur la routine précédemment créé « 1 duo ciblé » afin d’ordonner la composition du numéro. Vous recevrez immédiatement sur votre téléphone un appel venant du Google HOME/NEST que vous aurez choisi.

Vous n’avez plus qu’à décrocher sur votre téléphone pour être directement en communication audio ou vidéo selon le type d’appareil que vous possédez.

Retrouvez notre démonstration et explicationen video ici:

Plus d’articles :

Piloter ses lumières à la voix !

Piloter ses lumières à la voix !

Par Laurent MARIANI pour le groupe Facebook Google Home France.

Tout simplement Indispensable !

Votre Assistant Google fait partie de votre quotidien et vous êtes maintenant familiarisés avec son utilisation. Toute la famille l’a adopté et d’ailleurs, s’il y a bien une fonction indispensable dont vous ne pourriez plus vous passer, c’est bien :

Commander ses lumières avec son Assistant Google.

Les mains chargées en arrivant des courses, le chat qui ronronne sur vos genoux ou affalé complètement sur le canapé devant la télé, quel bonheur de pouvoir lancer, Ok Google Allume les lumières, sans être obligé de bouger. C’est simple, efficace et surtout c’est tellement pratique.
Pour accéder à ce petit confort à la portée de tous, un seul réflexe, les ampoules connectées. 

Deux possibilités pour suivre ce dossier complet : Vous commencez avec votre Assistant vocal Google et vous n’avez pas encore choisi vos ampoules connectées !? Cliquez sur : Je me lance.

Vous avez déjà des ampoules et vous utilisez principalement la gamme Philips Hue, cliquez sur : Je suis déjà équipé

Je me lance.

Alors, si vous n’avez pas franchi le pas, vous risquez fort de vous y intéresser car les prix et promos régulières permettent de s’équiper pour un coût de plus en plus raisonnable.
Et pour vous décrire toutes les possibilités assez “Magique” de cette fonction, il fallait bien que je choisisse la marque la plus utilisée. Malgré son prix assez élevé, c’est en effet l’écosystème Philips Hue qui est plébiscité par 48% des utilisateurs d’ampoules connectées (sondage Facebook Google Home france).

Mais pourquoi ?

Descriptif Philips Hue. 

Les points forts de l’écosystème Philips Hue : – Super IRC (indice de rendu des couleurs) en blanc chaud et froid. – L’écosystème utilise le protocole Zigbee entre le pont Philips Hue et les ampoules ce qui évite de surcharger votre réseau Wifi inutilement. Bon à savoir si on veut équiper une bonne partie de sa maison. – Possibilité de gérer ses lumières et scénarios sans internet avec des interrupteurs Philips. – Ecosystème complet avec détecteur de mouvement, bouton, interrupteurs, ampoule à filament..etc… – Large choix d’application pour une gestion très poussée.

Point faible : – Le prix

La qualité tout simplement.

On a l’habitude de dire que la qualité se paie, et nous sommes exactement dans ce créneau. Mais Philips et surtout Amazon cassent les prix toute l’année. Il suffit donc d’être patient et d’investir au bon moment. Vous ne le regretterez pas.

Comment bien s’équiper ?

Pour bien commencer, je vais vous donner quelques conseils simples qu’il vaut mieux connaitre pour orienter ces choix vers les différentes possibilités d’installation. En effet, on a vite tendance à se prendre au jeu et vouloir tout changer dans la maison, mais est-ce vraiment utile ?

Je dois changer l’ampoule ou l’interrupteur ?

Vous avez un lustre avec 3 ou 4 ampoules ou plus, vous avez 1 simple interrupteur pour le commander, vous ne comptez pas faire varier la couleur de la pièce concernée et vous maitrisez les branchements électriques à la maison ? Je vous conseille en effet de laisser vos ampoules d’origines et d’installer plutôt un interrupteur connecté. En effet, le coût est largement plus raisonnable et de nouveaux interrupteurs peuvent fonctionner sans neutre, ce qui n’était pas possible il y a quelques mois. Mais pas d’inquiétude, avec un interrupteur connecté, vous pourrez toujours utiliser votre lustre même sans internet en actionnant la commande tactile directement sur celui-ci.

