Les routines “Chez moi / Absence” de Google Assistant arrivent en France

Les routines “Chez moi / Absence” de Google Assistant arrivent en France

Par Julien Traverse et Wade Wilson pour le groupe Facebook Google Home France

L’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité en France pour Google Assistant fait toujours sensation, d’autant plus quand celle-ci apparaît quasiment de manière concomitante avec les États-Unis. Ce sera très certainement le cas pour les routines “Chez moi/Absence”, que nous sommes dès à présent en mesure de vous présenter dans sa version française en avant première. Et qui devrait arriver très prochainement, seulement quelques jours après les USA.

Des routines déclenchées par détection de présence

Il est là l’intérêt de ces routines : se déclencher quand l’application Home détecte votre présence ou votre absence de votre domicile, et ainsi contrôler vos appareils domestiques automatiquement, selon vos choix prédéfinis.

Comment ça marche ? Votre présence ou votre absence est déterminée par la géolocalisation GPS, cellulaire et Wi-Fi de votre téléphone (si vous en donnez la permission) ou par les capteurs de vos appareils intelligents Nest (tels que les thermostats, les serrures, les Nest Protects…). Vous n’avez donc plus à paramétrer des routines de départs ou d’arrivées à heure fixe ou à les déclencher à la voix, tout se fait automatiquement. Il est tout de même possible de déclencher manuellement ces routines. Un raccourci apparaît en haut de l’application au-dessus des icônes d’action rapide. 

Des possibilités de routines encore limités

Une fois cette fonction déployée, vous serez invité à “Configurer les routines Chez Moi et Absence” dans l’application Google Home. Un encart apparaît en effet en haut de l’application sur la page d’accueil lorsque la mise à jour à eu lieu et vous propose donc de configurer une première fois vos routines. Pour chaque routine, il vous sera demandé de sélectionner les appareils à modifier, ainsi que ce qui doit être utilisé pour déterminer la détection de présence (téléphone ou appareils Nest).

Vous pourrez bien evidemment changer ces routines plus tard, lorsque vous le souhaitez, en vous rendant directement dans l’habituel écran reservé aux routines.

Pour l’instant les interactions possibles sont encore limitées : allumer ou éteindre vos caméras Nest, régler votre thermostat Nest, allumer ou éteindre vos lumières, prises connectées et interrupteurs intelligents. C’est peu ! Pas de prise en compte des caméras de fabricants tiers (pourtant indispensable pour des caméras de sécurité dans une routine de départ), ni de possibilité de coupure automatique du multimédia, ni de régler le chauffage autre que pour le thermostat Nest. Google promet que cette liste s’allongera avec le temps et c’est essentiel pour que ces routines aient un véritable impact sur notre smart home.

La detection de présence peut se faire à l’aide de votre téléphone

Il est donc possible d’ajouter des actions à ces routines, mais pour un nombre de produits encore limité 

Une fois paramétrées, vos routines vous offrent un recapitulatif des actions entrepisent dans le cas d’un départ

Mais aussi dans le cadre d’une arrivée à domicile. Dans cet exemple, réglage du chauffage et de la caméra.

Vous ne voulez pas attendre et bénéficier dès maintenant de ces routines ? Passez la langue de votre téléphone en Anglais (États-Unis), ouvrez l’application Google Home pour que ces routines apparaissent, faites une configuration rapide, puis repasser en français. Elles sont desormais disponible, même en français.

Découvrez cette fonctionnalité en vidéo

Plus d’articles :

Google teste le déclenchement de l’Assistant sans “OK Google“

Google teste le déclenchement de l’Assistant sans “OK Google“

Par Julien Traverse et Wade Wilson pour le groupe Facebook Google Home France

Déclencher notre enceinte connectée par le “OK Google” ou le “Hey Google” a fait l’objet d’un débat constant depuis la naissance de notre assistant préféré. Pas naturel, ni esthétique selon certains, imprononçable selon les autres, sans compter la chimère partagée par de nombreux utilisateurs sur la possibilité de le personnaliser… Google a (presque) tenté d’améliorer plusieurs fois ce paramètre, avec la conversation continue (toujours disponible qu’en anglais), les ordres multiples (qui nous économisent du OK Google à tout bout de champ) et la possibilité de modifier la sensibilité (disponible en France grâce à une astuce). Mais aujourd’hui nous apprenons que Google teste le déclenchement de son assistant, sans même prononcer un mot !