Ampoules Couleurs ou Blanches?

Tous les gouts sont dans la nature, mais il est fort probable que vous n’ayez pas besoin de jouer avec les couleurs sur les lumières principales de vos couloirs, escaliers et cuisine. Par contre, suivant les configurations des pièces, pour la salle à manger , le salon,  ou la chambre de votre ado, c’est carrément conseillé. Vous allez pouvoir faire varier l’ambiance au gré de vos envies et humeurs du moment suivant une palette déterminée ou en choisissant la photo de votre choix ou même suivant le film que vous regardez ! C’est top. On ne peut plus s’en passer.

Précisions importantes: A savoirAvec des ampoules Blanches (White) vous pourrez faire varier votre éclairage du blanc chaud au blanc froid uniquement. Et avec une ampoule  Blanche et Couleur ( White and Color ), vous pourrez bien évidemment utiliser toutes les couleurs de votre choix, mais aussi le blanc.

J’ai juste besoin du google Home et d’une ampoule ?

Non. Pour les ampoules Philips Hue, vous avez aussi besoin du Pont Philips Hue qui servira de passerelle entrer votre Wifi et vos ampoules. Il a plusieurs avantages, mais le plus important est d’alléger votre réseau Wifi en communiquant en Zigbee avec toutes les ampoules. A noter, Philips Hue vient de sortir des ampoules Bluetooth pilotables sans pont, mais il y a trop de restrictions pour le moment pour utiliser 100% des fonctionnalités. (On en parle sur cet article)

Il vous faudra aussi votre smartphone  pour configurer toutes les lumières grâce à l’application Philips HUE.

Et suivant vos besoins, L’écosystème Philips Hue décline aussi un panel d’accessoires très interessants et qui peuvent vous rendre de sacrés services. Le plus connu et le plus important est avant tout le détecteur de mouvement. Très pratique dans un escalier, couloir ou garage, il actionnera les lumières de votre choix en détectant votre passage. Plus besoin de commande vocale. Tout sera automatique et vous pouvez bien évidemment régler la sensibilité aux mouvements et aussi la sensibilité à la lumière naturelle, ce qui évitera d’éclairer vos ampoules en plein jour.

Les interrupteurs ou boutons ne sont pas essentiels si vous comptez activer vos lumières à la voix avec votre Assistant Google, ou grâce aux détecteurs de mouvements que nous avons vu plus haut.
Le seul intérêt est de pouvoir y ajouter des scénarios prédéfinis qui pourront être activés même sans réseau internet.

Et justement, plus d’Internet, plus de lumière ?

Classiquement, que vous utilisiez une ampoule Wifi ou Les Philips Hue en Zigbee, si vous n’avez plus de réseau internet, vous pourrez toujours allumer vos ampoules connectées avec l’interrupteur du salon, du lampadaire ou de la lampe par exemple. Vous retournerez donc à une utilisation normale de vos points lumineux mais, il vous sera impossible de faire varier l’intensité ou la couleur à la voix ou avec l’application sur votre smartphone. Seul Philips Hue permet une parade. En effet, en utilisant les interrupteurs ou bouton de la marque vous concerverez des possibilités de gestion de l’intensité et d’activation de scénarios configurés avant la panne. Ca peut servir !

C’est parti, mais comment j’installe tout ça ?

Alors vraiment rien de compliqué. Il suffit de suivre le lien https://support.google.com/googlenest/answer/9159862?hl=fr&authuser=0  et suivre les étapes.

Globalement, j’installe l’application Philips Hue et je n’oublie surtout pas de créer un compte avec la même adresse mail que l’application Home !

Mes lumières sont pilotables avec l’application, il ne me reste plus qu’à appairer le service Philips Hue avec mon assistant vocal et c’est presque fini. Je donne un nom aux ampoules et je les localise dans maison. La suite ? Amusez-vous ! Et pour connaitre toutes les commandes disponibles c’est ici https://support.google.com/googlenest/answer/7073578?hl=fr

Je suis déjà équipé : Des Astuces pour aller plus loin !!

C’est fait. Vous avez installé quelques ampoules dans votre salon, et vous les pilotez maintenant à la voix. C’est tellement simple de pouvoir choisir la couleur et surtout de pouvoir gérer la luminosité en un instant.

Ok Google, met les lumières du salon à 30 %, et toutes mes ampoules vont exécuter la commande. Un pur bonheur pour regarder un film dans une ambiance moins agressive.
Mais tout cela, c’est déjà bien sympa, mais cela reste très basique et vous avez maintenant la possibilité d’en faire beaucoup plus. Suivez toutes les astuces. Effet Waouh garanti !!

Astuce, Je crée mon ambiance personnalisée avec mes photos.

Et si j’avais envie de piloter individuellement mes lumières pour créer une ambiance qui me ressemble.
C’est enfantin.
J’ouvre l’application Hue, je vais dans l’application Maison, je sélectionne la pièce concernée et je découvre déjà un panel de possibilités prédéfinies : Ambiance couché sur la savane ou Aurore Boréale, c’est beau… Commencez à les sélectionner et vous allez voir instantanément le résultat. Top.
Très pratique, mais vous allez vite vous rendre compte que ce n’est pas si facile de trouver le bon compromis sur l’ensemble des lumières.
La solution, c’est souvent de se servir de ses photos. Oui, vous avez bien compris. Vous pouvez choisir des photos contenues dans l’appareil photo de votre smartphone pour personnaliser vos ambiances. 

Pour cela, sélectionnez la pièce de votre maison concernée, sélectionnez Nouveau Scénario et sélectionnez l’image en forme d’appareil photo en bas de l’écran. Vous allez arriver sur une nouvelle sélection de photos vraiment chouette. Et il vous suffit de sélectionner Album photo pour choisir une de vos photos !

Astuce détecteur de Mouvement.

Vous avez des ampoules connectées dans votre salon, vos couloirs, votre chambre et tout fonctionne très bien à la voix. Mais, au bout d’un moment, Ok Google toutes les 5 minutes pour allumer la lumière c’est un peu pénible.
Et bien passez au détecteur de mouvement. Et il y a des endroits stratégiques à équiper absolument. En effet, les pièces de passages comme les escaliers ou les couloirs sont à équiper d’urgence. Votre enfant se lève dans la nuit pour boire ou faire pipi et il a peur du noir ? Avec le détecteur de mouvement, dès qu’il sortira de sa chambre, le couloir va s’allumer. Tellement pratique.

Astuce Ambilight sans télé Philips Ambilight.

Petit aveu, si j’ai équipé l’intégralité de mon salon d’ampoules de Couleurs Philips Hue, c’est avant tout pour accéder à une ambiance complètement immersive quand je regarde des films. Nous attachons souvent une importance à la qualité du son et de l’image pour se rapprocher le plus d’une séance de cinéma. Mais l’Ambilight fait encore plus fort. Vous plonger au coeur du film. Et c’est vraiment un truc bluffant.

Pour cela, si vous n’avez pas de téléviseur Philips équipé de la technologie Ambilight, grâce à un logiciel gratuit fourni par Philips à installer sur PC ou MAC, vous allez pouvoir accéder à cette nouvelle expérience cinématographique.

Bien évidemment, si vous avez l’habitude de regarder des comédies, il n’y a pas grand intérêt, mais dès que vous accéder à des films d’animations, de science fiction, bref tous les films avec des couleurs plutôt “Artificielles”, c’est la claque !!

Je vous conseille d’ailleurs de tester, c’est gratuit. Il suffit juste de paramétrer le logiciel et de brancher votre PC sur la prise HDMI de votre TV. Le lien du logiciel à installer est à retrouver ici (logiciel Philips Hue Sync).

Et si vous êtes convaincu, Philips a tout compris. La marque propose depuis le début de l’année une Box permettant de simuler l’Ambilight sans passer par un ordinateur et vous pourrez jongler avec 4 sources HDMI. Console de jeu, Blu ray, Box Android, Box internet. Tout votre système multimédia y sera branché pour la coquette somme de 249 euros tout de même. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle. (BOX Philips HUE)

Amusez-vous avec des dizaines d’Applications !