Une fuite détectée par un “super utilisateur”

Jan Boromeusz est un habitué des avant-premières ! C’est déjà lui qui avait reçu en exclusivité mondiale la nouvelle interface sur les Nest Hub et Nest Hub Max. Selon Android Police, il bénéficierait, d’une manière ou d’une autre, d’une version super utilisateur réservée aux employés Google.

Dans une vidéo publiée sur Youtube, on aperçoit que le Nest Hub Max de Jan se déclenche par sa simple présence physique à proximité ! Grâce à la caméra ou aux ultrasons ? Difficile à dire. Mais le fait est là. L’assistant se déclenche sans qu’aucun parole ne soit prononcée.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, un membre de l’équipe Google Home France à réussi à reproduire chez lui cette expérience. De manière beaucoup moins fluide et moins régulière que sur la vidéo ci-dessus, il ne fait pourtant aucun doute que l’assistant se déclenche par sa simple présence. Garantie sans trucage.

Plus de “OK Google”, un problème de confidentialité ?

Que l’on soit fan ou pas, le déclenchement de l’écoute par le OK Google ou le Hey Google, semble être un pare-feu important pour le respect de la vie privée et de la confidentialité. Des déclenchements intempestifs sont pourtant déjà monnaie courante, provoquant ainsi des enregistrements de bribes de conversations qui n’auraient pas dû avoir lieu.  Ceci, à cause notamment de certains mots à consonance proche, ou encore pire, à cause d’une publicité télévisée reprenant mot pour mot le déclencheur. Mais cela reste encore anecdotique par rapport à cette éventualité. Que penser d’un déclenchement par simple présence ? C’est une certitude que tout sera bien plus pratique avec cette fonctionnalité. Mais à quel prix ?

On peut tout de même envisager que Google renforce encore la protection de notre vie privée, quitte à désactiver automatiquement les enregistrements dans le cas bien précis d’un déclenchement par simple présence. Google à déjà fait beaucoup d’effort dans ce sens, (notamment en désactivant par défaut tous les enregistrements). Et de toute manière, rien n’indique que cette fonctionnalité soit un jour rendue publique. Dans le pire des cas, elle ne sera très probablement que optionnelle. 

Plus d’articles :

Une Nouvelle interface sur les Nest Hub et Nest Hub Max

Une Nouvelle interface sur les Nest Hub et Nest Hub Max

Par Julien Traverse et Wade Wilson pour le groupe Facebook Google Home France

Google nous l’avait annoncé sur son blog: Des nouveautés sur l’interface de nos écrans intelligents devaient voir le jour prochainement. Sans préciser si ces changements allaient être disponibles en France. Et une fois n’est pas coutume, c’est bien le cas. Nous en avions déjà eu un aperçu auprès d’un utilisateur chanceux au mois de septembre, mais cette fois-ci c’est officiel, le déploiement en français est en cours.

Une réorganisation totale du menu du Nest Hub et un mode sombre

Première remarque et non des moindres, le swipe à partir du haut de l’écran n’est plus disponible. Le contrôle de la domotique se trouve donc ailleurs. Du reste, tous les menus se retrouvent au même endroit dans cette nouvelle interface. La nouvelle organisation, sous forme de tuile, se déclenche soit par un glissement de doigt de l’extrémité droite vers la gauche, soit par un simple appui au centre de l’écran.

Il est à noter que le thème général du produit à lui aussi été modifié. En effet, Google a mis en place la possibilité de passer ces tuiles en mode sombre. D’ailleurs par défaut celles-ci sont en mode automatique, passant le thème général du blanc au noir en fonction de la luminosité ambiante. À vous de décider en vous rendant dans les paramètres, en faisant glisser votre doigt à partir de l’extrémité basse de l’écran vers le haut et en appuyant sur la roue crantée. Sélectionner “Ecran” et faites votre choix.