Vous l’aurez compris, l’utilisation des commandes vocales avec ses lumières est vraiment fun, mais on reste cantonné à des actions basiques et récurrentes. Mais comment faire clignoter mes lumières, ou faire une ambiance disco pour danser ou une ambiance terrifiante pour Halloween ? 

Facile. Vous allez trouver votre bonheur en cherchant l’application qui pilotera votre éclairage suivant les circonstances. Bien évidemment, il y en a des tonnes et c’est encore une caractéristiques des ampoules Philips Hue par rapport à la concurrence. 

En effet, l’engouement est tel pour cette marque, que l’activité des développeurs pour ce système est très importante. Et s’il fallait en choisir une, voici mon coup de coeur …

* HUE DISCO : What Else !

L’application indispensable pour vos soirées entre amis.

L’application est payante, mais le prix est dérisoire par rapport à toutes les possibilités.

On peut tout paramétrer, c’est vraiment un sacré boulot.

A installer de tout urgence.

 

Un longueur d’avance avec Apple !

Vous avez un Iphone ou un Ipad ?

Et bien, on peut le dire, vous allez être vraiement gâté avec les applications. Il y en a vraiemnt beaucoup plus de disponibles, et d’ailleurs, je vous conseille un site internet qui regroupe l’essentiel des applications !

C’est très bien fait et c’est en français.

HUMANIA

 

Pour aller encore plus loin IFTTT.

Malgré le nombre incroyable de possibilités , vous n’êtes toujours pas satisfait et il vous manque encore des fonctions qui seraient vraiment interessantes ? Et bien, il ne vous reste plus qu’à passer à IFTTT , compatible forcément avec Philips Hue.

– Vous souhaitez que vos lumières s’allument en rouge dans toute la maison quand votre Alarme Somfy a détecté une intrusion ? Possible.

– Vous voulez que les lumières du salon s’allument en Bleu quand la température de la pièce, mesurée par la station Netatmo, descend en dessous de 20 degrés. C’est encore possible.

– Vous voulez que les lumières du salon clignotent quand votre smartphone sonne ? C’est toujours possible.

Presque aucune limite. Mais parfois, on se demande même à quoi çà peut servir !

CONCLUSION :

Une petite mise en garde est de rigueur en guise de conclusion, car, on à vite fait de se prendre au jeu. Cette technologie est tellement fiable est bluffante qu’on devient vite accro à l’effet Waouh du concept !

Alors, vous aussi, vous risquez fort de succomber à la tentation et j’imagine que si cette idée vous avez traversé l’esprit, ce dossier assez complet aura eu raison de vos dernières réticences, non ?!

 

 

Plus d’articles :

Créer un quiz personnel pour Google Assistant

Créer un quiz personnel pour Google Assistant

Par Wade Wilson pour le groupe Google Home France

A savoir

Aucune notion de développement ou de codage informatique n’est nécessaire pour réaliser cette action. Vous devez seulement avoir un compte Google.

Et des idées plein la tête…

Dans ce tuto , je vais vous montrer comment  créer un quiz compatible Google Assistant en quelques minutes.

Vous allez pouvoir jouer avec ce quiz sur tous vos appareils Google .

Cela sera un quiz personnel , il ne sera pas jouable sans votre compte Google. Et vous seul allez pouvoir lancer l’action sur vos appareils.

Pourquoi me direz-vous ? car je vais utiliser une version test non publique et donc non soumise aux règles de validation Google.

Concrètement nous allons créer une application Google Assistant mais non publiée.

Et vous allez voir que ce n’est pas si compliqué.

Pour cela je vais utiliser la console Actions on Google.

Le Site Actions On Google

Tout d’abord direction le site Actions on Google depuis votre navigateur internet ( je vous conseille d’utiliser Google Chrome ).

Il vous suffira de vous identifier avec votre compte Google pour accéder à l’interface.

Maintenant nous allons créer un nouveau projet . Pour cela cliquez sur “ New project

La création du projet

Donnez un nom à votre projet, le nom importe peu, il ne sera pas utilisé pour l’invocation sur Google Assistant.

Pensez à changer la langue ainsi que le pays afin de pouvoir utiliser votre futur quiz en français

Puis validez en cliquant sur ” Create project

Les modèles pré-remplis fournis par Google

Google propose des bases de modèles pour faciliter la création, nous allons choisir le modèle qui correspond à un quiz.