Une nouvelle interface sous forme de tuile à thème

Dans la barre supérieure, différents thèmes sont proposés parmi lesquels : Votre matinée, Contrôle de la maison, Contenu multimédias, Communiquer et Découvrir. 

La tuile “Votre matinée” ou tout autre moment de la jourée, fait place à un encart météo imposant, à un contrôle domotique rapide de la lumière située dans la même pièce que l’écran connecté et à deux plus petites tuiles concernant vos rappels et événements, ainsi que des informations sur votre trajet. À part ce raccourci domotique, rien d’original.

L’onglet “Contrôle de la maison” nous permet de retrouver une interface désignée pour la domotique : lumière, caméra, routines… Tous vos appareils se retrouvent à portée de doigt.

Contenus multimédias” permet de retrouver des suggestions sur vos abonnements musicaux et sur Youtube notamment, ainsi qu’un aperçu de ce qui est en diffusion.

L’onglet “Communiquer” est lui entièrement nouveau et nous apporte son lot de raccourcis plutôt utiles. Notamment pour utiliser la fonction de d’annonce à tous les appareils ou toutes celles liées aux appels Duo. Même si tout n’est pas encore fonctionnel puisque le raccourci “appeler une autre pièce”, qui permet d’utiliser Duo pour communiquer avec une autre de vos enceintes, ne marche pas. Il vous faut spécifier à la voix quelle enceinte contactée alors même que vous l’avez sélectionnée avec votre doigt. 

Le dernier onglet “Découvrir” est le plus anecdotique, plutôt destiné aux débutants qui voudraient justement découvrir plus de fonctionnalités de l’assistant.

Découvrir la nouvelle interface en vidéo

Plus d’articles :

1O raisons de craquer pour le Chromecast avec Google TV.

Par Laurent Mariani pour le groupe Facebook Google Home France.

Les réseaux sociaux sont en ébullitions et la presse High Tech est assez unanime, l’arrivée du nouveau Chromecast fait un carton. Et vous êtes certainement beaucoup à vous demander pourquoi.
Et bien, nous allons passer en revue les 10 raisons qui vont vous faire aimer ce nouvel appareil qui risque fort d’être un élément incontournable de votre installation multimédia !

1 – Encore mieux qu’une Télé connectée grâce à GOOGLE TV !!

Et oui, les télés connectées où Smart TV ont envahi nos salons et grâce à l’accès à Internet, nous avons la possibilité de naviguer entre plusieurs services Vidéos. NETFLIX, DISNEY PLUS, CANAL PLUS et bien d’autres sont accessibles très simplement avec la télécommande de votre télé. Mais alors, pourquoi acheter un appareil qui me permet justement de retrouver les mêmes services ?
Et bien Google TV fait toute la différence.
Oui, à l’inverse d’une télé connectée où tous les services sont indépendants les uns des autres, Google TV embarqué dans le nouveau Chromecast, va apprendre de vos choix et vous proposera des suggestions pertinentes et adaptées à vos goûts. Vous regardez des vidéos sur Youtube, des séries sur Prime vidéo, des films sur Netflix.. Aucun problème, en utilisant Google TV au quotidien, vous aller affiner vos critères de choix de film, vos gouts musicaux, et vous retrouverez des recommandations qui vous correspondent.

2 – La télécommande : Tout est plus facile.

Oui, nous sommes déjà nombreux à utiliser les anciennes versions du Chromecast vidéo, et pour lancer nos séries préférées, nous utilisons une commande vocale ou notre smartphone ou tablette pour « Caster » la série en passant par les applications dédiées. Cette petite gymnastique est parfois contraignante. Le Smartphone n’a plus de batterie, l’assistant vocal ne comprend pas le nom de la série, il faut passer du temps sur le smartphone pour trouver le film de son choix…

Bref, quand on est bien installé sous la couette, ces petites galères irritent. Avec la télécommande du nouveau Chromecast, aucun problème. Tout est fluide, on navigue entre les services très facilement. Un vrai plaisir. De plus, pour les personnes âgées ou celles qui sont tout simplement plus à l’aise avec un objet physique, elles seront donc rassurées d’utiliser une télécommande hyper simple. Vous y retrouverez juste l’essentiel. Bien joué Google !!

3 – L’Assistant Google au creux de votre main.

Vous n’avez aucun assistant vocal à la maison. Pas de Google Home ou Nest Hub avec un écran. Mais la technologie du vocale vous tente ?! Aucun problème, vous allez retrouver la puissance de l’Assistant Google en accès direct grâce à la télécommande et votre télé devient un Smart Display.

Ça claque et c’est vraiment bluffant. C’est hyper simple. Il suffit de rester appuyer sur le bouton correspondant et lancez votre question. Tout est possible ! On retrouve la météo en un instant, on peut afficher les numéros de téléphone de professionnels ou restaurants, ou piloter les lumières de sa maison connectée. C’est génial. Et bien évidemment, retrouver un film, une série, ou faire une recherche par thème est un jeu d’enfant. Un appui sur le bouton et « Trouve-moi des comédies Romantiques ». Vous n’aurez que l’embarra du choix.

4 – Une deuxième vie pour vos télés non connectées.

Nous sommes très nombreux à être équipés de TV non connectées dans les chambres ou cuisines. Ce nouveau Chromecast est bien évidemment idéal pour donner un coup de jeune à toutes ces vieilles TV. Il vous suffira d’une prise HDMI et d’une prise de courant et c’est parti.

5 – Retrouver toutes les chaines nationales en un instant.

Vous souhaitez installer une nouvelle télé dans une chambre, dans le but d’y retrouver les chaines classiques de la TNT. Problème, aucune pris d’antenne n’est disponible dans la pièce. Pas de panique. La solution c’est justement le nouveau Chromecast qui vous permet de lancer l’application MOTOTOV.

C’est gratuit et vous aurez accès à toutes les chaines. Seule obligation, avoir un signal WIFI plutôt correct. Alors, un petit conseil malgré tout, n’hésitez pas à faire un test avant l’achat du Chromecast…Prenez votre smartphone, placez-vous dans la chambre concernée, sélectionnez le réseau Wifi sur votre smartphone et lancez MOLOTOV…Si le visionnage de TF1 saccade, il a fort à penser que cela sera la même chose avec le Chromecast. Prudence.

6 – Adieu Android TV, Bonjour Google TV..

Le nouveau Chromecast n’a finalement rien inventé me direz-vous ? Et oui, il existe déjà de nombreuses box embarquant Android TV..
La plus connue, la MI BOX S de Xiaomi, fait partie de ces appareils qui ont surfé sur le vide laissé par Google en proposant un système performant plébiscité par de nombreux utilisateurs. A un détail près. En effet, il n’est pas rare de suivre les galères des utilisateurs sur les réseaux sociaux suite à la dernière mise à jour, rendant ces appareils tout simplement inutilisables.

Et ce n’est pas juste une anecdote. J’en ai fait les frais personnellement. Alors, bien évidemment, il est rassurant de savoir que le nouveau Chromecast est conçu et réalisé par Google, qui est avant tout une énorme entreprise de software. Le suivi du matériel sera donc assuré et les mises à jour fiables. Il en va de la crédibilité de cette société.

7 – Le « Cast » n’est pas fini !!

Pour les amoureux des anciennes versions du Chromecast, lancer une série à la voix, ou « Caster » sa musique sur l’appareil de son choix, c’était tout simplement révolutionnaire. Mais, pour effectuer ces actions, il fallait soit paramétrer les services audios et vidéos sur l’application Home ou passer directement par Mycanal ou Prime Vidéo par exemple sur son smartphone.
Avec le nouveau Chromecast et la couche Google TV, nous pouvons toujours utiliser la technologie « Cast », mais cette fonction n’est plus le cœur du système.
Oui, Google TV vous permet une navigation fluide pour retrouver tous vos services facilement et sur une même plateforme. Vous n’aurez donc plus besoin de smartphones et tablettes.

8 – DUO sur votre TV et bien d’autres services.

Le nouveau Chromecast va vous permettre de retrouver, grâce à Google TV tous les services que vous utilisez quotidiennement, mais pas que.
En effet, une bibliothèque très fournie vous permettra de retrouver de nombreuses applications. Il suffit de chercher, sectionner, télécharger et installer. Un peu comme un smartphone. Vous pouvez donc retrouver des grandes chaines de sport comme RED BULL TV ou la chaine NBA par exemple. D’autres applications très intéressantes sont aussi disponibles.