Pour cela choisir le 1er item ” Games & fun” puis  “Trivia

La création du questionnaire

Il est maintenant l’heure de créer ses questions et ses réponses.

Encore une fois, Google propose un fichier pré-formaté en français afin de nous faciliter la rédaction des questions-réponses.

Cliquez sur ” Get Started ” puis cliquez sur le lien ” Trivia Template “.

Si tout est ok vous devriez avoir une nouvelle page qui vous amène à un fichier Google Sheets ( la version Excel de Google ).

Le document sera enregistré et partagé sur votre compte Google Drive.

La rédaction des questions-réponses avec Google Sheets

Vous êtes désormais sur un fichier pré-rempli avec plusieurs colonnes et deux onglets.

C’est à vous de personnaliser ce quiz désormais.

Dans la colonne A : remplacez la question par une question de votre choix

Dans la colonne B : indiquez la bonne réponse

Dans les C et D : indiquez les mauvaises réponses

Dans la colonne E : vous pouvez ajouter une remarque qui sera lue après l’annonce de la bonne réponse

Pour les colonnes F et G vous pouvez supprimer le contenu

Dans mon exemple , je n’ai créé que deux questions mais vous pouvez évidemment en ajouter plus.

Maintenant allons sur le deuxieme onglet ( accessible en bas de la page ) pour choisir le nom de notre quiz ainsi que le nombre de questions que Google assistant va nous poser.

Pour l’exemple mon quiz aura pour nom ” Quiz Reine des neiges ” et Google Assistant posera 4 questions

Il ne vous reste plus qu’à obtenir le lien de partage afin que vous puissiez le copier- coller sous Actions on Google.

Le fichier que vous avez créé sera toujours consultable et modifiable sous votre Google Drive.

(Si vous souhaitez modifier plus tard votre quiz, il vous faudra de nouveau UPLOAD le document Google Sheet.)

Retournez sous l’onglet Actions On Google depuis votre naviguateur internet

Vous allez maintenant copier coller le lien obtenu tout à l’heure et UPLOAD le fichier.

Si vous cliquez sur Go To Simulator, vous allez pouvoir tester comment se comporte votre quiz.

Pensez à changer la langue car par défaut cela sera en français Canadien.

Allez ensuite dans le pavé de gauche . C’est ici que le test  va se lancer. Appuyez sur Entrée pour simuler l’action vocale.

La dernière étape serait de soumettre notre quiz à Google mais nous allons pour notre part rester en mode test car le but est bien de garder ce quiz en interne.

Le simulateur

Personnaliser l’invocation Google Assistant

Nous approchons de la fin , il ne reste plus qu’à choisir le déclencheur Google Assistant pour jouer à notre quiz.

Vous devez connaître la fonction “ Ok Google parler avec ..” et bien c’est exactement ce que nous allons choisir ici.

Dans l’onglet Overview tout en haut, choisir la partie ” Quick Setup ” puis ” decide how your Action is invoked

Puis choisir votre phrase déclencheur ( pas besoin d’écrire la commande Parler avec)  et la voix de Google Assistant .

Faites attention en choisissant votre invocation , elle doit être comprise par Google à l’oral,  faites simple et clair.

Dans mon exemple cela sera ” Ok Google Parler avec quiz reine des neiges” , avec une voix féminine.

Une fois configuré, vous pouvez  sauvegarder et c’est terminé !

Vous venez de créer votre 1er quiz Google Assistant, félicitations !

Ok Google parler avec mon quiz !

Maintenant c’est l’heure de jouer !

Au choix sur les enceintes Google , les Nesthubs ou sur son téléphone.

Dites seulement votre phrase : Ok Google, parler avec “nom de votre quiz”.

Dans l’exemple, ” ok Google Parler avec quiz reine des neiges “.

Voilà , profitez bien et amusez vous à créer des quiz à l’infini , pour vos soirées ou vos enfants. C’est vous le maître du jeu.

 

Je vous rappelle que le quiz est en version test et donc seul le créateur pourra lancer le jeu sur les enceintes Google.

 

Le Tuto en vidéo

Plus d’articles :