Par exemple, vous pouvez utiliser l’application DUO et retrouver en un instant tous vos amis sur votre écran de 65 pouces..Terrible..

Bien sur, il faudra utiliser une caméra compatible..

9 – La qualité au rendez-vous..

Vous avez une Télé plutôt récente ?! Vous êtes forcement sensible à la qualité de l’image et du son.
Le nouveau Chromecast est fait pour vous puisqu’il supporte la 4K HDR Dolby Vision, et permet aussi la prise en charge de la technologie Dolby Atmos. Il fait donc aussi bien que les box Android plébiscitées sur le net et pour un prix qui reste raisonnable à 69,99 €.

Alors, à l’heure du tout numérique et de l’arrivée de la fibre dans tous les foyers prévue pour 2023, ce nouvel appareil sera un compagnon idéal pour profiter des derniers films dans des formats d’une qualité exceptionnelle.

10 – Plus flexible qu’une Smart TV ou Box Android TV.

Et oui, même si vous avez craqué pour une smart TV, vous vous êtes certainement rendu compte que l’ergonomie fait souvent défaut et qu’il est parfois difficile et même impossible d’utiliser une application récente. En effet, selon les marques de téléviseurs et les accords signés, il faut parfois attendre quelques mois et une hypothétique mise à jour pour trouver son bonheur. C’est exactement la même chose pour les box Android TV.
Avec le nouveau Chromecast, vous avez un catalogue de 6500 applications compatibles couvrant des thèmes aussi divers que le sport, la culture, l’éducation et les Jeux.
PLEX, GOOGLE MEET sont au rendez-vous mais petit bémol, l’arrivée de STADIA, la plateforme de jeu de Google, n’est prévu qu’en 2021..Bien dommage.

En conclusion :

Dur de résister à ce nouveau modèle et Google a réussi à faire évoluer un appareil déjà très connu et attractif pour en faire certainement l’objet incontournable pour gérer tous ses services multimédias. Bien sur, les puristes auraient souhaités un port USB pour lire des supports externes, mais ce parti pris de surfer sur un appareil très compact, qui sait se faire oublier à l’arrière de la télé et très facile à mettre en place et à utiliser, peut trancher avec les box Android TV, qui, à vouloir tout faire, sont donc plus complexes à mettre en œuvre.

Le Nouveau Chromecast est donc l’outil Familial idéal. Combien de temps allez-vous lui résister ?!

Et pour compléter cet article, retrouver la vidéo de la chaine Google Home France. Au programme, des tonnes d’infos concernant, l’installation des applis IPTV ou APK, comment relier un casque Bluetooth ou relier le Chromecast par Ethernet…etc…

Plus d’articles :

Fredonnez une chanson, Google Assistant vous aidera (peut-être) à retrouver son titre

C’est une petite nouveauté que Google à annoncé sur son blog hier, la possibilité pour Google Assistant de retrouver le titre d’une chanson sur la seule base de votre fredonnement de celle-ci.

“OK Google, quelle est cette chanson ?”. Et C’est parti pour les “hum hum” et les “tin tin tin” en rythme pendant 10 à 15 secondes. Google Assistant vous proposera ensuite les titres les plus vraisemblables en fonction de ce qu’il aura reconnu. Pas toujours très juste, l’efficacité de la fonctionnalité dépendra tout de même beaucoup de votre sens du rythme et de votre habileté à reconstituer la chanson. Pour moi ce fut un échec cuisant pour 70% de mes requêtes mais certains membres de l’équipe Google Home France ont eu beaucoup plus de succès.

Disponible en anglais sur iOS et en 20 langues sur Android (dont le français), la fonctionnalité n’est disponible que sur téléphone et non pas sur nos enceintes connectées. Il était déjà possible depuis longtemps d’utiliser les algorithmes Google pour connaitre les titres d’une chanson en écoutant celle-ci (depuis 2017 sur les Pixel notamment), à la manière de Shazam, mais nous allons désormais encore plus loin avec cette nouvelle fonction.